Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Belice (homonymie).
Panorama de la vallée : vignobles et oliveraies.

La vallée du Belice (en italien : Valle del Belìce) est une vallée creusée par le cours du fleuve Belice, dans la province de Trapani, en Sicile.

Long de 107km, le fleuve est formé par la réunion de deux affluents, le Belice droit (45,5 km) et le Belìce gauche (42 km).

Sommaire

HistoireModifier

 
La vallée du Belice représentée sur une carte de la Sicile.

Habitée depuis la préhistoire, la vallée connait l'implantation d'habitats Élymes, Phéniciens puis Grecs : elle est riche de sites archéologiques composés d'importants vestiges et d'artéfacts.

Proche de la Rocca di Entella, se trouve l'important site archéologique d'Entella, fameux pour ses « décrets d'Entella ». Il est possible que l'aire ait accueilli aussi l'ancienne site de Nakone (it)[1], dont il est conservé de minces sources littéraires, plusieurs pièces de monnaies et les dits « décrets de Nakone », réunis à ceux d'Entella.

RessourcesModifier

 
L'estuaire du Belice.
 
Vestige d'un tambour abandonné d'une colonne aux carrières de Cusa.

HydraugraphiqueModifier

Dans la première moitié des années 1980, aux pieds de la Rocca di Entella, le Consorzio per l'Alto e Medio Belìce Sinistro (Consortium pour le haut et le moyen Belice gauche), crée un lac artificiel qui contribue en partie à résoudre les sérieux problèmes d'approvisionnement en eau des zones cultivées, devenant dans le même temps une zone d'hivernage pour la migration des oiseaux.

Réserve naturelleModifier

OléicultureModifier

Article détaillé : Valle del Belice.
Article détaillé : Nocellara del Belice.

La principale ressource économique de la vallée du Belice est la production agro-alimentaire dont la culture de l'olivier est, aujourd'hui, un des fleurons. L'origine de l'oléiculture dans la vallée remonte probablement à l'installation des premières populations et à la fondation au VIIe siècle av. J.-C. de Sélinonte. Selon Pline l'Ancien, Sélinonte est un centre important d'échanges commerciaux dans la Grande-Grèce et en Méditerranée, grâce à sa puissante flotte et à la qualité de ses denrées alimentaires (vins, céréales et huiles). Aujourd'hui, la vallée est le terroir d'origine de deux dénominations protégées oléicoles, Valle del Belice et la Nocellara del Belice.

Tremblement de terreModifier

En janvier 1968, toute la vallée est secouée par un fort mouvement tellurique, connu comme le « Tremblement du Belice » : quatorze villes seront touchées et les villes de Gibellina, Poggioreale, Salaparuta et Montevago entièrement détruites.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier