Valerian Grigorievitch Madatov

général russe

Valérian Grigorievitch Madatov
Валериан (Рустам) Мадатов
Valerian Grigorievitch Madatov
George Dawe dépeint Valérian Grigorievitch Madatov, galerie militaire de l'Ermitage.

Naissance
Avetaranots (Khanat du Karabagh)
Décès
Choumla (Empire ottoman)
Allégeance Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Arme infanterie, de la garde Régiment Préobrajensky
Grade Général
Conflits Guerre russo-turque de 1806-1812
Campagne de Russie (1812)
Guerre du Caucase
Guerre russo-persane de 1826-1828
Guerre russo-turque de 1828-1829
Distinctions épée d'or pour le courage avec 2 diamants
épée d'or pour le courage avec diamants
épée d'or pour le courage
Ordre de Saint Alexandre Nevski Ordre de St-Georges IV degrés Ordre de St-Georges III degrés Ordre de Saint-Vladimir I degrés

Ordre de Saint-Vladimir IV degrés Ordre de Sainte-Anne I degrés avec diamants Ordre de Sainte-Anne I degrés Ordre de Sainte-Anne II degrés avec diamants
Ordre de Sainte-Anne II degrés Ordre de Sainte-Anne III degrés

Valerian Grigorievitch Madatov (en russe : Валериа́н Григо́рьевич Мада́тов, translittération : Valérian Grigorievitch Madatov ; en arménien : Ռոստոմ Մադաթյան, Rostom Madatyan ; 1782-1829) est un prince russe de famille arménienne et un général d'infanterie.

BiographieModifier

Valerian Grigorievitch Madatov naît à Avetaranots, un village du Khanat du Karabagh (Haut-Karabagh actuel) ; le vrai nom de la famille Madatov est Gregorian (Kyuki) et son père descend de Shah Nazar II[1], mélik de Varanda. À 15 ans, en arrivant en Russie, il prend l'identité de Valerian Madatov, du nom de jeune fille de sa mère, Madatyan, et Paul Ier l'aurait autorisé à porter le titre princier comme geste diplomatique à ses 17 ans. Il arrive à Moscou en 1799 avec une délégation de méliks arméniens dirigée par Dzhimshit Shah Nazarov, qui cherche à protéger l'Arménie chrétienne des musulmans. À Saint-Pétersbourg, il vit chez Jean Lazarev Lazarevic[2] et est proche de Mgr Hosvep Arghouthian (né prince Argustinski-Dolgorouki), archevêque des Arméniens de l’Empire russe.

Carrière militaireModifier

Pendant la guerre russo-turque de 1806-1812, il se distingue à la bataille de Korbyn, à la bataille de Gorodechno et à Borisov (Biélorussie) ainsi que pendant l'occupation de Vilnius. Madatov est blessé en 1813 à Leipzig.

En 1816, il est nommé gouverneur du khanat du Karabagh, puis de ceux de Shaki et du Chirvan. En 1818, il est dans l'armée d'Alexis Iermolov pour conquérir la Tchétchénie. À eux deux, il conquièrent tous les khanats mais aussi organisent le commerce, l'élevage de la soie, les tribunaux, et une organisation similaire à celle des cosaques.

En 1826, Madatov défait les Perses à Shamkhor et collabore avec Paskievitch à la défaite du Shah Abbas Mirza lors de la prise de la forteresse de Choucha.

En 1828, il passe dans la partie européenne de l'Empire ottoman et remporte deux victoires à Pravod et Choumla. Il tombe peu après malade et meurt le . Il est inhumé au cimetière Tikhvine à Saint-Pétersbourg.

Notes et référencesModifier

SourcesModifier