Ouvrir le menu principal

Val-de-Travers

commune suisse du canton de Neuchâtel

Val-de-Travers
Val-de-Travers
Vue de la commune de Val-de-Travers
(villages de Môtiers, Boveresse et Couvet).
Blason de Val-de-Travers
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Neuchâtel Neuchâtel
Région Val-de-Travers
Localité(s) Boveresse, Buttes, Couvet, Fleurier, Les Bayards, les verrières Môtiers, Noiraigue, Saint-Sulpice, Travers
NPA 2103 Noiraigue
2105 Travers
2108 Couvet
2112 Môtiers
2113 Boveresse
2114 Fleurier
2115 Buttes
2123 Saint-Sulpice
2127 Les Bayards
N° OFS 6512
Démographie
Population
permanente
10 668 hab. (31 décembre 2018)
Densité 85 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 54′ 45″ nord, 6° 36′ 45″ est
Altitude 1 034 m
Min. 754 m
Max. 1 508 m
Superficie 124,91 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Val-de-Travers
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton de Neuchâtel

Voir sur la carte administrative du Canton de Neuchâtel
City locator 14.svg
Val-de-Travers

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Val-de-Travers

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Val-de-Travers
Liens
Site web www.val-de-travers.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]
Carte des communes formant le territoire de Val-de-Travers avant la fusion du 1er janvier 2009.
Paysage de Val-de-Travers.

Val-de-Travers est une commune suisse du canton de Neuchâtel, située dans la région Val-de-Travers.

HistoriqueModifier

Val-de-Travers a été créée le à la suite de la fusion de neuf anciennes communes : Boveresse, Buttes, Couvet, Fleurier, Les Bayards, Môtiers, Noiraigue, Saint-Sulpice et Travers. La décision de fusion a été approuvée par votation populaire le . La mairie se trouve au village de Fleurier. Par ailleurs, l'ancienne commune de Môtiers a donné le nom à la place du village (place du 24 février) en mémoire de cette journée historique.

Dès 2010, une fête commémorative se déroule tous les 24 février sur la place homonyme. Une landsgemeinde composée de tous les habitants présents se prononce sur un projet élaboré par des adolescents de la région. Durant cette manifestation, les autorités communales remettent également un prix citoyen à une personnalité engagée pour la région. En 2011, il a honoré Mme Yvette Pluquet, fondatrice du Foyer scolaire, du cortège de l'abbaye de Fleurier et conseillère générale durant plus de 20 ans[3].

GéographieModifier

Communes limitrophes de Val-de-Travers
Hauterive la Fresse (F) La Brévine Les Ponts-de-Martel Brot-Plamboz
Les Verrières   Rochefort
Sainte-Croix (VD) Bullet (VD) Mauborget(VD) Provence(VD) Gorgier

Selon l'Office fédéral de la statistique, Val-de-Travers mesure 124,91 km2[2]. 6,0 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 42,4 % à des surfaces agricoles, 50,7 % à des surfaces boisées et 0,8 % à des surfaces improductives.

Val-de-Travers se situe dans la partie suisse du massif du Jura ; on y trouve des formations typiques des montagnes du Jura, comme le Crêt du Cervelet.

PolitiqueModifier

Le Conseil communal (exécutif) de la commune de Val-de-Travers est composé de cinq membres professionnels élus au début de chaque législature par le Conseil général (législatif)[4]. Chaque membre est responsable d'un dicastère, et les membres assurent une rotation annuelle à la présidence du Conseil. Le premier Conseil communal de l'histoire de la commune était composé comme suit : Yves Fatton (président, PLR), Pierre-Alain Rumley (vice-président, PS), Claude-Alain Kleiner (secrétaire, PLR), Thierry Michel (PLR) et Jean-Nathanaël Karakash (PS). À la suite de la démission de Pierre-Alain Rumley[5], Christian Mermet est élu le et entre en fonction le [6].

Le Conseil général (législatif) est composé de 41 membres élus tous les quatre ans au système proportionnel par la population. Il se réunit environ une fois par mois en séance publique et a pour principales tâches d'adopter le budget et les comptes annuels de la commune, ainsi que d'adopter différents règlements et crédits[7].

Lors de la première législature (2009-2013), il était composé de 19 élus du Parti libéral-radical (PLR), 14 élus socialistes (PS), un élu du Parti ouvrier populaire (POP), deux élus Verts et cinq membres de l'Union démocratique du centre (UDC)[8].

DémographieModifier

Selon l'Office fédéral de la statistique, la somme des habitants des localités formant actuellement Val-de-Travers atteint 10 668 habitants fin 2018[1]. Sa densité de population est de 85 hab./km2.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population sur l'actuel territoire de Val-de-Travers entre 1850 et 2008[9] :

 

SportModifier

Le seul club du bandy dans le pays existe ici.[10],[11],[12],[13]

CultureModifier

Musées

  • Musée d'histoire et d'artisanat, à Môtiers.
  • Musée Jean-Jaques-Rousseau , à Môtiers. Situé dans une maison ayant été occupée par Jean-Jaques-Rousseau entre 1762 et 1765[14].
  • Séchoir à absinthe de Boveresse, imposante bâtisse construite en 1893. Anciennement utilisée comme séchoir à absinthe elle abrite une exposition sur la culture et le séchage des plantes d'absinthe[15].
  • Musée industriel du Val-de-Travers, à Travers.
  • Musée La Grange, à Môtiers. Collection d'art aborigène dans une ancienne grange datant de 1721.
  • Musée oldtimer Volkswagen à Saint-Sulpice, collection de véhicules Volkswagen des années 1950 à 1979.


Théâtres et autres scènes

  • Théâtre des Mascarons, à Môtiers.
  • Chapelle des concerts, à Couvet.


Festivals et événements

  • Hors Tribu Festival, à Môtiers. Festival de musique de tous horizons comprenant un cirque et divers animations durant 4 jours au début du mois d'août.[16].
  • Fête de l'absinthe, à Boveresse.
  • Carnaval du Val-de-Travers, à Fleurier. Carnaval annuel durant 3 jours.
  • Abbaye de Fleurier le dernier week-end du mois de juin.
  • Fête du sel à Buttes en septembre.
  • Foires de couvet le dernier vendredi du mois mai et du mois d'octobre.
  • Foires du vieux pont à Travers au mois de mai et de septembre.

Patrimoine industrielModifier

L'association Vapeur Val-de-Travers - VVT située à Saint-Sulpice possède la plus grande collection suisse de trains à vapeur. Ces trains permettent de parcourir les différentes régions du Val-de-Travers tel que les gorges de l'Areuse, la région du Creux-du-Van et le haut plateau jurassien[17].

Les mines d'asphalte du Val-de-Travers, tout particulièrement les mines de la Presta ont connu une grande réputation aux XIXe et XXe siècles.

Vue panoramiqueModifier

 
Vue panoramique du village de Fleurier depuis la Caroline.

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Population résidente permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance, en 2018 », sur Office fédéral de la Statistique.
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. http://www.rtn.ch/rtn/Actualite/Regionale/9211Val-de-Travers-prepare-le-24-fevrier.html
  4. http://val-de-travers.ne.ch/conseil-communal
  5. http://val-de-travers.ne.ch/d2wfiles/document/597/10005/0/Communiqué%20de%20presse_Démission%20PAR_10%2012%2023.pdf
  6. http://www.rjb.ch/rtn/Actualite/Regionale/18111Christian-Mermet-elu-a-Val-de-Travers.html
  7. http://www.val-de-travers.ch/vivre/politique/conseil-general/en-bref/
  8. http://www.ne.ch/neat/site/jsp/rubrique/rubrique.jsp?StyleType=bleu&CatId=4954
  9. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13 janvier 2009)
  10. http://swiss-bandy.ch/clubs/
  11. Découvrez le Bandy
  12. Des Vallonniers précurseurs de la renaissance du bandy
  13. Le bandy n’a rien volé au hockey, c’est l’inverse!
  14. « Musée Jean-Jacques Rousseau à Môtiers », sur www.vallon.tv (consulté le 30 avril 2019)
  15. « Séchoir à absinthe - Musée à Boveresse et dégustation », sur www.vallon.tv (consulté le 30 avril 2019)
  16. « Hors Tribu :: Accueil », sur horstribu.ch (consulté le 30 avril 2019)
  17. http://www.vvt.ch/

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :