Val-d'Épy

commune nouvelle (2018-) du Jura, France

Val-d'Épy
Val-d'Épy
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Lons-le-Saunier
Intercommunalité Communauté de communes Porte du Jura
Maire
Mandat
Michel Ganneval
2020-2026
Code postal 39160, 39320
Code commune 39209
Démographie
Population
municipale
334 hab. (2018)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 23′ 01″ nord, 5° 23′ 56″ est
Altitude Min. 285 m
Max. 620 m
Superficie 25,35 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Bourg-en-Bresse
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Saint-Amour
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté
Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Val-d'Épy
Géolocalisation sur la carte : Jura
Voir sur la carte topographique du Jura
City locator 14.svg
Val-d'Épy
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Val-d'Épy
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Val-d'Épy

Val-d’Épy[1] est, depuis le , une commune nouvelle française située dans le département du Jura en région Bourgogne-Franche-Comté, née de la fusion de l'ancienne commune Val-d'Épy avec ses voisines Florentia, Nantey et Senaud, les quatre communes fusionnées devenant communes déléguées[2].

Le , La Balme-d'Épy intègre la commune nouvelle[3].

GéographieModifier

 
Territoire communal depuis 2018.

Val-d'Épy fait partie de la région naturelle du Revermont. La commune comprend les villages et les hameaux d'Écuria, d'Épy, de Florentia, de La Balme-d'Épy, de Lanéria, de Nantey, de Poisoux, de Senaud, de Tarcia et de Vessia.

Le territoire communal est en grande partie située dans une dépression située à environ 400 m d'altitude, d'où émerge quelque peu le mont d'Épy qui culmine à 484 m ; cette dépression est encadrée à l'est et à l'ouest par deux chaînons[4]. L’altitude s'élève jusqu'à 620 m aux monts du Gouillats, situés au nord-ouest près de la limite avec Les Trois-Châteaux[4].

Les cours d'eau sont rares. Le plus important est le ruisseau de la Balme, qui prend sa source à la grotte de La Balme-d'Épy et qui s'écoule en direction du sud. Entre Tarcia et Épy coule également le ruisseau de Tarcia, qui se dirige également vers le sud et passe près de Lanéria. Enfin, un petit ruisseau coule près du village de Nantey[4].

Communes limitrophesModifier

Val-d'Épy partage une frontière avec 6 autres communes, dont deux sont situées dans le département voisin de l'Ain.

UrbanismeModifier

TypologieModifier

Val-d'Épy est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[5],[6],[7].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Bourg-en-Bresse, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 80 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[8],[9].

ToponymieModifier

Épy en 1801, Épy-Lanéria en 1971, Val-d’Épy en 1973 pour la commune devenue commune déléguée en 2016, commune nouvelle de Val d’Épy en 2016[10].

Le nom actuel a fait l'objet d'un arrêté préfectoral rectificatif le et appliqué le pour lui ajouter son trait d'union (mise en conformité avec les règles de toponymie des noms officiels)[11].

HistoireModifier

Il convient de se reporter aux articles consacrés aux cinq anciennes communes fusionnées.

Politique et administrationModifier

Conseil municipalModifier

Jusqu'aux prochaines élections municipales de 2020, le conseil municipal de la nouvelle commune est constitué de tous les conseillers municipaux issus des conseils des anciennes communes. Le maire de chacune d'entre elles devient maire délégué[2].

Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Val-d'Épy
(siège)
39209 CC du pays de Saint-Amour 8,64 149 (2015) 17


La Balme-d'Épy 39036 CC Petite Montagne 2,97 72 (2015) 24
Florentia 39226 CC Petite Montagne 3,18 30 (2015) 9,4
Nantey 39382 CC du pays de Saint Amour 6,50 52 (2015) 8
Senaud 39509 CC du pays de Saint Amour 4,06 51 (2015) 13

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2016 En cours Michel Ganneval    

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2018, la commune comptait 334 habitants[Note 3].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016 2017 2018
354357350334
(Sources : Insee à partir de 2015[12].)

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Il convient de se reporter aux articles consacrés aux cinq anciennes communes fusionnées.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

RéférencesModifier

  1. Typographiée « Val d’Épy » sans trait d’union les deux premières années qui ont suivi sa création, cf. la section Toponymie de l’article.
  2. a et b Jacques Quastana, « Arrêté annonçant la création de la commune de Val d'Épy (on peut remarquer que l'ancienne commune est orthographiée Val d'Epy alors que pour le COG c'est Val-d'Épy) » [PDF], sur jura.gouv.fr, .
  3. Richard Vignon, « Recueil des actes administratifs spécial n°39-2017-07-009 : Arrêté 39-2017-07-27-002 créant la commune nouvelle de Val d'Épy », sur jura.gouv.fr, , p. 70-72.
  4. a b et c Carte IGN consultée sur Géoportail
  5. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  6. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  7. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  8. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le ).
  9. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  10. « Commune de Val d'Épy », sur le Code officiel géographique publié par l'Insee (consulté en ).
  11. Stéphane Chipponi, « Recueil des actes administratifs spécial n°39-2017-12-002 : Arrêté du 24 novembre 2017 modifiant l'arrêté du 27 juillet 2017 prononçant la création de la commune nouvelle de Val-d'Épy », sur jura.gouv.fr, , p. 77-78.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2015, 2016, 2017 et 2018.