Ouvrir le menu principal
Valérie Jouve
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web
Distinctions

Valérie Jouve (née le à Firminy) est une photographe de la scène de l’art contemporain français, vidéaste et réalisatrice.

Sommaire

BiographieModifier

Valérie Jouve nait et vit jusqu'à ses 17 ans à Firminy et assiste à la désindustrialisation de la ville, et au delà de la région stéphanoise, marquées par les fermetures des mines et de la sidérurgie[1]. Cet environnement est déterminant pour son travail de photographe.

Anthropologue par ses études, Valérie Jouve a choisi de devenir photographe. Ses photographies, qui sont des œuvres d’art contemporain, appartiennent aussi aux domaines de l'anthropologie, de la sociologie, de la représentation du monde d'aujourd'hui. Par la mise en scène photographique de moments grâce à des « images jouées » ou « performées », elle décrypte notre société et ses aspects de théâtralité quotidienne[2].

Valérie Jouve expose ses photographies depuis 1995, notamment à la galerie Anne de Villepoix. En septembre 2006, elle les montre à la galerie Xippas à Paris. En 2010, elle présente « En attente » au Centre Georges Pompidou, une exposition d’une trentaine de photographies prises hors du monde occidental.

Cinéaste, elle réalise, en 2004, son premier film Grand Littoral (primé au FIDMarseille) puis, en 2006, Le temps travaille et Time is Working Around Rotterdam[3].

Son travail est récompensé par le prix Niépce en 2013[4]. Elle est nommée chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres en 2011[5].

Engagement militantModifier

En mai 2018, Valérie Jouve est signataire d’une pétition en collaboration avec des personnalités issues du monde de la culture pour boycotter la saison culturelle croisée "France-Israël", qui selon l'objet de la pétition sert de «vitrine» à l'État d'Israël au détriment du peuple palestinien[6].

BibliographieModifier

  • Valérie Jouve, Grand littoral, Marseille, Ateliers d'Artistes de la ville de Marseille, , 61 p. (ISBN 2911748182)
  • Valérie Jouve, exposition du 4 mars au 20 avril 1998, Centre national de la photographie, sous la direction de Michel Poivert, Centre national de la photographie, Arles, Actes sud, 1998
  • Valérie Jouve, exposition, Paris, Centre Pompidou 23 juin - 13 septembre 2010, sous la direction de Quentin Bajac, éditions du Centre Pompidou, 2010, 96 p.
  • Valérie Jouve, Résonances, Göttingen, Steidl, 2010, 240 p.
  • Ceci n'est pas un parc, éditions Libel, Lyon, 2010
  • Valérie Jouve, by Dean Inkster; Paris, Hazan, 2002
  • Valérie Jouve : Corps en résistance, exposition, Paris, Jeu de paume, 2 juin-27 septembre 2015 ; La Corogne, la Fundación Luis Seoane, 5 novembre 2015-17 janvier 2016, sous la direction de Marta Gili; Pia Viewing; Jeu de paume, 2015
  • « The spaces of containment: Valérie Jouve's urban portraits », by Olga Smith, in Nottingham French Studies, 2014, p. 155-168

ExpositionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Valérie Jouve : "Le vivant n'est jamais statique, comme une jeune fille qui prend le soleil" », émission de 59 min de France Culture, Art et création, Par les temps qui courent de Marie Richeux, sur franceculture.fr,
  2. « Exposition : la rigueur cubiste de Valérie Jouve », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  3. Article du magazine Les Inrockuptibles, 5 mars 2008
  4. Libération, 17 juin 2013, Valérie Jouve, prix Niépce 2013.
  5. Site du Ministère de la Culture et de la Communication, Nomination ou promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres juillet 2011.
  6. « Contre la saison France-Israël », sur mediapart.fr, (consulté le 18 juin 2018)
  7. « Valérie Jouve, Corps en résistance », sur jeudepaume.org,
  8. Commissaire Martine Dancer-Mourès, conservateur en chef du patrimoine,, « Valérie Jouve Formes de vies », sur mam-st-etienne

Liens externesModifier