Ouvrir le menu principal

Valérie De Bue

politicien belge

Valérie De Bue
Fonctions
Ministre wallonne de la Fonction publique, du Tourisme, du Patrimoine et de la Sécurité routière
En fonction depuis le
(2 mois et 28 jours)
Ministre-président Elio Di Rupo
Gouvernement Di Rupo III
Prédécesseur Alda Greoli (Fonction publique)
René Collin (Tourisme, Patrimoine)
Carlo Di Antonio (Sécurité routière)
Ministre wallonne des Pouvoirs locaux, du Logement et des Infrastructures sportives

(2 ans, 1 mois et 16 jours)
Ministre-président Willy Borsus
Gouvernement Borsus
Prédécesseur Pierre-Yves Dermagne
Successeur Pierre-Yves Dermagne (Pouvoirs locaux, Logement)
Jean-Luc Crucke (Infrastructures sportives)
Biographie
Nom de naissance Valérie De Bue
Date de naissance (53 ans)
Lieu de naissance Vilvorde (Belgique)
Nationalité Belge
Parti politique Mouvement réformateur
Diplômée de Université catholique de Louvain

Valérie De Bue
Membre du gouvernement wallon

Valérie De Bue, née le à Vilvorde est une femme politique belge wallonne, membre du MR. Elle ministre au sein du gouvernement wallon depuis 2017.

Engagée en politique, depuis 2000, aux côtés de Louis Michel, Charles Michel et Serge Kubla, elle attache une importance toute particulière aux questions de mobilité, de sécurité routière et du statut des personnes handicapées.

Députée fédérale depuis 2003, elle est réélue en juin 2007 ainsi qu'en 2010 en occupant la seconde place de la liste MR en Brabant wallon.

Échevine à la ville de Nivelles depuis 2006 dont elle est actuellement la Première Échevine, elle se voit proposer en 2014 la tête de la liste régionale du MR en Brabant wallon. Elle est alors élue Députée à la Région wallonne et est désignée sénatrice de communauté.

Le , elle est nommée ministre des Pouvoirs locaux, du Logement et des Infrastructures sportives au sein du Gouvernement wallon. Elle mène la liste MR à la Région wallon dans la circonscription de Nivelles aux élections régionales du . Elle est élue avec 22 782 voix de préférence[1]. Elle conserve des responsabilité au sein du nouveau gouvernement wallon mais hérite de nouvelles compétences : la Fonction publique, le Tourisme, le Patrimoine et la Sécurité routière[2].

Fonctions politiquesModifier

  • Échevine de Nivelles
  • Députée fédérale du 18 mai 2003 au 25 mai 2014
  • Députée wallonne depuis le 25 mai 2014
  • Sénatrice de communauté depuis 2014
  • Ministre wallonne des Pouvoirs locaux, du Logement, et des Infrastructures sportives de juillet 2017 à septembre 2019
  • Ministre wallonne de la Fonction publique, du Tourisme, du Patrimoine et de la Sécurité routière depuis septembre 2019

Notes et référencesModifier

  1. « Résultats officiels : Votes nominatifs - Circonscription de Nivelles », sur le site du SPF Intérieur (consulté le 15 septembre 2019).
  2. « Gouvernement wallon 2019-2024 », sur le site de la Wallonie, (consulté le 15 septembre 2019).

Lien externeModifier