Ouvrir le menu principal

Saint Valéric de Bernage (537-620) est un ermite appelé aussi Vaulry ou Vaury. Il est considéré comme saint. Sa fête est le 10 janvier[1].

Éléments biographiquesModifier

Valéric est né en Belgique seconde[1]. Selon la légende décrite dans le Légendaire manuscrit du Périgord, il reçut une éducation chrétienne et réalisa des miracles[1]. En 565, Il partit à Limoges vénérer le tombeau de saint Martial dont la renommée lui était parvenue[1]. Il se retira comme ermite sur la montagne de Bernage près de Guéret (dans la Creuse), au lieu où aujourd'hui un bourg porte son nom, Saint-Vaury. L'église de la localité est dédiée à saint Julien de Brioude et à saint Vaury.

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Abbé Carles, Dictionnaire des paroisses du Périgord, éditions du Roc de Bourzac, Bayac, 2004, (réédition à l'identique de celle de 1884 : Les titulaires et patrons du diocèse de Périgueux et de Sarlat), (ISBN 2-87624-125-0), p. 49-50, 290.

BibliographieModifier

  • L. J. Rouzier, Vie de saint Valéric, ermite, Limoges, .