Vadeni

Cheval de course

Vadeni
Race Pur-sang
Père Churchill
Mère Vaderana
Père de mère Monsun
Sexe M
Robe Bai
Naissance 26 mars 2019
Pays de naissance Drapeau de la France France
Pays d'entraînement Drapeau de la France France
Éleveur S.A. Aga Khan
Propriétaire S.A. Aga Khan
Entraîneur Jean-Claude Rouget
Jockey Christophe Soumillon
Rating FIAH 125
Timeform 130
Nombre de courses 9
Nombre de victoires 5 (3 places)
Gains en courses 2 764 311 
Distinction 3 ans de l'année en Europe (2022)
Principales victoires Prix du Jockey-Club
Eclipse Stakes

Vadeni (2019-) est un cheval de course pur-sang spécialisé dans les courses de plat. Portant les couleurs de son éleveur l'Aga Khan, il est entrainé par Jean-Claude Rouget et monté par Christophe Soumillon.

Carrière de coursesModifier

 
Casaque de l'Écurie Aga Khan

Élevé en France au haras de l'Aga Khan, Vadeni débute victorieusement à l'été de ses deux ans sur l'hippodrome de La Teste-de-Buch. Estimé, le poulain confirme à l'étage supérieur dans le Critérium du fonds européen de l'élevage, une Listed prisée durant le meeting d'août de Deauville. Vadeni perd son invincibilité un mois plus tard dans le Prix de Condé, groupe 3 disputé sur l'hippodrome de Chantilly où il est devancé par le futur gagnant du Critérium de Saint Cloud, El Bodegon.

De retour à 3 ans, Vadeni réapparait dans le Prix de Fontainebleau, préparatoire traditionnele à la Poule d'essai des poulains, mais ne peut qu'y terminer cinquième. Le mile ne semble pas fait pour lui et le poulain, plutôt que s'aligner dans la Poule est redirigé vers le Prix de Guiche, une préparatoire au Prix du Jockey Club. Il s'y impose facilement, ce qui lui vaut de compter parmi les prétendants au Derby français. Il y affronte notamment l'Anglais Modern Games, lauréat de la Poule d'Essai des poulains, Welwal qui l'avait battu dans le Prix de Fontainebleau ou encore El Bodegon. Mais nul ne peut lui contester la victoire, acquise par cinq longueurs, le plus grand écart jamais enregistré à l'arrivée du Prix du Jockey Club depuis qu'il est passé sur 2 100 mètres, en 2005. Vadeni offre un neuvième sacre à l'Aga Khan[1], une cinquième victoire à son entraineur Jean-Claude Rouget, et une quatrième à son jockey Christophe Soumillon[2].

Pour étrenner son titre de Derby-winner, Vadeni s'en va défier les Anglais dans les Eclipse Stakes, où le champ est restreint, six partants, mais d'une exceptionnelle densité. Tous ont gagné un ou plusieurs groupe 1 et le sixième, Bay Bridge, ne devrait plus tarder à les imiter. Il est d'ailleurs le troisième favori derrière Vadeni et l'autre 3 ans de la course, Native Trail, champion européen des 2 ans en 2021, battu une seule fois, dans les 2000 Guinées anglaises, mais qui vient d'enlever l'équivalent irlandais. Les autres candidats sont Mishriff, qui fait une rentrée en quête de rachat après un naufrage dans la Saudi Cup, Alenquer, qui vient d'enlever la Tattersalls Gold Cup et le vieux Lord North. Aucun entraîneur français n'a remporté les Eclipse Stakes depuis Alec Head en 1959 avec Saint-Crespin[3]. Et Vadeni parvient à briser le signe indien, à l'issue d'une course d'attente dans le sillage de Native Trail et en repoussant l'ultime assaut de l'infortuné Mishriff, qui a tardé à trouver le passage. De retour en septembre, il doit confirmer sa victoire de Sandown et prouver qu'il est bien le meilleur 3 ans en s'imposant dans les Irish Champion Stakes, où il retrouve Mishriff. Mais l'un et l'autre ne peuvent qu'assister à la lutte entre Luxembourg, qui passe pour le meilleur 3 ans de Coolmore, et le Français Onesto, vainqueur du Grand Prix de Paris. Dans les semaines qui suivent, les spéculations vont bon train quant à une participation de Vadeni au Prix de l'Arc de Triomphe. Il y est annoncé partant finalement, et doit lever une double interrogation : son aptitude au terrain souple, et sa tenue pour aller jusqu'au bout du parcours classique, les 2 400 mètres qu'il aborde pour la première fois. Luxembourg, Onesto et Mishriff sont là aussi. Tout comme le tenant du titre Torquator Tasso et la jument Alpinista, invaincue depuis deux ans et favorite de l'épreuve. Du quatuor de tête des Irish Champion Stakes, Vadeni est finalement le seul à se mettre en évidence. Et de quelle manière : lancé à la poursuite d'Alpinista, il s'incline certes, mais se comporte en champion en prenant une belle deuxième place : il est bien le meilleur 3 ans européen, ce que confirme son sacre aux Cartier Racing Awards.

Résumé de carrièreModifier

Date Hippodrome Pays Course Statut Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième Temps
2021, 2 ans
La Teste   France Prix de l'hippodrome de Compiègne Inédits 1 400 m J.B. Eyquem 1er / 8 2 Loubeisien 1'25"29
Deauville   France Critérium du Fonds européen de l'élevage Listed 1 600 m C. Soumillon 1er / 6 2 Officer of State 1'50"38
Chantilly   France Prix de Condé Gr. 3 1 600 m C. Soumillon 3e / 6 1 ¾ El Bodegon 1'52"69
2022, 3 ans
17 avril Longchamp   France Prix de Fontainebleau Gr. 3 1600 m C. Soumillon 5e / 10 2 ½ Welwal 1'38"17
10 mai Chantilly   France Prix de Guiche Gr. 3 1 800 m C. Soumillon 1er / 7 2 ½ Machete 1'51"00
5 juin Chantilly   France Prix du Jockey Club Gr. 1 2 100 m C. Soumillon 1er / 15 5 El Bodegon 2'06"65
2 juillet Sandown   Royaume-Uni Eclipse Stakes Gr. 1 2 000 m C. Soumillon 1er / 6 enc. Mishriff 2'05"20
10 septembre Leopardstown   Irlande Irish Champion Stakes Gr. 1 2 000 m C. Soumillon 3e / 7 1 ¾ Luxembourg 2'12"10
2 octobre Longchamp   France Prix de l'Arc de Triomphe Gr. 1 2 400 m C. Soumillon 2e / 20 1/2 Alpinista 2'35"71

OriginesModifier

Vadeni est issu de la première génération du prometteur étalon Churchill. Pour Coolmore, celui-ci avait défrayé la chronique en alignant sept victoires d'affilée, d'une Listed à 2 ans jusqu'aux 2000 Guinées irlandaises en passant par les National Stakes, les Dewhurst Stakes et les 2000 Guinées. Sacré 2 ans européen de l'année, il ne put cependant plus gagner une course après son doublé dans les Guinées à 3 ans.

Côté maternel, Vadeni est issu d'une souche Aga Khan très influente. Sa mère, Vaderana, fille du grand étalon allemand Monsun, n'a remporté qu'une modeste course à conditions au Mans. Avant Vadeni, ses produits s'étaient déjà illustré à des niveaux intermédiaires et notamment Vadsena, par Makfi, qui a été plusieurs fois placée de Listed race. Vaderana est une fille de Vadawina qui pour cette même écurie avait remporté en 2005 le Prix Saint Alary et dont la fille Vadamar, par Dalakhani a remporté le Prix du Conseil de Paris.

PedigreeModifier

Origines de Vadeni (FR), mâle bai né en 2019
Père
Churchill
Galileo Sadler's Wells Northern Dancer
Fairy Bridge
Urban Sea Miswaki
Allegretta
Meow Storm Cat Storm Bird
Terlingua
Airwave Air express
Kangra Valley
Mère
Vaderana
Monsun Königstuhl Dschingis Khan
Konigskronung
Mosella Surumu
Monasia
Vadawina Unfuwain Northern Dancer
Height of Fashion
Vadaza Zafonic
Vadlamixa

RéférencesModifier

  1. « Prix du Jockey-Club: le poulain Vadeni offre un 9e sacre à l'Aga Khan », sur LExpress.fr, (consulté le )
  2. Le Point magazine, « Victoire du poulain français Vadeni dans le Prix du Jockey-Club », sur Le Point, (consulté le )
  3. Par Halim Bouakkaz Le 2 juillet 2022 à 18h26, « «C’est la marque des champions», Christophe Soumillon et Vadeni dans l’histoire », sur leparisien.fr, (consulté le )