V barré

lettre de l’alphabet latin

V barré
V v
V v
Graphies
Capitale V
Bas de casse v
Utilisation
Écriture alphabet latin

Le v barré, v, est une lettre additionnelle de l’alphabet latin qui a été utilisée dans l’écriture du danois aux XIe et XIIe siècles.

UtilisationModifier

Le v barré a été utilisée dans l’écriture du danois aux XIe et XIIe siècles[1], notamment dans le Necrologium Lundense (en)[2].

Friedrich Lorentz utilise le v barré dans sa grammaire du cachoube publiée en 1927[3].

Robert J. Gregg utilise le v barré dans une description phonologique du dialecte d’East Antrim comme substitue au symbole API [ʌ̱] dans un manuscrit de 1953 rédigé à la machine à écrire[4].

Représentation informatiqueModifier

Le v barré n’a pas été codé dans un codage standard. Il peut être représenté approximativement à l’aide de la lettre V et de formattage ‹ V › et ‹ v › ou à l’aide de signe diacritique ‹ V̶ › et ‹ v̶ › ou ‹ V̵ › et ‹ v̵ ›.

Notes et référencesModifier

  1. Skautrup 1944, p. 217-218.
  2. Nielsen 2002, p. 850-851.
  3. Lorentz 1927, p. 63.
  4. Gregg 2006.

SourcesModifier

Voir aussiModifier