VSL (nouvelle)

nouvelle de George R. R. Martin

VSL
Publication
Auteur George R. R. Martin
Titre d'origine
FTA
Langue Anglais américain
Parution ,
Analog
Recueil
Traduction française
Traduction Monique Cartanas
M.-C. Luong
Parution
française
,
Chanson pour Lya
Intrigue
Genre Science-fiction
Personnages Kinery
Jérôme Schechter
Nouvelle précédente/suivante

VSL (titre original : FTA) est le titre d'une micronouvelle[1] de George R. R. Martin, parue pour la première fois en dans le magazine Analog.

Elle est incluse dans le recueil original Chanson pour Lya (A Song for Lya and Other Stories), regroupant dix histoires de Martin, publié en puis traduit en français et publié en dans le recueil paru aux éditions J'ai lu.

Le titre français fait évidemment référence à la vitesse supra-luminique.

ContexteModifier

  • Personnages principaux
    • Kinery : jeune savant sollicitant des fonds pour des recherches sur l’hyperespace.
    • Jérôme Schechter : directeur adjoint de la Fondation du VSL
  • Lieu : locaux de la « Fondation VSL ».

RésuméModifier

Kinery tente de convaincre Jerome Schechter, président de la Fondation VSL, institution scientifique chargée de promouvoir les recherches sur la vitesse supra-luminique, de financer des recherches prometteuses en vue de la construction d'un moteur utilisant l'hyper-espace pour atteindre une vitesse supérieure à la vitesse de la lumière.

La nouvelle se termine par une fin fracassante. Des recherches ont été faites il y a plus de trente ans, et les résultats sont sans appel : le fait de passer par l'hyper-espace ne permet pas d'atteindre une vitesse supra-luminique, ni même une vitesse très rapide d'ailleurs.

Notes et référencesModifier

  1. En édition de poche chez J'ai lu, la nouvelle a une longueur de quatre pages et demi.

Article connexeModifier

Liens externesModifier