Völklingen

ville allemande

Völklingen
Vœlklange
Völklingen
Ancienne mairie de Völklingen
Blason de Völklingen
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Saarland.svg Sarre
Arrondissement
(Landkreis)
Stadtverband Saarbrücken
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
10
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Klaus Lorig
Partis au pouvoir SPD, Gauches
Code postal 66301-66333
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
10 0 41 519
Indicatif téléphonique 06898, 06802
Immatriculation VK
Démographie
Population 39 374 hab. ()
Densité 587 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 15′ 00″ nord, 6° 50′ 00″ est
Altitude 182 m
Superficie 6 706 ha = 67,06 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Sarre
Voir sur la carte topographique de la Sarre
City locator 14.svg
Völklingen
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Völklingen
Liens
Site web www.völklingen.de

Völklingen ou Vœlklange (Sarrois : Välglinge) est une ville en Sarre, située dans le district de Sarrebruck.

La ville, située en partie dans la région naturelle du Warndt (écarts de Fenne, Fürstenhausen, Geislautern, Ludweiler et Lauterbach) et baignée par la Sarre, est après Sarrebruck, Neunkirchen et Hombourg, la quatrième ville la plus peuplée de la Sarre. La commune fait frontière avec la France.

À Völklingen se trouve l'usine sidérurgique de Völklingen, la Völklinger Hütte, classée au Patrimoine Culturel Mondial.

La ville de Völklingen a connu en 1962, le , le 2e plus grave accident minier d'Allemagne, dans une mine de charbon du quartier de Luisenthal, qui a provoqué la mort de 299 mineurs et en a blessé 70 autres.

HistoireModifier

Appartenances historiques

  Comté de Sarrebruck 1080-1391
  Nassau-Sarrebruck 1391-1797
  République cisrhénane (Sarre) 1797-1802
  République française (Sarre) 1802-1804
  Empire français (Sarre) 1804-1813
  Royaume de Prusse (Grand-duché du Bas-Rhin) 1815-1822
  Royaume de Prusse (Province de Rhénanie) 1822-1918
  République de Weimar 1918-1920
  Territoire du bassin de la Sarre 1920-1935
  Reich allemand 1935-1945
  Allemagne occupée 1945-1947
  Protectorat de Sarre 1947-1956
  Allemagne 1956-présent

QuartiersModifier

  • Völklingen
  • Fenne
  • Fürstenhausen
  • Geislautern
  • Heidstock
  • Lauterbach (était une commune autonome jusque fin 1973). Sous l'administration française, Lauterbach était appelé Loutrebach. Le village de Lauterbach a été fondé par des verriers catholiques sur décision datée du prise par Ludwig Craft, comte de Nassau-Sarrebruck[1].
  • Ludweiler
  • Luisenthal
  • Wehrden

Galerie de photographiesModifier

JumelagesModifier

RéférencesModifier

  1. Josef Schwarz, Einwohner von Lauterbach 1707-1907, volume 15, Selbstverlag der Arbeitsgemeinschaft, Saarbrücken 1981, pages XI à XV de la préface.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

 

Les coordonnées de cet article :