Ouvrir le menu principal

Véronique Trillet-Lenoir

oncologue et femme politique française

Véronique Trillet-Lenoir
Illustration.
Véronique Trillet-Lenoir en 2019.
Fonctions
Députée européenne
En fonction depuis le
(2 mois et 15 jours)
Élection 26 mai 2019
Circonscription France
Législature 9e
Groupe politique RE
Biographie
Date de naissance (62 ans)
Lieu de naissance Lyon (6e)
Nationalité Française
Parti politique LREM
Profession Cancérologue

Véronique Trillet-Lenoir, née le dans le 6e arrondissement de Lyon, est une cancérologue et femme politique française. Elle est conseillère régionale d'Auvergne-Rhône-Alpes depuis 2016 et députée européenne LREM depuis 2019.

Situation personnelleModifier

FamilleModifier

Véronique Trillet-Lenoir naît dans une famille lyonnaise. Son père, Marc Trillet, est professeur de neurologie, et sa mère, Elisabeth, est assistante de direction[1].

Elle est mariée et mère de deux garçons.

ÉtudesModifier

Elle effectue des études à la faculté de médecine de l’université Claude-Bernard-Lyon-I. Elle valide son deuxième cycle d’études médicales en 1980, obtient un doctorat d’État en médecine en 1985, un doctorat en biologie humaine en 1991, une habilitation à diriger des recherches et un professorat en 1993[1].

Carrière professionnelleModifier

Après avoir été interne des hôpitaux de Lyon de 1981 à 1986, elle est assistante chef de clinique puis praticien hospitalier dans le service de pneumologie de l’hôpital cardiovasculaire et pneumologique Louis-Pradel, à Lyon, jusqu’en 1993[2].

Nommée en 1993 professeur à l’université Lyon-I et praticien hospitalier au centre hospitalo-universitaire de Lyon, elle crée en 2003 le service d’oncologie médicale du groupement hospitalier sud (hospices civils de Lyon), dont elle est nommée chef de service[3].

À partir de 2012, elle est présidente des rencontres de la cancérologie française[4] et, à partir de 2013, présidente du directoire du Cancéropôle Lyon Auvergne-Rhône-Alpes (CLARA)[5]. Elle siège également au conseil d'administration de l'Institut national du cancer[6].

Elle devient professeur associé de la faculté de médecine de l’université Jiao-tong de Shanghai en 2018. Elle se rendait déjà dans cette université depuis 2011, ayant contribué à la mise en place du premier programme de master en cancérologie[7].

Parcours politiqueModifier

Véronique Trillet-Lenoir est élue conseillère régionale d'Auvergne-Rhône-Alpes sur la liste socialiste conduite par Jean-Jack Queyranne aux élections régionales de 2015[8],[9].

Soutien d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle de 2017, elle rejoint En marche et le groupe politique « La région en marche » au conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes[1].

Le , elle est élue députée européenne sur la liste de la majorité présidentielle[10],[11]. Entrée en fonction le 2 juillet 2019, elle adhère au groupe Renew Europe et siège comme titulaire dans la commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire[12].

DistinctionsModifier

Elle devient chevalier dans l’ordre national de la Légion d'honneur en 2008[13], officier dans l’ordre national du Mérite[14] en 2016.

En 2016, elle reçoit le Women’s award de La Tribune pour son action au sein du Canceropole CLARA[15].

Travaux et publications scientifiquesModifier

Depuis 1984, Véronique Trillet-Lenoir publie régulièrement des articles dans les principales revues scientifiques de cancérologie aux côtés d'autres chercheurs en cancérologie.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier