Vélo stationnaire

appareil immobile simulant le fonctionnement d'une bicyclette

Un vélo stationnaire[1], vélo d’appartement[2], vélo fixe ergométrique[3], cycle-exerciseur[4], spin-bike[3], body-bike[3] ou vélo spinning[3] est un appareil conçu pour simuler le fonctionnement d'une bicyclette dans un espace réduit[5] (appartement, gym). Monté sur un socle de façon à le maintenir en position verticale[5], il comporte un cadre, une selle, un pédalier et un guidon.

Cet homme en tenue de sport s'exerce sur un vélo stationnaire.

DescriptionModifier

Des ergomètres, appareils exercicseurs ressemblant au vélo stationnaire, sont utilisés dans les véhicules spatiaux (comme l'ISS) pour contrer la réduction de gravité sur le système cardiovasculaire, la microgravité l'amenant à être moins performant[6].

 
Gravure d'un homme s'exerçant dans un Gymnasticon (1798).

L'un de ses ancêtres est le Gymnasticon (en), inventé en 1796 par Francis Lowndes. Il visait à exercer les articulations « de toutes les parties du corps ensemble, ou partiellement »[trad 1],[7].

Notes et référencesModifier

Citations originalesModifier

  1. (en) « in all parts of the body at once, or partially »

RéférencesModifier

  1. [vidéo] « Comment choisir un vélo stationnaire », Canadian Tire,
  2. Philippe Baudoin, « L'entraînement sur home trainer », Sport Passion,
  3. a b c et d Philippe Baudoin, « Le vélo spinning : brûlez les calories ! », Sport Passion,
  4. « R52 Cycle vertical », sur solefitness.ca,
  5. a et b (en) Tim Maurer, « Stationary Bicycles: Usage and Maintenance »,
  6. (en) « Cycle Ergometer with Vibration Isolation and Stabilization System (CEVIS) », sur www.nasa.gov, NASA (consulté le )
  7. (en) « Gymnasticon », dans J. M. Good, O. Gregory et N. Bosworth, Pantologia. A New (Cabinet) Cyclopaedia, Londres, (lire en ligne).

Sur les autres projets Wikimedia :