Vélo Club Saint-Hilaire-du-Harcouët

club de cyclisme

Le Vélo Club Saint-Hilaire-du-Harcouët est un club de cyclisme basé à Saint-Hilaire du Harcouët, dans la Manche en Normandie en France[1].

Vélo Club Saint-Hilaire-du-Harcouët
Informations
Statut
Discipline
Cyclisme sur route
Pays
Création
Encadrement
Directeur général
Michel Boulay

Présentation modifier

Le VC-Saint-Hilaire-du-Harcouët a été fondé le sous la présidence de René Cap, mais c’est le que les statuts définitifs ont été approuvés par un bureau présidé par Maurice Cauny. Le club avait pris un premier départ en 1910 à l’initiative de Maurice Boulay, Paul Burgot et Anatole Angot. Mais l'association a par la suite été plongée dans un long sommeil du fait des deux guerres mondiales. Les couleurs du maillot du club sont le jaune et le rouge.

Palmarès et coureurs illustres modifier

Le VC Saint-Hilaire a fait émerger plusieurs champions et coureurs devenus professionnels. Parmi eux, il y a Eugène Letendre, qui fit deux Tours de France en 1956 et 1958, Maurice Jamois, Charly Rouxel, Jean-Claude Bagot, Michel Pelchat, Mikaël Cherel, Guillaume Martin, Arnaud Courteille, Maxime Daniel, Pierre Gouault, Maxime Renault, Jean Dupont, Michel Coroller, Jacques et Bernard Osmont, Claude Lechatellier, Philippe Tesnière, Stéphane Guay, et Guillaume Faucon. Ces noms ont fait l'histoire et le renom du club, auxquels on peut ajouter Raymond Guilbert, Didier Martinez, les frères Brault, Durel, Aubernon, Belliard et Paul Lapeira.

Depuis 1966, huit féminines ont porté les couleurs jaunes et rouges du club saint-hilairien : Annie Langlois, Chantal Lelandais, Florence et Annick Garnier, Valérie Boulay, Delphine Cheval, Lucie Brault et Pauline Clouard qui a été médaillée de bronze sur piste en poursuite par équipe aux championnats du monde 2016 en catégorie junior. En 2003, le club a créé une équipe junior. 103 ont été recensés jusqu'à ce jour. L'équipe 2004 a gagné 34 courses sur 38 disputées avec notamment Mikaël Cherel et Alexandre Binet, tous les deux devenus champions de France. Au total, les juniors ont décroché 128 succès en quatorze saisons.

Le VC Saint-Hilaire compte à son palmarès 11 titres de champion de France avec Michel Pelchat, en cyclo-cross en 1964 et 1965, Louis Brault, sur route UNSS en 1967, Jacky Gadbled, en contre la montre par équipe en 1972, Mikaël Cherel, champion de France juniors en 2003, Gilbert Daniel, champion de France sur route des élus en 2004, 2005, 2009 et 2014, Alexandre Binet, champion de France sur route junior en 2004, et Maxime Daniel, champion de France sur piste juniors de poursuite par équipe en 2009.

Le Vélo Club Saint-Hilaire a également décroché un titre de champion du monde de cyclo-cross en 1967 avec Michel Pelchat à Berne, un titre de champion d’Europe junior avec Nicolas Malle en septembre 2016 à Plumelec, 63 titres de champion de la Manche et 44 titres de champion de Normandie. Depuis 1946, le club a totalisé 2 297 victoires.

Organisation de courses modifier

Le club a organisé de nombreuses courses, étapes de tours et championnats de 1962 à 2016.

De 1983 à 2000, le VC-Saint-Hilaire-du-Harcouët a été le leader régional des organisateurs de courses. En 1972, 31 épreuves dont cinq du trophée de la Manche étaient mises sur pied. En 1994, 45 organisations étaient enregistrées. En 1996, parmi les 44 épreuves, cinq étaient inscrites au calendrier national.

Présidents successifs du club modifier

Période Président
-   René Cap
-   Maurice Cauny
-   Lucien Lepelley
1964 - 1976   André Aubernon
-   Guy Philippe
-   Jean Lamy
-   Jean-Claude Lebranchu
octobre 2009 - 2018   Michel Chérel
2018 - actuel   Michel Boulay

Galerie de coureurs du club modifier

Références modifier

  1. « Saint-Hilaire-du-Harcouët. Le vélo-club en a encore sous la pédale », sur ouest-france.fr,

Articles connexes modifier