Utilisateur:Titoufred/Brouillon

Super Prestige Pernod 1976
Généralités
Sport Cyclisme sur route
Édition 18
Épreuves 21
Hiérarchie
Hiérarchie Circuit mondial

Palmarès
Vainqueur Freddy Maertens

Le Super Prestige Pernod 1976 est la 18e édition du Super Prestige Pernod, un trophée du Challenge Pernod récompensant le meilleur cycliste sur route de l'année. Le classement est établi sur la base de points attribués lors des plus prestigieuses épreuves de la saison cycliste. Eddy Merckx en est le septuple tenant du titre (éditions 1969 à 1975).

ÉpreuvesModifier

Le Challenge Pernod 1976 comporte 21 épreuves, dont 12 courses d'un jour et 9 courses à étapes. Par rapport à l'année précédente, le Grand Prix de Zurich disparait, au profit de l'Amstel Gold Race et de la Flèche Wallonne. Parmi les 12 courses d'un jour, on compte 10 courses en ligne classiques, 1 course en ligne avec derny (Bordeaux-Paris), et 1 contre-la-montre individuel (le Grand Prix des Nations). Le Tour d'Espagne, le Tour de Romandie et les Quatre Jours de Dunkerque se déroulent simultanément. Bordeaux-Paris, le Critérium du Dauphiné Libéré et le Grand Prix du Midi libre ont lieu pendant le Tour d'Italie.

Calendrier des épreuves et points distribués[1]
Course Pays Date 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e
Paris-Nice   7 mars - 14 mars 55 35 20 10 5
Milan-San Remo   19 mars 60 40 30 20 15 10 8 6 5 4
Semaine catalane   22 mars - 26 mars 40 20 10 4
Amstel Gold Race   27 mars 40 20 12 9 7 5 3 2
Tour des Flandres   4 avril 60 40 30 20 15 10 8 6 5 4
Paris-Roubaix   11 avril 65 45 35 25 20 15 10 8 6 5
Flèche Wallonne   15 avril 45 25 15 10 8 6 4 3
Liège-Bastogne-Liège   18 avril 45 25 15 10 8 6 4 3
Tour d'Espagne   27 avril - 16 mai 70 40 30 20 10 6 4
Tour de Romandie   4 mai - 9 mai 40 20 10 4
Quatre Jours de Dunkerque   5 mai - 9 mai 50 30 15 5
Tour d'Italie   21 mai - 12 juin 75 50 40 35 25 20 15 10 5
Bordeaux-Paris   23 mai 60 35 20
Critérium du Dauphiné Libéré   24 mai - 31 mai 55 35 20 10 5
Grand Prix du Midi libre   10 juin - 13 juin 50 30 15 5
Tour de France   24 juin - 18 juillet 110 70 60 50 45 40 35 30 25 22 20 18
Championnats du monde   5 septembre 70 40 30
Paris-Bruxelles   22 septembre 50 30 20 12 9 7 6 5 4 3
Paris-Tours   26 septembre 60 40 30 20 15 10 8 6 5 4
Grand Prix des Nations   3 octobre 65 40 30 20 15 10 6
Tour de Lombardie   9 octobre 60 40 30 20 15 10 8 6 5 4

DotationModifier

Les prix suivants sont accordés aux 5 premiers du classement général à l'issue de la saison[1] :

Rang Prix en francs
1er 35 000
2e 20 000
3e 10 000
4e 6 000
5e 4 000

RésultatsModifier

Résultats par épreuve
Course 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e
Paris-Nice   Michel Laurent   Hennie Kuiper   Luis Ocaña   Freddy Maertens   Enrique Martínez Heredia
Milan-San Remo  Eddy Merckx  Jean-Luc Vandenbroucke [2] [3]  Wladimiro Panizza  Michel Laurent  Walter Planckaert  Rik Van Linden  Patrick Sercu  Roger De Vlaeminck  Francesco Moser  Walter Godefroot
Semaine Catalane  Eddy Merckx  Gonzalo Aja  Giuseppe Perletto  Josef Fuchs
Amstel Gold Race  Freddy Maertens  Jan Raas  Luc Leman  Patrick Béon  Hennie Kuiper  Joop Zoetemelk  Roger Swerts  Roy Schuiten
Tour des Flandres  Walter Planckaert  Francesco Moser  Marc Demeyer  Roger De Vlaeminck  Freddy Maertens  Willy Teirlinck  Eric Leman  Walter Godefroot  Frans Verbeeck  André Dierickx
Paris-Roubaix  Marc Demeyer  Francesco Moser  Roger De Vlaeminck  Hennie Kuiper  Walter Godefroot  Eddy Merckx  Jan Raas  Jean-Pierre Danguillaume  Willy Teirlinck  Frans Verbeeck
Flèche Wallonne  Joop Zoetemelk   Frans Verbeeck   Freddy Maertens   Eddy Merckx   Walter Godefroot   Herman Van Springel   Dietrich Thurau   André Dierickx
Liège-Bastogne-Liège  Joseph Bruyère  Freddy Maertens  Frans Verbeeck   Jean-Pierre Danguillaume   Hennie Kuiper   Eddy Merckx   Régis Ovion   Raymond Poulidor
Tour d'Espagne  José Pesarrodona  Luis Ocaña  José Nazábal  Dietrich Thurau  Vicente López Carril  Hennie Kuiper  Joaquim Agostinho
Tour de Romandie  Johan De Muynck  Roger De Vlaeminck  Eddy Merckx  Raymond Delisle
Quatre Jours de Dunkerque  Freddy Maertens  Jean-Pierre Danguillaume  Roger Legeay  Walter Planckaert
Tour d'Italie  Felice Gimondi  Johan De Muynck  Fausto Bertoglio  Francesco Moser  Gianbattista Baronchelli  Wladimiro Panizza  Alfio Vandi  Eddy Merckx  Walter Riccomi
Bordeaux-Paris  Walter Godefroot  Herman Van Springel  André Chalmel
Critérium du Dauphiné Libéré  Bernard Thévenet  Vicente Lopez-Carril  Raymond Delisle  Josef Fuchs  Lucien Van Impe
Grand Prix du Midi libre  Alain Meslet  Lucien Van Impe  Bernard Hinault  Raymond Poulidor
Tour de France  Lucien Van Impe  Joop Zoetemelk  Raymond Poulidor  Raymond Delisle  Walter Riccomi  Francisco Galdós  Michel Pollentier  Freddy Maertens  Fausto Bertoglio  Vicente López Carril  José Pesarrodona  José Martins
Championnats du monde  Freddy Maertens  Francesco Moser  Tino Conti
Paris-Bruxelles   Felice Gimondi   Hennie Kuiper  Antoon Houbrechts  Freddy Maertens  Walter Planckaert  Walter Godefroot  Frans Verbeeck  Marc Renier  Willem Peeters  Gerben Karstens
Paris-Tours  Ronald De Witte  Raymond Poulidor  Robert Bouloux  Frans Van Looy  Jean-Luc Vandenbroucke  Jean-Jacques Fussien  Jan Aling  Jan Raas  Geert Malfait  Eric Van De Wiele
Grand Prix des Nations  Freddy Maertens  Roy Schuiten  Joop Zoetemelk  Ferdinand Bracke  Bernard Thévenet  Bernard Hinault  Raymond Poulidor
Tour de Lombardie  Roger De Vlaeminck  Bernard Thévenet  Wladimiro Panizza  Joop Zoetemelk  Raymond Poulidor  Francesco Moser  Frans Verbeeck  Franco Bitossi  Costantino Conti  Walter Riccomi

Classement FinalModifier

Freddy Maertens remporte largement cette édition du trophée Super Prestige Pernod devant Francesco Moser et Joop Zoetemelk. Il met ainsi fin au règne d'Eddy Merckx, qui malgré un bon début de saison avec des victoires à Milan-San Remo et à la Semaine Catalane, ira ensuite de désillusions en désillusions en cette année 1976. Après une première victoire à l'Amstel Gold Race, Freddy Maertens prend la tête du classement à Eddy Merckx lors de sa victoire aux Quatre Jours de Dunkerque. Il assure définitivement sa première place grâce à ses victoires aux Championnats du monde puis au Grand Prix des Nations.

Rang Coureur Points
1er  Freddy Maertens 332
2e  Francesco Moser 175
3e  Joop Zoetemelk 170
4e  Eddy Merckx 151
5e  Lucien Van Impe 145
6e  Roger De Vlaeminck 141
7e  Raymond Poulidor 129
8e  Felice Gimondi 125
9e  Hennie Kuiper 111
10e  Walter Godefroot 105


Détail des points attribués pour les 10 premiers
  Freddy Maertens  Francesco Moser  Joop Zoetemelk  Eddy Merckx  Lucien Van Impe  Roger De Vlaeminck  Raymond Poulidor  Felice Gimondi  Hennie Kuiper  Walter Godefroot
Paris-Nice 10 35
Milan-San Remo 5 60 6 4
Semaine Catalane 40
Amstel Gold Race 40 5 7
Tour des Flandres 15 40 20 6
Paris-Roubaix 45 15 35 25 20
Flèche Wallonne 15 45 10 8
Liège-Bastogne-Liège 25 6 3 8
Tour d'Espagne 6
Tour de Romandie 10 20
Quatre Jours de Dunkerque 50
Tour d'Italie 35 10 75
Bordeaux-Paris 60
Critérium du Dauphiné Libéré 5
Grand Prix du Midi libre 30 5
Tour de France 30 70 110 60
Championnats du monde 70 40
Paris-Bruxelles 12 50 30 7
Paris-Tours 40
Grand Prix des Nations 65 30 6
Tour de Lombardie 10 20 60 15

Notes et référencesModifier

  1. a et b Voir la coupure du journal Vélo Magazine dans l'article (en) Remembering Super Prestige Pernod, the season-long battle for title of best rider in the world
  2. Jean-Luc Vandenbroucke a été déclassé pour dopage mais les points au classement Super Prestige n'ont pas été réattribués Jean-Luc Vandenbroucke raconte Milan-San Remo 1976
  3. Jean-Luc Vandenbroucke a été contrôlé positif aux amphétamines [1]

Liens externesModifier