Seth, c'est moiModifier

en-4
it-3
ru-1
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Metallica
 
Non au langage SMS
 
Firefox
 
Fédéraliste
 
Souveraineté de l’Écosse
 
 
 
Attention

Je suis français. Je n'en tire pas de fierté particulière, mais je suis loin d'avoir honte. Je suis né et j'habite la Côte d'Azur, (Alpes Maritimes 06) En fait, dans ce qui reste une fois que vous avez enlevé la côte, c'est à dire une campagne froide et humide l'hiver, et infernale l'été (et dire que tout le monde veux y passer ses vacances!). Mais bizarrement, le jour où je partirai, je crois que ça me manquera.

Je suis encore à un âge où on peut se prétendre jeune et je fais mes premières armes en tant qu'ingénieur informaticien (j'en reparlerai) Je pratique l'anglais, l'italien, et j'ai l'intention de me mettre sérieusement au russe dès que possible, car j'aimerai visiter ce grand pays qu'est la Russie. Je m'intéresse à tous les sujets, et mes contributions sur Wikipédia seront diverses et variées. Toutefois, il y a certains domaines où je serai certainement plus actif que d'autre :

-L'informatique (ah bon?)
-Les jeux vidéo (ahhh...)
-Les jeux de rôles (D&D, j'en connaît un rayon)
-Les armes à feu
-L'Histoire (la petite et la grande)
-La mythologie
-La littérature
-La cuisine italienne
-La géopolitique
-L'astrophysique
-Le cinéma
-Le théâtre
-La marine à voile
...

Parce que cela recoupe mes principaux centres d'intérêts bien sûr. Je suis également écrivain à mes heures perdues. Je ne sais pas si je publierai un jour ma prose, mais ça reste un bon exercice de l'esprit, et peut-être qu'un jour je serai dans les pages "auteur SF/fantaisy" de Wikipédia... Mes autres passe-temps favoris consistent à écouter de la bonne musique, décharger un colt .45 sur une cible (en carton, n'ayez pas peur) regarder le patinage artistique à la télé, lire le Monde diplomatique, et surtout me livrer à de longues promenades contemplatives. Je suis un solitaire, oui. Je dois avoir une conception trop désuète de la vie à deux, celle de la relation qui dure, la vraie, qui aux lieu de flamber brûle lentement et s'entretient. Je ne me considère pas non plus comme un intellectuel, je fais tout au plus de la philosophie de comptoir qui n'engage que moi. Je cultive l'ouverture d'esprit, l'open-mindess comme disent certain.

Mon boulot : l'informatiqueModifier

Comme je l'ai dit, je suis informaticien. En général, le simple fait de dire ça sucite d'étrange réactions dans mon entourage. La première question qu'on me pose, c'est de quel bord je me trouve dans l'éternelle guéguerre Window/Linux. Sachant que, répondre par l'affirmative à la première option me fera passer pour un bon petit pion zélé obéissant au grand gourou de Redmond, et la deuxième pour une sorte de cyber-hippie marxiste qui se cache dans une cave pour pirater des réseaux et craker des logiciels honnêtement produit par l'autre bord. J'aimerai bien répondre que je préfère Sun Microsystem, mais se serait se mettre à dos les deux clans pour le coup. Donc quand je parlerai d'OS sur Wikipédia, soyez assurés de ma plus totale impartialité.

Je programme en C et C++ ("le C peut tout faire!" disait un de mes profs) en Java aussi, mais moins. J'ai essayé le Fortran, mais c'est dur et c'est moche. Je suis assez nul en hardware, alors ne me posez pas la question de savoir si la carte graphique super KX3000 machin est meilleure que la ZWHchose2200 avec un processeur Tructhlon 64, je n'en sais rien. En fait j'en sais tout juste assez pour monter un PC, mais pour faire des comparatifs matériel, je lis les magazines spécialisés, comme tout le monde.

Affaires à suivreModifier

J'essaie de garder à jour la liste des articles édités/créés

Dans l'informatique :

  • Duke Nukem (jeux vidéo et personnage)
  • Personnages de Street Fighter
  • Jagged Alliance 2 (création de l'article)
  • Jargon de l'informatique

Dans la littérature :

  • Santiago
  • Aquablue

...

Diverses modifications mineures (orthographe)

PhilosophieModifier

Semper Fidelis

C'est ce qui résume le mieux ma manière de voir les choses. Etre (et rester) fidèle à soi-même et à ses convictions.

Quelques autres citations pour finir :

  • Je n'ai peur de rien, je n'espère rien, je suis libre. (Nikos Kazantzakis)
  • La seule différence entre les monstres et les héros est celui qui raconte l'histoire
  • Qui peut se targuer d'éthique par les temps qui courent? (John Blacksad)
  • Ne loue aucun homme avant de l'avoir éprouvé, et n'en dénigre aucun qu'après l'avoir éprouvé (proverbe arabe)
  • Il n'y a aucune gloire à gagner la bataille de la connerie (Milena Norrack)