Utilisateur:Prosopee/Démarche Qualité sur Wikipédia

Présentation Discuter Participation aux Wikiconcours Participation aux projets Essais et brouillons Traductions Démarche Qualité sur Wikipédia Planning des travaux Bric-à-brac Jardin zen

La démarche Qualité sur Wikipédia

« La Qualité, c'est faire bien du premier coup. »

— Pierre Dufour

« On ne peut pas définir la qualité, on la reconnaît quand on la voit. »

— Henri Mintzberg

Apollon-icon.svg
Essai de définition
Modifier

La QualitéModifier

Issue du champ du management, la notion de « Qualité » est selon William Edwards Deming une démarche constante de correction des dysfonctionnements, au sein d'un système donné. Il s'agit de faire bien du premier coup[1]. La Qualité peut être représentée par un cycle d'actions correctives et préventives, appelé « roue de Deming », applicable à toutes les pratiques, y compris aux encyclopédies.

Wikipédia a tout intérêt à mettre en œuvre une Démarche Qualité. Deming remarque ainsi, sans citer Wikipédia qu'il n'a pas connue : Information is not knowledge. The world is drowning in information but is slow in acquisition of knowledge. There is no substitute for knowledge[2]. La Qualité concerne donc également le champ de la connaissance.

Selon Edward Felten, chercheur en informatique à l’université de Princeton, le processus éditorial s’apparente à un chemin aléatoire vers la qualité[3] et, en effet, l'information étant partout de nos jours, il s'agit dorénavant de distinguer l'information de qualité de celle invasive et à portée non encyclopédique.

Quelle Qualité ?Modifier

La Qualité sur Wikipédia est liée aux articles labellisés. Par le vote sanction et par les méthodes mises en œuvre pour conduire un article à être soit Bon Article (BA) soit Article de Qualité (AdQ), Wikipédia a instauré un système Qualité certain. Malgré les critiques constantes et de certains wikipédiens et de certains sites externes à l'encyclopédie libre, la labellisation est le processus générateur de Qualité le plus éprouvé sur ce wiki. Est-il utile de rappeler à tous ces contradicteurs que Wikipédia est la seule encyclopédie, la seule entreprise liée à la connaissance, à avoir mis en place un tel système qui, bien qu'imparfait encore, conduit à améliorer l'encyclopédisme? Quelle est la Qualité sur Universalis? Le fait que les rédacteurs soient des spécialistes triés sur le volet. Quelle est la Qualité sur le Quid? Leur parole.

La Qualité sur Wikipédia est intimement liée au tableau d'avancement, élaboré suite au projet Wikipédia 1.0 :

Quelle finalité sur Wikipédia ?Modifier

Les statistiques officielles donnent un pourcentage dérisoire d'articles labellisés, et la plupart des discussions des contributeurs achoppent sur cette réalité, qui demeure un argument contre le projet Wikipédia :

  • BA : 3 301
  • AdQ : 1 817
  • BA + AdQ : 5 118
  • BT : 27
  • TdQ : 13
  • BT + TdQ : 40
  • BP : 55
  • PdQ : 31
  • BP + PdQ : 86
  • Total : 5 244

Nombre d'articles à l'heure actuelle : 2 199 957

Articles de Qualité, à la même heure : 1 817

Bons Articles, à la même heure : 3 301

soit

  • >>> 0.083 % <<< pour les AdQ
  • >>> 0.15 % <<< pour les BA

Mais de quelle base de calcul parle-t-on? Ici, les statistiques partent du nombre total d'articles alors que tous ne peuvent prétendre à un label ; en effet, beaucoup ont vocation à demeurer des ébauches.

Ma base de calcul serait donc la suivante :

>>> 5118 <<< d'articles satisfaisant aux critères de Qualité (BA + AdQ)

1000 (articles que toute encyclopédie devrait avoir) + 2000 (sélection transversale) + 10.000 (articles de fond[4] + 100.000 (environ le nombre total d'articles potentiellement labellisables) soit 113.000 articles au total comme base de référence/

Ces chiffres sont bien entendu discutables, en particulier parce qu'ils ne reposent que sur une approximation de ma part, et qu'il peut y avoir un double comptage de certains. Néanmoins, ils permettent de relativiser le faible succès des labels : la base de référence étant en effet plus réduite, le projet Wikipédia est davantage réaliste.

Destination : labelModifier

Des étapes avant la rédactionModifier

La Qualité suit une méthode progressive permettant un feed-back constant :

  1. Avant de rédiger le brouillon : chercher, au moyen d'un système documentaire, deux ou trois ouvrages (sources) fondateurs et panoptiques sur le sujet traité (le « sujet » strict). Il s'agit d'isoler ce que je nomme le « cœur encyclopédique » de l'article.
  2. Lisez ces sources et établissez des fiches de lecture (formulation des points de vue majeurs). Ce premier dépouillement donnera, grosso modo, le squelette de l'article (le plan).
  3. Notez les passages importants donnant lieu à de futures citations et références (localisation des sources). En d'autres termes, il faut, dès cette étape, repérez les points sujets à NPOV et/ou à polémiques.
  4. Phase exploratoire : déterminer les « articles-sources »[5] et les « articles liés » afin de délimiter le « champ encyclopédique », le sujet en définitive (depuis septembre 2009 on parle plus volontiers de « Thème de qualité ».
  5. Rédigez au brouillon ou en sous-page la trame grossière de l'article, avec seulement les renvois bibliographiques de l'étape 2. Il ne s'agit pas encore de sourcer systématiquement.
Rédaction et labellisationModifier
Les étapes idéales d'un article sur Wikipédia.
  1. Transférez sur l'article et sources chaque passage, apposez la typographie et les autres règles de rédaction.
  2. Polissez l'expression et les sources (harvsp ou bloc de références), illustrez.
  3. Faites relire l'article auprès du Atelier de lecture.
  4. Donnez-vous encore une semaine ou deux pour relire deux à trois fois l'article et améliorez le plan (ne lancez pas le vote « à chaud »).
  5. Lancez le vote au label et écoutez les remarques, corrigez au besoin.
  6. Revenez régulièrement sur l'article après l'obtention du label ou, si non, retour à l'étape 2.

Du principe de l'amélioration continueModifier

Intégration progressive de la démarcheModifier

Il est important de lire et relire les pages capitales communautaires (règles et prescriptions), ainsi que de se tenir au courant de la jurisprudence wikipédienne (celle rédigée suite à un vote communautaire et non celle du Bistro). Ces pages ci-dessous sont parmi celles à lire et à relire au moins une fois par an, et à avoir en Liste de Suivi afin de ne pas en manquer les actualisations :

Wikipédia:Conventions typographiques
Wikipédia:Travaux inédits
Wikipédia:Vérifiabilité
Wikipédia:Article bien sourcé
Wikipédia:Neutralité de point de vue
Wikipédia:Résolution de conflit

Imprimez ces pages, lisez-les, relisez-les et notez vos commentaires car, suivant la superbe expression d'Andrew Lih, il faut : sticking to the facts, attributing sources and maintaining balances[6] (coller aux faits, attribuer les sources et maintenir l'équilibre).

La roue de Deming ou le principe de l'amélioration continue.
Surveillance des biais potentielsModifier

Il existe, au sein de wikipédiens, des biais potentiels dont la démarche Qualité doit prendre conscience :

Sourçage et médiationModifier

Les pages de Wikipédia sont souvent envenimées par des conflits de personnes ou de points de vue. Contre-productifs par définition, ces conflits sont liés à l'oubli de l'importance cruciale du sourçage le plus souvent. Rétablir des sources et exiger des références à chaque ajout contribue à atténuer le conflit. Les « PoV-pushings », et autre biais plus ou moins volontaires, et les attaques ad hominem, sont, selon moi, des comportements de détournement de la Règle du Sourçage car centrés sur l'émotion[7].

Il s'agit de se concentrer sur le contenu (argumentation ad res, fondée sur le res verba suivant Schopenhauer, La Dialectique éristique), et non pas sur l'éditeur et ce afin éviter les conflits de personnes qui ,peu à peu et subrepticement, délitent l'article.

Ce principe peut s'apparenter, en pédagogie, à celui dit de « délégation à l'objet ». L'objectivité qui en résulte permet de détourner l'agressivité de l'éditeur qui, de fait, doit se concentrer sur son argumentation rationnelle sans la détourner par des biais subjectifs.

Démarche Qualité sur Wikipédia : « tout vient de la source et tout retourne à la source »Modifier

La « formule Qualité »Modifier

La source a une dimension, sur Wikipédia, philosophique. Elle est la pierre de touche, en plus d'être la fondation, de tout l'édifice encyclopédique. Sans elle, point de NPOV et point de contenu reconnu. D'elle découle toutes les autres règles et, donc, la Qualité globale du Projet. Si la « Règle de la Source » (« RS » dorénavant) est la théorie de Wikipédia, son âme, la « Règle de la Qualité » (« RQ ») en est la pratique, son corps. La RS suit néanmoins une méthodologie intellectuelle, qui seule peut assurer le contributeur qu'il est dans le droit chemin en la matière et que son projet de rédaction prend la bonne voie. On peut ainsi concrétiser ce que je nomme la « chaîne de la source » par ce schéma :

Une citation = une source
Une source = un appel en référence précis
« Précis » signifie « modèle bibliographique de qualité avec pagination »)
Si pas de source[8] = appel de note

La source n'est pas qu'un renvoi d'autorité destiné à satisfaire à l'exigence de légalité, comme c'est le cas de la citation d'auteur - qui doit respecter la propriété intellectuelle. Elle n'est pas non plus un renvoi de pertinence (vérification interne de NPOV et de sourçage) ; elle nécessite réellement du temps et des recoupements de sources afin d'étayer le sujet et d'en permettre une vérifiabilité aisée.

Il s'agit d'un excellent processus aboutissant à faire mûrir la rédaction de l'article. En effet, le contributeur ne doit pas écrire d'un coup un seul, sans pause permettant de laisser se décanter ses connaissances. Il doit se ménager un temps de latence entre le moment où il lit les sources et le moment où il rédige, même au brouillon. Sourcer c'est donc prendre son temps et avancer pas-à-pas dans la rédaction.

Limites de la QualitéModifier

La source permet également d'évaluer et de tenir un comportement de contribution sain, résumé adroitement par le débat inité par Serein (d · c) et synthétisé, après le vote sur son essai Rédiger sans plagier :

Ce que je peux faire Ce que je ne peux pas faire
  • Exposer des connaissances, des idées ou des concepts dont je ne suis pas à l'origine, mais en ne reprenant pas leur formulation originale, et en citant l'auteur à l'origine de ces idées.
  • Citer brièvement et de manière exacte quelques mots ou phrases d'un auteur, sans déformer sa pensée.
  • Copier à l'identique une ou plusieurs phrases d'un auteur, sans le citer.
  • Reformuler seulement quelques mots.
  • Faire une citation trop longue.

Cette matrice, toute simple, expose les deux comportements pouvant se manifester sur Wikipédia. L'un, reconnu et recherché, que je nomme « comportement expert », destiné à faire évoluer le projet ; un autre, dangereux et néfaste, confinant vite au vandalisme, à récuser absolument. La qualité de l'article dépend donc du respect de la source, qui est et demeure l'œuvre intellectuelle d'un autre, l'« auteur » au sens large.

Wikipedia-info.png
Canons wikipédiens : essai de précision et d'exégèse
Modifier

Règles et objectifs de la Wikipédia : théorie et pratiqueModifier

Les règles communautaires ne prescrivent pas des processus Qualité mais instaurent un cadre de vérifiabilité (fiabilité) et de réfutabilité (au sens de Karl Popper), externe à l'article. La rédaction de l'article n'y trouve donc pas ses critères d'existence. En pratique donc, ces canons ne permettent pas d'élaborer des articles de qualité. Je constate souvent l'abandon et la désorientation qui en résulte de certains contributeurs qui, après avoir lu ces canons, demeurent sans outils lors de la rédaction d'un article. Seule l'attitude de contribution est donc visée par ces règles, qui par leur existence, permettent la constitution d'un cadre lui-même optimal pour l'émergence de démarches Qualité.

Les canons pratiques et méthodologiques, relevant donc de la Qualité, seront exposés ultérieurement.

Règle officielleModifier

La règle d'or Qualité est la NPDV : la Neutralité de point de vue. Elle doit permettre d'éliminer la subjectivité[9]. Elle est première sur les règles dites du Copyvio et du Travail inédit dans le sens où sans elle tout travail encyclopédique est nul, au contraire de ces dernières, courantes dans la sphère de la pensée.

Si la règle du Copyvio régule l'attitude de contribution, la règle du NPDV régule quant à elle la rédaction, plus précisément la mentalité a priori de la rédaction. Cependant, la Qualité commence dans l'attitude, consciente de respecter le non Copyvio, c'est-à-dire par le sourcage. Le sourcage est en effet supérieur au copyvio car ce dernier est non seulement une lacune d'appels de références et de notes mais aussi, et surtout, un « Biais de Point de Vue » (dorénavant BPDV). Philosophiquement donc, le Copyvio n'est qu'une sur-interprétation redondante de la règle de la NPDV.

La NPDV comporte trois piliers :

  1. un élément objectif : elle doit être historique (concerner toute les époques) et universelle (toutes les nationalités, rejet des centrismes) ;
  2. un élément subjectif : elle concerne un style de rédaction et de méthode (plan, angle rédactionnel) ;
  3. un but encyclopédique enfin : elle vise l'exhaustivité du propos et du sujet.

La Démarche Qualité n'a d'autre but que de décliner ces trois piliers en méthodes pratiques, que je nomme Processus Qualité (PQ dorénavant Clin d'œil mm je sais...). La NPDV étant la règle centrale de la rédaction, elle se décline ainsi en 8 PQ :

Les 8 Processus QualitéModifier

Neutralisation

Si la NPDV est la règle pour la qualité encyclopédique, la neutralisation est son processus. Il se déploie lui-même au moyen de 5 points qui regroupent plus ou moins certaines règles :

  1. 1.1 Neutraliser le style : rejet du parti pris et des commentaires axiologiques[10]. C'est privilégier l'information à l'émotion en somme.
  2. 1.2 Préciser qui dit quoi : règle de l'« attribution ».
  3. 1.3 Vérifier la représentativité : règle de vérifiabilité
  4. 1.4 Équilibrer la présentation : le contenu doit être contradictoire, comme en droit.
  5. 1.5 Préserver la cohérence du sujet : la neutralisation s'entend en référence à d'autres articles liés, à une trame générale.
  6. 1.6 L'article doit être international : refuser l'anthropocentrisme.

Toute phrase contient une idée. Il faut s'efforcer de l'identifier et de l'isoler.

Les Conventions de style et le Style encyclopédique

L'objectif est d'assurer l'uniformité visuelle et structurelle de tous les articles, et d'en faciliter ainsi la compréhension. Sans qualité de la Forme, pas de qualité de fond. Un article commence par un résumé introductif, une courte introduction, où l'on reprend le titre de l'article. Il s'agit ici de faire en sorte que le lecteur sache immédiatement de quoi l'article traite. On met en caractères gras la première mention du sujet de l'article. Il est conseillé de débuter cette introduction par une définition du sujet de l'article, en quelques phrases. Pour les articles très techniques, il faut commencer par une section de vulgarisation, ce qui permettra au profane d'acquérir des connaissances de base sur le sujet traité, et d'aborder ensuite les questions plus techniques. Ce résumé doit donner une vue d'ensemble du sujet et répondre aux questions les plus générales. Il fait en général de 150 à 300 mots. Le paragraphe reste l'unité de base. En aucun cas les listes à puces ne doivent se substituer à ce type de découpage : elles servent uniquement à énumérer une série de points non susceptibles d'être développés (par exemple une liste des articles connexes). Il ne faut en aucun cas clore le sujet, ni exprimer un avis personnel, dans le dernier paragraphe, qui pourra toutefois présenter un sujet plus ouvert. Le style répond à un ensemble de critères de Qualité : neutre, c'est-à-dire permettre de comprendre le sujet sans le juger impersonnel, en privilégiant le fond sur la forme clair, en évitant le jargon et les sous-entendus précis, en utilisant les termes exacts compréhensibles, en évitant les termes trop sophistiqués aussi.

La Vérifiabilité

Elle doit permettre à tout à chacun, aisément et rapidement (en ayant la source bibliographique bien sûr, sinon en accédant à la page concernée si c'est un site web), de vérifier le bien-fondé de la source, mais aussi du point de vue adopté alors. On oublie ce second aspect le plus souvent, résumant la Vérifiabilité à une mesure de contrôle de source, mais l'enjeu reste bien la pertinence du point de vue encyclopédique adopté, que la source confirme et non l'inverse.

Le Citation de sources

Si les sources sont nombreuses, et pas forcément dans le cas de points polémiques (un fait accepté par tous les spécialistes renvoie en effet à de multiples sources), rien n'empêche d'en lister quelques-unes en utilisant une note de bas de page pour ne pas alourdir le texte principal.

Les Critères d'admissibilité des articles

Wikipédia repose sur des articles qui doivent intégrer 3 critères de qualité à ce stade, et ce avant même d'avoir commencé à rédiger (dans le cas d'une création d'article bien sûr) :

  • La Pertinence : ne pas réaliser un article soit déjà crée soit déjà supprimé et refusé par la communauté, et ne pas rédiger une approche encyclopédique qui en recoupe une autre, sinon il y a chevauchement encyclopédique[11]. Pertinence et notabilité sont souvent confondues. La « notabilité » est selon Star Trek Man (d · c · b)[12] : un critère d'admissibilité des articles de Wikipédia fondé sur la pertinence encyclopédique d'un sujet d'article, liée à une présupposition donc. Or, selon moi, la notabilité est cette part subjective de la pertinence du sujet, fondée sur l'auto-promotion, l'érudition, la pédanterie ou d'autres biais personnels et mêmes collectifs[13].
  • l'Encyclopédisme : le sujet encyclopédique, qui équivaut grosso modo à l'article, doit être traité via une approche construite (pas de dictionnaire ou de liste). Ce critère est souvent le point faible de la Démarche Qualité, car l'approche, aussi respectueuse soit-elle du NPOV, peut confiner subtilement au TI (voir plus bas : Problèmes inhérents à Wp et remédiations).
L'Accessibilité

Wikipédia a la prétention d'être une encyclopédie généraliste et ouverte. Cela signifie que nous souhaitons nous adresser au plus grand nombre, à la fois comme lecteurs que comme rédacteurs potentiels, en évitant le jargon et en permettant à tous de lire avec plaisir les contenus, notamment en respectant l'accessibilité web et en simplifiant la recherche du lecteur.

La Collaboration

N'hésitez pas à demander de l'aide et à communiquer. La collaboration permet de faire vérifier son point de vue et ses contributions. Elle est, en soi, une méthodologie de vérifiabilité.

Le rejet du Travail Inédit

Il s'agit d'un processus davantage personnel, voire cognitif, permettant au contributeur de se remettre constamment en question, en interrogeant sa perception du sujet. Le but est de contrôler que, aussi bien le plan proposé dans l'article, que les sources (s'il venait à utiliser le travail d'obscurs auteurs, le sien ou celui d'une connaissance non reconnue), le style ou les citations, ne sont pas des Travaux Inédits, c'est-à-dire des apports encyclopédiques nuisibles car impossibles à vérifier et non partagés, ou même connus, par la communauté encyclopédique[14].

Ces Processus Qualité m'ont conduit à créer la {{Check-List Qualité}} pour les synthétiser et permettre une relecture critique rapide d'un article.

La règle du « Soupçon de Non-Qualité »Modifier

La règle du « Soupçon de Non-Qualité » (SNQ), qui n'existe pas au sein de Wikipédia sous ce nom, est une attitude et une posture de doute constant, émis par le contributeur. Il doit soupçonner que son travail est une « Non-Qualité ». En la matière, l'acquis est néfaste à terme pour le projet car il oblitère toute démarche d'amélioration continue.

Pour les questions de fond, les 8 processus qualité sont repris dans la Check-List Qualité suivante qui contient aussi les points de forme importants :

Pour les questions de forme il existe une liste établie par le Projet:Label :

Les deux listes sont les outils indispensables de tout contributeur selon moi.

Nuvola apps korganizer.svg
Certifications Qualité
Modifier

Principe de certificationModifier

Évolution statistique des articles sur la Wikipédia française.

La Certification Qualité (CQ dorénavant) est la sanction collective et communautaire de la Démarche Qualité, mise en œuvre dans un article[15]. Elle ne concerne en effet qu'un article précis et ne peut être transférable. Ainsi si un article X possède la CQ, les articles qui lui sont liés (connexes, détaillés) ne peuvent automatiquement y prétendre. La raison n'est pas uniquement liée aux votes mais bien au fait que chaque article est encyclopédiquement indépendant — si les règles de pertinence, de légalité et d'encyclopédisme sont observées bien sûr.

Par ailleurs, la règle du « Soupçon de Non-Qualité » prévaut en dépit de l'obtention d'une CQ et s'étend à tous les articles liés. Elle sera abordée lors de la section relative au « Contrôle de la Qualité ». Enfin, la CQ n'est pas la labellisation. La CQ met en pratique une méthodologie de vérification, point par point, alors que la labellisation concerne les procédures de votes communautaires.

Généralités sur les labelsModifier

Avant d'examiner la spécificité de la CQ il nous faut revenir sur la nature des labels, au nombre de 2 sur Wikipédia (Bon Article et Article de Qualité). Le cas du Thème de Qualité est en effet à part et ne peut se considérer comme une CQ puisqu'il repose sur des labélisations acquises.

Le label se définit par rapport à une somme de critères de Qualité, selon 3 axes :

  1. la longueur : concerne la typographie de l'article et se mesure en pages imprimables. Un label est donc avant tout un article d'une longueur relative, ni trop longue ni trop courte[16].
  2. la largeur : l'article doit intégrer et renvoyer à des articles détaillés, sorte de satellites encyclopédiques.
  3. la profondeur : l'article montre une analyse encyclopédique de spécialiste et de généraliste à la fois.
La pertinence encyclopédique peut se représenter au moyen de 3 axes.

La différence entre les labels BA et AdQ provient de ce troisième axe : le BA ne possède pas la profondeur.

Le label Bon ArticleModifier

Il existe deux labels BA :

  1. le Bon Article Achevé : on ne peut plus le développer car il ne peut devenir, en raison de son sujet, un AdQ. En théorie, tous les articles peuvent être AdQs non ? signale un contributeur. Je réponds non : tous les sujets ne peuvent pas encyclopédiquement être portés à la qualité, faute d'études et de sources externes, faute d'intérêt par les spécialistes, faute de contributeur enfin.
  2. le Bon Article Prometteur : il s'agit d'articles potentiellement AdQ.

Le système de sourcage est important dans un BA mais il ne fait pas le tour du sujet encyclopédique. Généraliste, l'article labellisé BA repose souvent sur deux PDVs alors que l'AdQ entre dans les subtilités et les controverses. Bien sûr cela dépend de l'article mais souvent c'est la présence ou non de cette dichotomie qui détermine le label.

Le label Article de QualitéModifier

Il s'agit de l'état final d'un article, son apothéose encyclopédique. Et encore, le champ encyclopédique n'est pas circonscrit pour autant lorsque l'article décroche le label AdQ. En effet, il faut mener une véritable activité d'actualisation, afin de suivre et intégrer les évolutions du contenu. Proche de la veille documentaire, cette « Veille Post-Label » (VPL dorénavant) est cruciale pour le maintien de la qualité et de la pertinence. Elle joue même sur l'encyclopédie dans sa totalité : la justesse et la perception de Wikipédia au sein de la société en dépend en effet en grande partie.

Bien plus qu'un approfondissement d'un BA, l'AdQ ne doit pas se contenter de faire l'étalage de l'état du savoir sur tel sujet. Il doit aussi :

  • proposer des pistes secondaires,
  • permettre des liens transversaux avec d'autres sujets
  • s'appuyer sur une bibliographie considérable, lue et dépouillée.

La source : pivot de la Certification QualitéModifier

Une donnée « quantifiable » et « objective »?Modifier

La CQ ne peut être subjective ; elle doit s'appuyer sur une procédure de contrôle systématique et mesurable. Le Ratio de Sources est ainsi le pivot de la CQ. L'unité de mesure est le paragraphe, unité de contenu encyclopédique assez partagée pour être valable.

Il s'agit ainsi d'un rapport mathématique entre :

  • le nombre de renvois en source sur la densité des paragraphes pour le BA
  • le nombre de renvois en source sur la densité des paragraphes et le nombre total de sources sur le nombre de paragraphes pour l'AdQ.

Chaque paragraphe doit avoir au moins un renvoi de source mais cela dépend aussi de sa longueur. Un criterium d'un renvoi de source par bloc de cinq lignes, par paragraphes est suffisant de manière générale, deux renvois de sources pour dix lignes etc. Il s'agit donc de mesurer la qualité de source d'un article par le nombre de renvois en références (exclure les notes) divisé par le nombre de paragraphes pour le BA et pour l'AdQ également. Cependant, par souci du NPOV (multiplicité des sources) l'AdQ doit aussi reposer sur un nombre suffisant de sources bibliographiques. Si le BA peut se fonder sur au minimum une source bibliographique, l'AdQ doit croiser deux voire trois sources secondaires. Ainsi, il faut ajouter au calcul le nombre total de sources utilisés.

Exemple pour un BA (pour des paragraphes de 10 lignes) : 20 renvois en source / 6 paragraphes X 2 (10 lignes) soit 12 = 1,7

Exemple pour un AdQ : 100 renvois en source / 20 paragraphes X 2 soit 40 = 2,5 20 paragraphes / 10 sources = 2

Les ratio ainsi déterminés ne peuvent suffire à déterminer la CQ sans grille de lecture. Si l'on part sur des paragraphes de 10 lignes, en moyenne, un ratio de 1 est le minimum admissible dans le cas d'un BA alors qu'un ratio de 2 est le minimum admissibe pour un AdQ. Dans ce dernier cas, un ratio paragraphes/sources de 2 est optimum (inutile de surcharger les sources utilisés), un ratio de 1 est admissible.

La « hiérarchie des sources »Modifier

Pour être de qualité, la source doit être diversifiée. En effet, il est important que l'article alterne sources d'importance (source secondaire, universitaires, de référence) et sources mineures (études non universitaires, romans) voire populaires (articles de journaux, sites personnels de qualité). Le statut de la source primaire est différent ; si elle peut être convoquée, elle ne peut permettre de sourcer systématiquement un article ou une partie d'article. Elle ne forme pas une « source », mais étaye le propos ; en ce sens elle doit apparaître comme une « note » et non comme une référence.

Ainsi, la liaison des sources (« règle de liaison ») se doit de refléter cette hiérarchie des sources :

  1. sources majeures utilisées (5 monographies) identifiées par le recours au bloc des référence (une lettre = une source) ;
  2. sources mineures utilisées (10 monographies ou sites web identifiés par notes à appels multiples ou {{harvsp}}, ou les deux) ;
  3. sources annexes utilisées (articles, lien web, en nombre variable) utilisées par les références conventionnelles.

La hiérarchie des sources permet ainsi : de diversifier les sources (universitaire/populaire), de présenter leurs importances au moyen de modèles différents, et enfin d'établir clairement à la lecture les sources utilisées (« règle de transparence encyclopédique »).

Magnifying glass2.jpg
Points Qualité
Modifier

Qu'est-ce qu'un « point Qualité » ?Modifier

La Démarche Qualité est composée d'un ensemble de points divers, témoins de la qualité encyclopédique d'un article en somme. Le non-respect de l'un d'eux suffit à ne pas lever le « Soupçon de Non-Qualité » ; en résumé, l'article ne peut prétendre à la sanction communautaire si tous ces points ne sont pas respectés.

Certains de ces points sont repris dans les conventions officiells de Wikipédia, d'autres dans la {{Check-List Qualité}}, d'autres enfin sont des ajouts personnels. Leur but est l'homogénéisation de la démarche générale et ils sont le reflet de ma propre perception de ce qu'est la « Qualité » sur Wikipédia. Comme les règles et les canons en vigueur, ces points Qualité peuvent, et doivent, évoluer (voir le « principe de l'amélioration continue » expliqué ci-dessus).

Le titre de l'articleModifier

Le titre doit désigner spécifiquement le sujet traité et ne donner lieu à aucune ambiguïté. Il doit être choisi selon le principe de moindre surprise, le terme le plus commun devant être utilisé, rédigé de préférence en français, chaque fois que c'est possible et sans ambiguïté. Il ne prend qu'une majuscule initiale, sauf dans le cas des noms propres (voir Conventions typographiques). Il doit, sauf exception justifiée, être décliné au singulier. Il ne comprend pas d'article initial (par exemple, on choisira le nom « Plante » et non « La plante »), sauf pour les noms propres si cet article fait partie intégrante du nom (Recommandation ad hoc et et Wikipédia:Conventions sur les titres#Recommandations générales, point no 4).

Le modèle {{Titre mis en forme}} permet de modifier la mise en forme d’un titre de page, sans changer son contenu :

{{Titre mis en forme|François {{Ier}}}}

Ce modèle ne peut être utilisé que pour des effets de mise en forme du titre. En particulier :

  • Appliquer un autre modèle pour mettre en exposant ou en indice une partie du titre, comme dans François Ier (titre affiché : François Ier).
  • Indiquer un changement de langue partiel ou mettre en italique un terme dans le titre, comme dans Maître du Registrum Gregorii (titre affiché : Maître du Registrum Gregorii).

Dans d’autres cas, vous devrez utiliser d’autres modèles plus adaptés :

  • Pour indiquer un titre entier dans une autre langue que le français : {{Langue du titre}} (par exemple, dans World Wide Web)
  • Pour mettre uniquement la première lettre du titre en minuscule : {{Minuscule}} (par exemple, dans iTunes)
  • Pour afficher un titre comportant des caractères interdits : {{Titre incorrect}} (par exemple dans I-Télé)
  • Pour modifier le libellé du titre (modifier les apostrophes courbes en apostrophes droites, masquer une partie du titre, etc.) : renommer l’article.

La rédaction et l'angle d'approcheModifier

La rédaction — c'est-à-dire le contenu encyclopédique mis en forme au moyen de conventions typographiques et de style — doit suivre une méthodologie académique, sans être toutefois trop contraignante ou trop rigoureuse. Les méthodologies dévolues aux commentaires composés ou à l'exercice de la dissertation sont des sources d'inspiration en la matière.

La rédaction doit vérifier deux aspects de la démarche de qualité :

  1. L'« angle d'approche » doit être scrupuleusement construit. Le didactisme est en effet constant dans l'angle d'approche. Ce point est le plus difficile à valider car on ne peut le mesurer. Je recommande seulement de recourir à un test simple, celui du triangle pédagogique : si vous êtes capable de valider chaque relation du triangle (savoir <-> contributeur, savoir <-> lecteur et lecteur <-> contributeur) alors votre article a de grandes chances d'être didactique.
  2. L'« objectivité » doit être visible. Les pronoms personnels comme « je » et « tu », l'indéfini « on » et le « nous » de majesté) également (dans la mesure du possible) doivent être bannis. Les temps, de narration seulement, et harmonisés participent de cette objectivité, qui refuse également les adjectifs et adverbes axiologiques et autres subjectivèmes.

Le plan encyclopédiqueModifier

Le plan de l'article doit refléter le sérieux et la pertinence de l'angle d'approche. Il est le reflet d'un certain raisonnement et d'une ambition encyclopédique dans le traitement du sujet. Le plan doit correspondre à l'évolution du raisonnement permettant d'appréhender l'ensemble du champ encyclopédique. Chaque article devrait pouvoir se résumer rien qu'en relisant les phrases introductives de chaque section du plan. Les transitions sont donc à soigner car elle permettent de concrétiser le raisonnement attendu et suivi.

Chaque sujet a cependant son plan et je doute qu'il soit possible de plaquer un plan défini à l'avance. Pour des cas particuliers comme par exemple un film, une ville, une plante, un animal, une maladie, un auteur, un plat cuisiné… il existe des plans d'articles types qu'il est recommandé de suivre pour l'harmonisation de l'encyclopédie.

Un plan détaillé avec des titres de chapitre et de sous-sections explicites permet de simplifier l'accès à l'information ; cette pratique est donc vivement encouragée. Chaque chapitre devrait débuter par une phrase d'introduction.

Note :

  • Il est possible de gérer l'apparition du sommaire ou d'en restreindre l'affichage à un niveau de section déterminé. Il suffit de recourrir au modèle {{Sommaire}}.
  • Il est possible de bloquer l'apparition du sommaire afin de ne pas, dans le cas d'un long article, encombrer la lecture en usant du code __NOTOC__.

Le résumé introductifModifier

Le résumé introductif d’un article encyclopédique est un texte qui précède le sommaire et le corps de l’article. Il devrait être autonome et autosuffisant, si bien qu’un lecteur arrivant sur un article, ignorant tout de son contexte doit savoir de quoi il est sujet.

Un test efficace est d'imaginer ce résumé introductif comme une « Lumière sur... » en page d'accueil de Wikipédia. Il ne doit être en effet ni trop court ni trop long et être harmonieux, bien écrit, didactique et reprendre le plan général de l'article. Il convient d’éviter de mettre plus de 400 mots (200 mots chacun pour les Lumière sur paraissant en duo, typiquement pour les articles promus BA) dans les cadres afin de maintenir l’équilibre des colonnes sur la page d’accueil, où ces cadres sont transclus[17].

Il établit le contexte, résume les points les plus importants, explique l’intérêt du sujet et résume d’éventuelles controverses s’il y a lieu. De longueur proportionnelle au contenu de l’article, entre deux et quatre paragraphes, le résumé doit être rédigé dans un style accessible et neutre.

Contrairement à une introduction classique, le résumé introductif ne soulève pas les problématiques du sujet, mais il les résume et y répond, brièvement. Contrairement à la méthodologie scolaire ou universitaire, il ne pose pas de problématique.

Contrairement au reste de l'article, il ne doit pas être sourcé. Chaque point avancé sera repris dans l'article et sera sourcé à ce moment là. Par contre, des notes peuvent apparaître, sans exagérer.

Une illustration unique est conseillée, à droite du texte et avec une légende simple.

Le nom du sujet (et de l'article donc) doit être mis dès la première phrase, en gras. Il faut utiliser le modèle {{terme défini}} piur cela (à la place de la balise dfn).

Les sectionsModifier

Organisation généraleModifier

Il existe 3 types de niveaux :

  1. les « chapitres » : matérialisés par deux « == », ils constituent les grands mouvements de la rédaction. Ils peuvent contenir plusieurs sections ou aucune, si le sujet le permet. Toutefois, un BA ou un AdQ - sauf cas exceptionnel (peu de sources) - possède forcément des chapitres sous-divisés, signe d'un approfondissement encyclopédique.
  2. les « sections » : matérialisées par trois « === » constituent des sous-divisions des chapitres. En l'absence de chapitre, on ne peut les retrouver seules. Elles n'existent que parce qu'un chapitre les englobe en somme. Elles abritent un ou plusieurs paragraphes ou, si le sujet le permet, des sous-sections qui organisent de nouveau ces paragraphes.
  3. les « sous-sections » : matérialisées par quatre « ==== » voire cinq « ===== » constituent les développements ultimes d'un sujet. Ce sont souvent des paragraphes. Les micro-sections sont des sous-sections ne comptant que quelques lignes.

Si un chapitre, ou une sous-section, est trop grand, il peut être déplacé dans un article indépendant. L'article principal devrait alors contenir un résumé de quelques lignes précédé du code {{article détaillé|Titre de l'article détaillé}} qui donne :

Note :

Dans le cas où le titre est de troisième ou quatrième niveau et qu'il soit donc préférable de ne pas l'ajouter au sommaire, il faut utiliser le code suivant permettant une accessibilité optimale (Recommandation ad hoc) :

<h4 style="font-size:1em;border:0">Recueils</h4>
Les titres de sectionModifier

Le choix des titres signale l'objectivité générale de l'article et c'est la raison pour laquelle les intitulés doivent être les plus neutres possibles tout en étant précis par rapport au contenu de la section concernée.

Un débat récurrent sur Wikipédia concerne la question de savoir si oui ou non les articles définis (le, la) ou indéfinis (un, une) doivent apparaître dans les titres des sections, ou si les titres doivent être les plus neutres possibles. Selon moi, les deux options sont possibles mais une fois le choix fait il faut s'y tenir. Il est toutefois certain que le style neutre, sans article, est conseillé dans le cas des biographies, en Sciences ou en Histoire et Géographie, par exemple.

Le corps d'articleModifier

La forme de qualité est fondamentale pour une encyclopédie. Il existe divers modèles permettant de respecter les conventions typographiques, énumérées dans le Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale.

La page des modèles recense les modèles utilisés dans Wikipédia. Les plus importants pour la rédaction et la mise en forme sont les suivants :

Sigles et acronymesModifier

Les ,ormes d'accessibilité n'imposent l'utilisation de « abbr » que sur la première occurrence présente dans la page. Il n'y a donc aucune obligation à l'utiliser sur toutes les occurrences. Ce ne serait pas nécessairement une amélioration, chaque abréviation explicitée rendant la consultation plus verbeuse dans un lecteur d'écran. Il est inutile de recourir à ce modèle lorsque l'abréviation est déjà explicitée au fil de la phrase, comme dans « Le Commandement de la Force terrestre des Forces canadiennes ou COMFT... ».

Quant à l'usage des minuscules/majuscules, le débat est complexe. Les cas d'interprétation sont en effet nombreux et dépendent du contexte.

Les sigles et acronymes doivent être mis en formes avec :

<abbr title="EXPRESSION COMPLETE">SIGLE</abbr>

Poiur suggérer une définition d'un acronyme en langue étrangère :

{{lang|en|2=<abbr title="Test/Opération/Test/Exit">TOTE</abbr>}}

qui donne : TOTE.

Les abréviationsModifier

Les abréviations, au sein des références bibliographiques notamment, doivent être normalisées (Recommandation ad hoc) :

{{p.}} Pour afficher le ou les numéro(s) de page(s) d'un ouvrage tout en insérant une espace insécable, et ce même pour plusieurs pages, en effet « pp. » n'est pas admis contrairement à l'habitude[18] — ou {{vv.}} pour les vers.
{{opcit}} Pour créer un renvoi vers un ouvrage déjà cité au dessus dans la bibliographie.
{{chap.}} Pour afficher le numéro de chapitre d'un ouvrage tout en insérant une espace insécable.
{{vol.}} Pour afficher le numéro de volume d’un ouvrage tout en insérant une espace insécable.
{{numéro}} et {{numéros}} Pour afficher les abréviations no  et nos  tout en insérant une espace insécable.
{{M.}} Pour l'abréviation de monsieur : {{M.|Dupont}}.
{{nobr}}/ {{lnobr}} Rend toute une chaîne de caractères ou un lien totalement insécable.
{{folio}}/ {{folios}} Permet d’afficher l’abréviation « fo » avec son infobulle, suivie d’une espace insécable.
{{§}} Permet d'afficher l'abréviation « § » (pour les numéros de paragraphe) avec son infobulle, suivie d'une espace insécable.
{{vol.}} Permet d’afficher le volume d’un périodique tout en simplifiant l’écriture en évitant d’utiliser explicitement une espace insécable.
{{t.}} Permet d’afficher le tome d’un ouvrage tout en simplifiant l’écriture en évitant d’utiliser explicitement une espace insécable.
{{chap.}} Permet d’afficher le numéro de chapitre d’un ouvrage tout en simplifiant l’écriture en évitant d’utiliser explicitement une [[espace insécable].
{{art.}} Permet d'afficher le ou les numéro(s) d'article d'une loi ou de toute ouvrage tout en simplifiant l’écriture en évitant d’utiliser explicitement une espace insécable.
{{température}} Sert à formater les données concernant les températures. Ce modèle permet les intervalles de températures ainsi qu’un commentaire.
{{heure}} Permet d’écrire facilement et de typographier correctement une heure (voir les usages conventionnels). Par rapport à une écriture directe, ses avantages sont :
  • corriger les erreurs de typographie courantes, comme « 22h34 » à la place de « 22 h 34 » ;
  • éviter un retour à la ligne automatique entre les nombres et le « h », comme dans « 22 h 34 » en fin de ligne.

Indications de langueModifier

La mention d’un changement de langue est une information essentielle pour l’accessibilité du contenu. Elle est également utile aux outils de traduction automatiques. Les normes internationales d’accessibilité imposent de signaler un changement de langue excepté pour un nom propre, pour un terme technique, pour un mot dont la langue est indéterminée ou pour un mot ou une expression faisant partie du langage courant[19]. En cas de doute, elles recommandent de signaler le changement de langue dès lors que l’expression concernée ne se prononcera pas de manière similaire en français (sauf pour l’accent ou l’intonation)[20].

Pour trouver un code de langue :

Trois cas sont possibles :

1. En bibliographie seulement : l'indication de langue ({{Indication de langue}}) étrangère permet de renseigner les logiciels de transcription vocale. Elle permet aussi de rendre l'article plus accessible. Son usage est réservé devant les ouvrages et articles en bibliographie, lorsque les modèles correspondants ({{Ouvrage}} et {{Article}} ne sont pas utilisés (car ces modèles possèdent un paramètre « langue » qui épargne l'indication de langue) :

(en) Walden or life in the woods

Le modèle identifie la langue par un code de langue IETF dont voici les principaux.

Latin la
Anglais en
Allemand de
Espagnol es
Grec ancien grc
{{fro}}   842 à 1400 ancien français
{{frm}} 1400 à 1600 moyen français
{{fr1835}} 1600 à 1835 – français jusqu'à la réforme de 1835
{{fr}} 1835 à ... français moderne

2. Dans les références et notes : un autre modèle, {{Lang}} contenant le texte en langue étrangère, est utilisé. Il se place soit devant le modèle {{Ouvrage}} ou {{Article}}, soit comme paramètre inséré (« langue=en »). Dans le cas du modèle {{lien web}}, il faut obligatoirement l'ajouter devant, par le modèle {{en}}.

<code>{{Lang|''code-langue''|''texte''}}</code>

3. Pour un titre d'article en langue étrangère : il existe le modèle {{Langue du titre}}. Ce modèle est utilisé lorsque le titre entier d’un article est dans une autre langue que le français. Il ne doit pas être utilisé lorsqu’une partie seulement du titre change de langue, ni en dehors de l’espace principal.

{{Langue du titre|<langue>}}

Disposition de texte en colonnesModifier

Il est important de disposer convenablement les autres éléments que le contenu, comme les illustrations, les poèmes ou graphiques en colonnes.

L'étymologieModifier

L'étymologie permet de comprendre la signification des notions employées. Dans chaque article, elle doit être rappelée, lorsque le sujet concerne un terme spécifique, en utilisant correctement les modèles associés. Il est d'usage de mettre les mots en alphabet non latin en romain et non en italique.

1. Cas d'un concept étranger :

Les concepts se mettent en italique seulement (mot grec transcrit directement en alphabet latin) : ''{{Lang|la|éthos}}''
Le modèle {{grec ancien}} n'est valable que si le mot est effectivement en grec ancien comme : ἔθος, πάθος, λόγος, mais elle est à proscrire dans le cours de l'article. Elle n'est donc à utiliser que lors de la première occurrence du mot dans l'article, avec sa transcription directe pour les non-hellénistes : ἔθος / éthos, πάθος / páthos, λόγος / lógos. Le mot en langue non latine ne doit pas être mis en italique. {{grec ancien|XX}} (Il existe aussi le modèle : παρεκβάσις (parekbásis)
Pour signaler la dérivation en latin on utilise : pathos ''{{Lang|grc-Latn|XX}}''

Rappel :

  • grc est valide (grec ancien), c'est gr qui est invalide ;
  • lat est invalide (la pour le grec, -Latn pour l'écriture en alphabet latin du grec par exemple)

2. Cas de l'étymologie et des sens du terme : le renvoi à l'étymologie, dans le résumé introductif notamment, se fait par le modèle {{étymologie}} :

{{étymologie|latin|scientia|[[connaissance]]}}.

3. Cas d'un renvoi vers une étymologie détaillée : il est d'usage de créer un lien vers le Wiktionnaire pour proposer une définition plus large, ainsi que son étymologie et son extension !

[[Wikt:|]]

Pour info : Liste du vocabulaire grec de la philosophie

Les caractères spéciaux et l'espace insécableModifier

Caractères spéciauxModifier

Il est important de veiller à accentuer les majuscules qui le nécessitent. De même, les ligatures (diphtongues) doivent être observées.

Quelques caractères spéciaux
Caractères alphabétiques
À Á Â Ã Ä Å Æ Ç È É Ê Ë Ì Í Î Ï Ð Ñ Ò Ó Ô Õ Ö Ø Œ Š þ Ù Ú Û Ü Ý Ÿ
à á â ã ä å æ ç è é ê ë ì í î ï ð ñ ò ó ô õ ö ø œ š Þ ù ú û ü ý ÿ
Autres caractères
¢ ß ¥ £ © ® ª × ÷ ± ² ³ ¼ ½ ¾ µ ¿ · ¸ º ° ¯ § ¤ ¦ ¬ ˆ ¨
À Á Â Æ Ç È É Ê Ë Ì Í Î Ï Ñ Ò Ó Ô Œ Ù Ú Û Ü Ý Ÿ
alt+0 192 193 194 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 209 210 211 212 140 217 218 219 220 221 159
à á â æ ç è é ê ë ì í î ï ñ ò ó ô œ ù ú û ü ý ÿ
alt+0 224 225 226 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 241 242 243 244 156 249 250 251 252 253 255
ß · « » ± × ÷ ² ³
alt+0 223 183 146 147 148 171 187 149 150 151 177 215 247 178 179 128 134 135
Cas de l'espace inscableModifier

Pour ce qui concerne l'espace insécable (mot féminin on ne le dira jamais assez), la solution la plus rapide et la plus économique est d'utiliser la balise HTML :

<code>&nbsp;</code>

Quelques cas particuliers :

  •  % Pour cent, l'espace insécable est insérée automatiquement. On évitera d’utiliser {{unité}} avec le signe %, car cela n’apporte rien non plus (en effet, {{unité|20|%}} et 20 % en syntaxe wiki, donnent tous deux 20&#160;% dans le code HTML).
  • Pour mille, l’espace insécable est nécessaire en cas d’usage du signe ‰, donc on écrira par exemple « {{nombre|3|‰}} » lorsque les conventions d’usage le préfèrent à l’écriture de « 0,3 % ».
Caractères typographiquesModifier

Les citationsModifier

Règles de citationModifier

La citation d'auteur est cruciale sur Wikipédia. La pertinence du projet tout entier en dépend. Par conséquent, elle doit être particulièrement soignée et contrôlée, notamment par son caractère juridique, lié à la propriété intellectuelle.

La législation française[21] précise que :

« Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire l'utilisation d'une citation, sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l'auteur et la source [sont ainsi autorisées :] les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information de l'œuvre à laquelle elles sont incorporées. »

— L. 122-5 du code de la propriété intellectuelle.

La citation d'auteur doit être signalée par le modèle {{Citation}} ou {{Citation bloc}} :

{{Citation|}} (raccourci : {{Cita}})
{{Citation bloc|}}

et non par les guillemets « » qui ne concernent en effet que les concepts ou notions (règle d'autonymie).

La citation doit être absolument sourcée selon le principe : {{{1}}}. Sa paternité doit bien sûr être délivrée. Les citations dont l'origine et l'auteur sont inconnus sont donc à bannir, excepté si l'auteur est connu comme étant un anonyme (écrivain médiéval par exemple).

Concernant la polémique autour des modèles {{citation}} ou {{citation bloc}}, je privilégie l'usage du premier pour les citations courtes (une phrase) et l'usage du second pour tous les autres cas de commentaires insérés.

Par ailleurs, je suis contre l'usage des liens bleus dans le corps de la citation, celle-ci étant une œuvre intellectuelle qui ne peut être dénaturée même pour un renvoi hypertextuel.

Cas particuliers de citationModifier

Selon les cas spécifiques, on peut utiliser des modèles alternatifs :

 {{Citation étrangère|langue=code langue|texte}}
{{Citation étrangère bloc}}
  • Pour placer une longue citation à part du texte et centrée sur la page, il faut recourrir à deux modèles (similaire à {{Citation bloc}}) :
 {{Citation début}} - {{Fin citation}}  
  • Pour citer des vers de poème, utilisez {{vers}} :
 {{Vers}}
  • Pour citer un passage dans un encadré illustratif :
{{Encadré
|titre=
|contenu=
}}

La chronologieModifier

Les dates et sièclesModifier

La chronologie doit être soignée car elle permet de respecter la pertinence encyclopédique de l'article. Elle est ainsi un critère fondamental du champ encyclopédique. Plusieurs modèles existent, résumés dans cette check-liste suivante :

  • Pour les années seules, il faut utiliser la wikification classique lorsque l'évènement concerné est d'importance. Un excès de wikification des dates entraînerait une illisibilité de l'article. Selon le sujet donc, il faut préciser le lien interne de la date en utilisant une redirection. Pour la littérature par exemple, les dates doivent renvoyer à des moments de la littérature mondiale ou aux dates de publication, comme :
[[1980 en littérature|1980]]
  • Pour les dates précises (jour/mois/année), il faut recourrir au modèle {{Date}} :
{{date|30|juin|2009|en littérature}}

Il est à mon sens inutile voire contre-productif de wikifier les mois et jours.

  • Pour les dates avec mention de l'ère (avant/après Jésus-Christ) :
{{An av. J.-C.|ANNEE}}
{{An ap. J.-C.|ANNEE}}
Frise chronologiqueModifier

La page ad hoc renseigne sur les recommandations en matière de frise chronologique. Dans le cas des biographies, rappeler les principales dates peut se présenter sous la forme d'une chronologie rapide. Attention cependant à ne pas donner des dates trop proches, autrement les lignes deviennent illisibles :

Son usage est réservé aux articles traitant d'Histoire longue ou pour des biographies.

Les nombres et exposantsModifier

La page des conventions concernant les nombres énumère les règles en la matière. De manière générale :

(12° 30 est la somme de 12 degrés et de 30 minutes ; un angle de 30° : 35° 19′ 20″ de latitude N ; un vin titrant 11°).

  • Les nombres négatifs sont précédés du signe moins, sans espace[Lexique 4] (il fait −10 °C cet hiver).
  • Les nombres en notation scientifique auront avantage à utiliser un modèle comme {{x10}} ou le modèle {{Unité}} :
    1,23±0,04×105 se code 1,23±0,04{{x10|5}} ou {{Unité|1,23±0.04|e=5}}
  • La typographie recommandée pour les heures est[Lexique 5] : 12 h 30 (et non 12h30). On peut pour cela utiliser le modèle {{Heure}} sous la forme {{Heure|12|30}}.

Plus spécifiquement, deux modèles permettent de mettre en forme les nombres.

Le mot magique formatnum est réservé à la mise en forme des nombres sans unité précisée (exemple : 300 000 morts) :

{{formatnum:nombre}}

Le nombre doit être écrit sans espace, ni virgule.

Dans le cas où l'unité est citée, le modèle unité ({{Unité}}) est recommandé (exemple : {{Unité|10000|km/h}} donne 10 000 km/h) :

{{unité}}

avec seulement les deux premiers paramètres de renseignés (nombre unité1) est à utiliser. Il permet de mettre en forme le nombre automatiquement en groupant les chiffres par groupes de trois, d'éviter un retour à la ligne automatique entre le nombre et l’unité correspondante et enfin de faciliter l’écriture des exposants et des unités multiples. Il faut utiliser le point pour afficher une séparation (virgule numérique). Ce modèle est inutile lorsque l’unité est le pourcent, en effet, une espace normale suffit, car MediaWiki la transforme automatiquement en espace insécable à l’affichage de la page. En revanche, ce modèle doit être utilisé lorsque l’unité est le « pour mille ». 5  aura pour rendu : 5 ‰.

Pour les exposants et indices :

{{e}} pour troisième, {{1er}} pour premier, {{1re}} pour première, {{2nd}} pour second, {{2nde}} pour seconde.

Le modèle {{Unité}} permet de mettre en forme les exposants et indices pour les nombres.

Les conventions bibliographiquesModifier

Afin de rendre la vérifiabilité aisée, et afin de répondre aux normes bibliographiques, il faut dans la mesure du possible respecter ces conventions et les modèles ad hoc :

Les citations d'ouvragesModifier

Les titres d'oeuvres sont en italique (suivi de l'année d'édition).

Il peut survenir une aberration, en raison de la présence d'une apostrophe suivie de l'italique : « X publie l'''Histoire des moineaux'' », aberration qui s'aggrave lorsque deux titres se succèdent : « X publie lHistoire des moineaux et Y publie lHistoire des fleurs ». Le programme trouve un deuxième groupe de ''' et met le texte entre en gras.

Il existe deux solutions :

1. Utiliser l'apostrophe des caractères spéciaux (l'apostrophe typographique): « X publie l’''Histoire des moineaux'' » (recommandation ad hoc) :

2. Utiliser l'expression : l'<cite>Histoire des moineaux</cite> qui donne « l'Histoire des moineaux » (en attendant le modèle {{titre d'oeuvre}} qui utiliserait ce balisage).

l'<cite>TITRE</cite>

Les notes, références et sourcesModifier

Le bloc de sourcesModifier

Le « bloc de sources » rassemble tous les renvois, notes et références comprises, y compris les légendes des images ou leurs origines (signalées par le modèle [image]). La disposition en colonnes permet de gagner de la place et d'harmoniser le bloc. La section s'intitule « Notes et références » et il est important d'en respecter l'ordre respectif annoncé. Il est placé dans la zone « Annexes » et dès le début.

== Notes et références ==
=== Notes ===
{{references|groupe="note"|colonnes=2}}

=== Références ===
{{références|colonnes=2}} <nowiki>

Dans le cas d'un grand nombre de sources, on peut utiliser l'« ascenseur de notes »

Code :

<div style="height: 250px; overflow: auto; padding: 3px; border:1px solid #AAAAAA; reflist4" >
{{Reflist|2}}
</div>
{{Reflist|2}}

Les référencesModifier

Chaque information (ou assertion, au sens de proposition logique) importante a un lien direct vers le passage exact de la source qui a permis de la notifier au sein de l'article.

Ce lien direct — nommé « liaison des sources » — renseigne obligatoirement deux éléments :

  • Les informations d'identification bibliographique ou sitographique minimum (auteur, date de première publication, date d'édition, site, titre, éditeur, isbn et langue).
  • La page précise, voire le paragraphe précis (les minutes pour les émissions et documentaires ; l'url de la page précise pour les sites internet.

Les balises <ref></ref> (la première est dite d'« ouverture », la seconde, de « fermeture ») signalent des références vers des sources secondaires ou tertiaires, en aucun cas primaires (réservé au « Notes »). En effet, les sources liées à des références sont de qualité, c'est-à-dire qu'elles sont fiables, vérifiables et neutres.

Les balises doivent respectées quatre points de forme :

1. La balise d'ouverture se place directement après le dernier caractère de la phrase (y compris si la référence est dans le cours de la phrase) mais celle de fermeture est suivie d'une espace :

Les cloches du Vatican ont alors sonné.<ref></ref>
Les cloches du Vatican<ref></ref>_ont alors sonné.

2. Au sein de la référence, il ne faut pas oublier le point final avant la balise de fermeture car il s'agit de propositions :

<ref>Alexandre Daubois, ''Le son du Vatican'', Verlag, 1983, p. 33.</ref>

3. Dans le cas de citations, les balises respectent la ponctuation d'origine ; dans le cas d'une citation avec point terminal, la balise d'ouverture de positionne après le point et les « }} » du modèle {{citation}}, après la balise de fermeture :

{{Citation|Le cloches sonnent.<ref>Alexandre Daubois, ''Le son du Vatican'', Verlag, 1983, p. 33.</ref>}}

4. Les sources en langue étrangère sont signalées par le code langue ({{en}} pour l'anglais) au début de la référence concernée.

Les notesModifier

EmploisModifier

Si les références lient les assertions aux sources correspondantes, les notes équivalent aux notes de bas de page des traitements de textes. Les notes se matérialisent par les balises :

<ref group=Note></ref>

Elles apportent des précisions encyclopédiques qui n'ont pas besoin d'une source liée, tels : définition de terme ou de notion, précision géographique (coordonnées GPS par exemple) ou historique, biographie succincte de personnalités secondaires, caractéristiques techniques, précision d'un terme etc. J'y adjoint les traductions, la citation étant toujours donnée en français dans la mesure du possible et l'original étant mis en note. Il est toutefois possible de sourcer une note.

En dehors de cet emploi courant, les notes peuvent être utilisées pour :

  • effectuer des renvois vers des sources bibliographiques non utilisées mais connues pour leur pertinence (Voir par exemple le livre de X). La note ne comporte donc pas de pagination puisque le but est d'évoquer un ouvrage qui développerait un point précis de l'article et non utilisé comme source secondaire. La combinaison avec {{harvsp}} est possible.
  • renvoyer vers des sources primaires des siècles antérieurs notamment. J'y adjoint aussi les liens vers des images sans explications.
  • préciser une étymologie, un lien interne ou interwiki.

Nombre de contributeurs récusent l'usage des notes ; je pense au contraire qu'elles permettent de ne pas surcharger la lecture (et non l'impression) cursive du texte, tout en apportant les précisions nécessaires mais non encyclopédiques pour l'article.

Plusieurs références pour une note uniqueModifier

Il est possible de mettre en facteur une même note, en recourrant au modèle ref name (note à appels mutliples) :

La première référence comportant le corps de la note se voit attribué le code suivant :

<ref name="XXXX" group="Note">

Puis toutes les références liées emploient le code suivant :

<ref name="XXXX" group="Note"/>

Attention le nom de la référence ne peut être composé uniquement de chiffres.

Les références dans des notesModifier

Il est possible d'appeler une référence dans une note. Exemple :

[Note 1]

Notes
  1. par exemple:[22]

Code :

{{#tag:ref|NOTE<ref>REFERENCE</ref>|group="Note"}}

Il s'agit d'une solution de clarté et permettant d'allèger le bloc de notes.

La liaison des sources (expert)Modifier

La liaison des sources (ou renvoi des sources) niveau expert permet d'utiliser le modèle {{harv}} (ou modèle « Harvard ») permettant de ne pas répéter le modèle bibliographique. Ce modèle entoure la référence de parenthèses. Le modèle Harvard permet d'harmoniser la présentation des références et de renvoyer à la bibliographie par un simple clic sur la référence. Il est recommandé d'utiliser le modèle sans parenthèses, ces dernières étant affectées à la date de publication.

Le modèle Harvard sans parenthèses ({{harvsp}} nécessite deux étapes, gages de qualité car permettant de vérifier ses sources par la même occasion :

1. Dans le modèle bibliographique placé en bibliographie, il faut renseigner le paramètre « id » (le placer avant celui affecté à l'auteur pour plus de clarté). Il en est de même pour les autres modèles de sources ({{article}}, {{chapitre}} et {{lien web}}) :

{{ouvrage|id=|auteur=|titre=|lieu=|éditeur=|année=|isbn=}}.

2. Dans la référence, il faut placer le code :

<ref>{{harvsp|texte=nom de l'auteur|réf=id|p/loc=page précise de la source}}.</ref>

Peu importe l'ordre des champs mais le paramètre « p= » est réservé à une pagination précise (le paramètre introduit en effet automatiquement le caractère p. ) alors que « loc= » à un chapitre, une partie ou un ensemble de pages. Les champs peuvent ne pas apparaître :

{{harvsp| ID | NOM | PAGE }}

Je recommande deux choses essentielles :

1. Il faut définir précisément et rigoureusement les intitulées des paramètres « id= ». Pour cela, le mieux reste de signaler le nom de l'auteur principal puis la date de publication de l'ouvrage lié, la page dans le cas d'une combinaison « Harvard/Ref name ». La syntaxe du paramètre « id= » peut ne pas respecter les normes de ponctuation pusique le champ est invisible à la lecture.

{{harvsp| Mathieu(1980) | Alexandre Mathieu (1980) | 3 }}

2. Il faut hiérarchiser au mieux sa bibliographie ; en ce sens, le modèle Harvard est un gage d'auto-contrôle et de vérifiabilité. Je recommande pour ma part de distinguer trois types de références : celles liées par {{harvsp}} (références secondaires), celles formées des références simples (références annexes) et celles formées des groupes de références (références principales).

Les références à appels multiplesModifier

Les références à appels multiples permettent de signaler une seconde fois la même digression ou bien de signaler la même source à plusieurs endroits du texte. Dans ce cas, la note porte un numéro unique bien qu'il y ait plusieurs appels. Le texte de la référence ne sera rédigé qu'une seule fois (la première occurence) et un intitulé (paramètre name="") lui sera associé.

Les cloches du Vatican sonnent<ref name="NOM DE LA REFERENCE MULTIPLE">SOURCE.</ref>.

Ensuite, lorsqu'on veut réutiliser la même note, il suffit de faire un appel à la balise <ref paramétrée avec le même name="nom" et munie d'une barre oblique /> (plus besoin alors de réécrire la note).

Les fleurs sentaient bon<ref name="NOM DE LA REFERENCE MULTIPLE"/>.

L'inconvénient, non encore levé, est qu'on ne peut adjoindre à l'appel de note un commentaire ou une page de référence sans faire appel à un montage complexe.

L'usage des notes groupées et identifiées au moyen de lettres n'est pas, à mon sens, de qualité et nuit au référencement en surexposant les sources.

Les références groupéesModifier

La haute qualité de sourçage est permise par la technique des Références groupées (voir par exemple l'article Payola). Il s'agit d'assigner à une même source un groupe d'appel de références désignées soit par une lettre (A, B, C etc.) soit par des chiffres, des dates, ou même le nom de la source en entier ou son auteur. Cette technique permet une économie considérable de références mais elle nécessite un classement en sous-catégories dans le bloc de références : <ref group="A">Texte en note de bas de page.</ref>

Il faut procéder méthodiquement :

1. Dans le bloc de références, il faut poser les modèles bibliographiques des principales sources et en-dessous de chacun d'eux poser :

* {{fr}} {{Ouvrage|auteur=Alexandre Mathieu|titre=Les cloches du vatican|éditeur=Verlag|année=1980}}
{{Références|colonnes=2|groupe=A}}

2. Il faut sauter une ligne entre chaque groupe (on peut forcer le saut par <br/>) et éventuellement mettre des titres de section (déconseillé, car cela nuit vite à la lisibilité générale).

3. Dans le corps de l'article, il faut remplacer les références concernées par :

<ref group="A">p. </ref>

Il est possible de combiner ce modèle avec les appels multiples (« ref name ») :

<ref group="A" name="p.1">p.1.</ref>

Combinée avec {{harvsp}}, cette technique permet de hiérarchiser ses sources en distinguant clairement les ouvrages principaux des secondaires.

Le renvoi automatique vers une source d'autorité en ligneModifier

Wikipédia a constitué des modèles permettant de renvoyer vers des sources d'autorité en ligne (ou « Catégorie:modèle créant un lien externe ») et régulièrement utilisées. Il s'agit souvent d'indiquer soit l'url, soit l'identifiant de la page. J'entends par « sources automatiques » les modèles permettant des liens vers des bases de données telles que Gallica, le TLFI ou le Bénézit par exemple.

Les principaux renvois automatiques sont :

  • CNRTL : Définitions lexicographiques et étymologiques de « âme » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales avec {{CNRTL|}}
  • BNF : {{BNF|340639967}}
  • DOI : {{Doi|DOI|description}}
  • Lien mort (archive) : {{Lien mort archive|url=|titre=|date=}}
  • IMDB : {{Imdb titre|id=''IdentifiantSurImdb''|titre=''TitreFilm''|sous-page=''sous-page''}}
  • Google Livres : {{Google Livres|id|titre}}
  • Gallica : {{Gallica|URL}}
  • OCLC : {{OCLC|xxxxxxxxx}}
  • Site officiel: {{Site officiel|en|http://www.ibm.com}} * Dictionnaires divers : <nowiki>{{m|Dictionnaire}} (préciser lequel)

Ces renvois peuvent se placer en référence simple, ou en liens externes, voire en bibliographie directement lorsque l'usage est régulier dans l'article.

L'espace référenceModifier

FinalitéModifier

Le Projet:Référence est le futur défi Qualité de Wikipédia à mon sens. Son but est d'uniformiser définitivement les renvois aux sources en collectant les éditions bibliographiques dans un espace de modèles. L'idéal serait que chaque édition, chaque monographie, soit traduite en un modèle unique ayant une page sur le main de Wikipédia.

C'est la solution la plus efficace pour homogénéiser les sources. De plus, cela permet à n'importe quel autre contributeur de la réutiliser. Il suffit de créer un modèle dans lequel on insère et remplit {{Ouvrage}}. Le modèle de source est ensuite inclus en bas de l'article. On peut utiliser le modèle {{Fiche de références}} pour afficher un bandeau renvoyant vers la page de références de l’œuvre.

Les autres modèles (comme {{Référence}}) sont inutiles car ils saturent l'article d'informations surabondantes. L'espace référence s'étend aussi aux interwikis, vers Wikisource notamment grâce au modèle :

{{wikisource|titre de la page sur wikisource|texte du lien}}
Procédure pas à pasModifier

La procédure de mise en place est complexe et s'apparente à la création d'un article.

Les tableauxModifier

Outil de classification réservé aux listes brutes, sans trop de commentaires, les tableaux existent sous plusieurs formes (voir : Wikipédia:Tableau).

Le mieux reste de créer soi-même son tableau en recourrant à la syntaxe suivante :

  • On ouvre le tableau avec : {|
  • On applique le style wikitable avec : class="wikitable"
  • On ajoute l'alternance de gris avec : class="wikitable alternance"
  • On centre le contenu dans chaque cellule du tableau avec : style="text-align:center;"
  • On fixe la largeur du tableau avec : style="width:80%;"
  • On indique le titre de tableau avec : |+
  • On indique une cellule d'entête de colonne avec : ! scope=col
  • On indique une cellule d'entête de ligne avec : ! scope=row
  • On indique une cellule normale avec : |
  • On sépare chaque ligne du tableau avec : |-
  • On ferme le tableau avec : |}

Pour ettre le texte et un tableau côte à côte :

œufs lait farine
12 150 cl. 400 g.

On définit la largeur du tableau (« width="450" » ou « width="60%" » par exemple - une largeur fixe est conseillée), puis on force l'alignement (« align="left" » ou « align="right") et le texte se disposera de lui-même à coté du tableau.

Cas spéciauxModifier

Pour certains cas spécifiques, on peut recourrir à des modèles. Toutefois, la parcimonie est de mise ; l'usage de ces modèles étant réservé : aux légendes de cartes et mise en relief de termes (pour les couleurs), texte original inséré ou descriptif technique, éventuellement longue bibliographie complémentaire (pour les boîtes déroulantes).

Texte dépliantModifier

Le Texte dépliant, au moyen de boîtes déroulantes permet de gagner de l'espace. Deux pratiques existent :

  • Utilisez soit une {{Boîte déroulante}} pour un texte long, une liste ou des références bibliographiques :
{{boîte déroulante|titre=TITRE|contenu=CONTENU}}
  • Soit le modèle {{Texte dépliant}} pour dérouler un petit texte aux côté d'un mot ou d'une référence bibliographique :
{{Texte dépliant|titre=|contenu=|float=optionnel|align=optionnel}
Couleurs de texteModifier

Ils ne doivent pas être utilisés dans les articles or cas spéciaux ; ils sont plutôt utiles pour les pages méta, prises de décisions, etc.

Syntaxe et explications Résultat
{{Rouge|Texte coloré}} Lorem ipsum labore vivendo vis in
{{Vert|Texte coloré}} Lorem ipsum labore vivendo vis in
{{Bleu|Texte coloré}} Lorem ipsum labore vivendo vis in
{{Jaune|Texte coloré}} Lorem ipsum labore vivendo vis in
{{Orange|Texte coloré}} Lorem ipsum labore vivendo vis in
{{Gris|Texte coloré}} Lorem ipsum labore vivendo vis in
{{Marron|Texte coloré}} Lorem ipsum labore vivendo vis in
{{Rose|Texte coloré}} Lorem ipsum labore vivendo vis in
{{Coloré|Couleur|Texte à colorer}} texte à colorer, où couleur vaut #8846F0
{{Dégradé|Couleur|Texte|Couleur|Texte}} texte à grader
{{Surligné|Couleur|Texte surligné}} texte surligné, où couleur vaut #FFEE00
Modèles typographiques spéciauxModifier

Des modèles typographiques spéciaux sont réservés à des cas particuliers :

Syntaxe et explications Résultat
{{code|Texte}} : Formate le texte avec la balise "code" Lorem ipsum labore vivendo vis in​
{{Romain|Chiffre}} : écrit en caractères romains IX
{{Nwl|Lien}} : Empêche le retour à la ligne dans un lien Lorem ipsum labore vivendo vis in
{{Nwlt|Lien|Texte affiché}} : De même, mais affiche un texte alternatif à la place du lien. Lorem ipsum labore vivendo vis in
{{NNobrwt|Texte}} : Empêche le retour à la ligne dans un texte donné. Lorem ipsum labore vivendo vis in
{{Surligner|Texte}} : surligne le texte abc
{{Formule|Texte}} : utilise une police à empattement (Times new roman par défaut) et une taille 10 % plus grande, pour un meilleur rendu des formules mathématiques E = mc²

Les annexesModifier

Le plan type pour les annexes est le suivant :


== Annexes ==
=== Articles connexes ===
* [[À remplacer]]

=== Liens externes ===
*

=== Bibliographie ===
* [[À remplacer]]

La mention de traductionModifier

Sous l'intitulé « Annexes », il faut préciser le crédit de la traduction par le modèle {{Traduction/Référence}}.

L'interwikiModifier

Toujours sous l'intitulé « Annexes », il est important de lier les articles aux autres projets de Wikimédia. La cohérence du Projet dépend principalement de cette capacité systémique qui est permise par le modèle {{Autres projets}} :

{{Autres projets
|wiktionary=
|commons=
|wiktionary=
|wikibooks=
|wikisource=}}

L'interwiki permet aussi de renvoyer vers des catégories internes à Wikipédia grâce au modèle :

{{Catégorie principale}}

Il est également possible de renvoyer vers des sites de géolocalisations en apposant :

{{GeoGroup}}

Articles connexesModifier

Trois méthodesModifier

1. Pour les articles connexes, il est intéressant d'employer une mise en forme de type tableau :

Code :

<div style="-moz-column-count:3; column-count:3;">...</div>

2. Une disposition en colonnes est possible :

{{colonnes|nombre=4|
*
*
*
}}

3. Enfin, une disposition sous forme de cadre existe (exemple : article Le Havre) :

valign="top" style="font-size: 90%"

... ...

valign="top" style="font-size: 90%"

... ...

Choix des articles connexesModifier

La section des articles connexes doit présenter des liens internes pertinents, en rapport direct avec le sujet. Deux choix sont possibles : soit cette section récapitule tous les articles détailles ou connexes placés dans l'article, soit (qu'il y en ait ou pas) elle affiche des articles proches qui ne soient pas les articles détaillés ou connexes présentés.

Les liens externesModifier

  • [http:/] résumer le contenu du site ou
  • (en) [http:/ résumé du contenu du site] dans ce cas site en langue anglaise

La bibliographieModifier

Typographie des modèles de sourcesModifier

Il existe trois types de sources acceptables, mais toutes ne le sont pas de la même manière et suivant la même portée :

3 modèles de sources permettent d'homogénéiser ces sources, la distinction de leurs qualités provenant davantage de leur placement au sein de l'article :

La pose des modèles de sourcesModifier

Ils concernent aussi bien les blocs de références que la sous-section annexe « Bibliographie ». Ils se posent soit de manière verticale, avec chaque item l'un au dessous de l'autre, soit de manière horizontale.

Les écarts typographiques entre ces patrons et leurs poses ne gênent pas le rendu.

La Qualité réside, pour ces modèles, dans leur facilité d'utilisation et dans le fait qu'ils permettent d'uniformiser l'espace encyclopédique.

Le modèle pour monographieModifier

La source est prioritairement bibliographique (monographie ou chapitre de monographie) et se décline par le modèle {{ouvrage}} correctement complété. Pour rechercher des références d'ouvrages, années, auteurs, ISBN, OCLC, Giovanni-P (d · c · b) conseille la consultation du Worldcat.

On peut ajouter un commentaire avec le modèle {{commentaire biblio}}, après le modèle bibliographique, ou au sein du modèle (champ « commentaire= ») ; il occasionne un saut de ligne.

Pour un usage rapide (dans le corps de texte ou dans une bibliographie succincte) et seulement avec les informations importantes je recommande l'usage du modèle {{Ouvrage}} simplifié :

{{ouvrage|id=|langue=|auteur=|titre=|éditeur=|lieu=|année=|pages totales=|passage=|isbn=|lire en ligne=}}.

Le modèle complet est en effet superflu. Dans l'hypothèse où le projet:Espace référence sera bien évolué, ce modèle entier perdra tout son sens.

Le modèle {{chapitre}} lui est préférale dans le cas d'un chapitre d'une monographie ou d'un article au sein d'un recueil, actes de colloque ou anthologie :

{{Chapitre|éditeur=|titre=|titre ouvrage=|auteurs ouvrage=|auteur=|langue=|lieu=|année=|isbn=|lire en ligne=|passage=|id=}}.

Le modèle {{écrit}} est une alternative pour les monographies. Beaucoup plus souple d'utilisation, il ne comporte qu'un seul paramètre obligatoire et signale des informations (comme le genre littéraire) que le modèle {{ouvrage}} ne connaît pas :

{{Écrit
|langue=
|titre= <!-- Paramètre obligatoire -->
|éditeur=
|année=
|titre fr=
|éditeur fr=
|année fr=
|traducteur=
|genre=
|pseudo=
|coauteur=
|ref=
|commentaire=
}}
Le modèle pour articleModifier

La source peut être un article et se décline alors avec le modèle {{article}}.

Pour un usage rapide (dans le corps de texte ou dans une bibliographie succincte) et seulement avec les informations importantes je recommande l'usage du modèle {{Article}} simplifié :

{{article|langue=|id=|auteur=titre=|périodique=|lien périodique=|éditeur/site=|volume=|numéro=|date=|pages=|consulté le=}}.
Le modèle pour page webModifier

Pour une adresse internet, page web ou archive, le modèle {{Lien web}} est de mise. Pour un site officiel, lui préférer {{Site officiel}}. Le site mis en source doit être fiable (pas de blog ou de forum).

Pour un usage rapide (dans le corps de texte ou dans une bibliographie succincte) et seulement avec les informations importantes je recommande l'usage du modèle {{Lien web}} simplifié :

{{langue}} {{Lien web|url=|titre=|auteur=|année=|éditeur=|site=|consulté le=}}.

Les métadonnéesModifier

Bien qu'invisibles à la lecture, les « métadonnées » participent de la qualité globale d'un article. Elles respectent un ordre et une pertinence :

  1. Juste après la bibliographie, se placent les palettes de navigation {{Palette}}
  2. puis les mentions de portails {{Portail}}
  3. puis la mention de labellisation si elle existe
  4. vient ensuite le {{DEFAULTSORT}} (ou « clé de tri »)
  5. puis les catégories (judicieusement choisies, voir section correspondante ci-dessous)
  6. et enfin les interwikis.

Attack-page.svg
Qualité globale
Modifier

La « Qualité globale » ne concerne pas qu'un seul article, mais renvoie à l'ensemble du main (espace principal) ainsi qu'à la notion d'accessibilité.

Elle concerne : la catégorisation, le champ encyclopédique, les illustrations et médias et enfin le crédit de traduction.

Le champ encyclopédiqueModifier

Périmètre encyclopédiqueModifier

La Qualité ne concerne pas que l'article. La constitution de thèmes ou en tous les cas d'une structure délimitant un « champ encyclopédique », permettant des renvois entre les articles, et une arborescence, fait aussi partie de la Qualité. L'usage des ces modèles de renvoi est impératif dans le cas de Thèmes de Qualité ou de Bons Thèmes, qu'ils existent ou pas (proposés ou virtuels en somme).

La difficulté tient en la délimitation de ce champ encyclopédique. La nature du savoir fait que les sujets s'interpellent les uns les autres, et, très vite, tout renvoi hypertextuel tend à innerver tout l'espace principal (« phénomène de looping ») et, par voie de conséquence, à s'écarter du sujet. Un champ encyclopédique de qualité doit permettre au lecteur de naviguer dans le sujet en en explorant les divers aspects, par les articles liés.

La délimitation doit pouvoir se faire au moyen d'une arborescence des articles concernés, en distinguant :

  • les articles généraux (ceux les plus liés à d'autres sujets transversaux),
  • les articles connexes (ceux qui constituent le sujet proprement dit, souvent des concepts et/ou des articles constituant eux-mêms des sujets mineurs),
  • les détaillés (ceux qui éclairent des chapitres ou sections du sujet),
  • l'article principal (solitaire automatiquement) qui forme l'introduction au sujet.

Par exemple :

l'article psychanalyse forme le sujet encyclopédique éponyme (le titre de l'article peut ne pas être l'intitulé du sujet) ;
les articles généraux sont multiples : psyché, psychologie, psychiatrie, neurosciences entre autres,
les articles connexes sont également divers : inconscient, Sigmund Freud, association libre etc.
Enfin, les articles détaillés sont : critique de la psychanalyse, Biographie de Sigmund Freud etc.

Dans l'économie générale du savoir — ensemble des sujets encyclopédiques — il semble que l'apport de Wikipédia, par son architecture hypertextuelle et auto-modifiable et par sa démarche qualité, réside dans les articles détaillés qui n'existent quasiment pas dans les encyclopédies historiques. Ceux-ci sont générable à l'envi, de manière quasi indéfinie d'ailleurs. Les listes par exemple, dorénavant tolérées, en sont un bon exemple.

Il est envisageable qu'à terme l'architectonique du savoir au sein de Wikipédia révolutionne sa représentation, en raison de sa compétence à atomiser les sujets.

Arborescence du champ encyclopédiqueModifier

Plusieurs modèles existant permettent de structurer l'arborescence d'un sujet encyclopédique :

{{Article général}}
{{Aide détaillée}}
{{Article connexe}}
{{Article principal}}

Pour pouvoir mettre un lien interne précis (pointant vers une section d'un article) il faut recourir à ce code :

{{Article détaillé/connexe|contenu=L'article « [[]] » est un complément bibliographique/encyclopédique à ce sujet.}}

L'ensemble de ces renvois délimitent le « champ encyclopédique périphérique » d'un article, qualité suprême de Wikipédia.

La catégorisationModifier

Selon la page Aide:Catégorie, Les catégories sont un système de classement thématique des articles de Wikipédia. Le champ encyclopédique de qualité est également permis par la pertinence de la catégorisation. Les articles doivent être associés aux bonnes catégories. Ces tâches de classement font partie du travail de création de Wikipédia. Elles participent aussi à la qualité de l'encyclopédie. Les auteurs d'un article ont une bonne connaissance de leur sujet. Ils sont les mieux placés pour classer leur article dans la bonne catégorie. Pour classer l'article, il suffit d'ajouter la catégorie dans le code de l'article, sans intervenir sur la page de la catégorie. L'ajout d'une catégorie à un article met à jour la page de la catégorie. La consultation d'un article et de son code donne l'explication. L'article indique en bas de page les catégories auxquelles il appartient. Le code associé à cette information est visible sur la page « Modifier » de l'article. L'article doit s'intégrer à une chaîne logique matérialisée par la catégorisation. Le Projet:Catégorie aide à améliorer la catégorisation.

Pour citer une catégorie dans l'article :

[[:Catégorie:Essai|essai]]

Les illustrationsModifier

L'utilisation ergonomique des illustrations est complexe sur Wikipédia. La page de référence regroupe les recommandations sur la mise en forme des images. Le sens visuel étant principal, a fortiori sur internet, la Qualité d'un article réside pour beaucoup dans le choix, le placement, la taille et le légendage des images l'illustrant.

Une illustration est une image qui accompagne le texte de l'article. Elle se caractérise par 3 éléments :

  1. Sa pertinence illustrative : elle doit être en relation étroite avec le texte qu'elle illustre. Il peut donc y avoir une illustration par paragraphe.
  2. Sa position ergonomique : elle doit être placée judicieusement, sans perturber la lecture ou la mise en page.
  3. Sa légende encyclopédique : elle doit être explicitée, décrite et sourcée dans le cas d'une reproduction intellectuelle. Le légendage inclut l'explicitation du paramètre de l'alternative textuelle (« alt= »).

Choix des illustrationsModifier

La Qualité passe obligatoirement par la recherche d'images adéquates, ce que je nomme la pertinence illustrative. La règle est que chaque paragraphe doit proposer une image en illustration du sujet. Il faut explorer Commons en isolant les images pertinentes.

Pour choisir les illustrations pertinentes, il est recommandé de s’imaginer dans la situation de quelqu’un qui ne connaît rien au sujet, ou d’un lecteur venant d'horizons ou d’un pays différents, mais qui serait curieux d’en savoir plus, et qui apprécierait éventuellement de se faire, d’un coup d’œil, une idée du contenu de l’article. Divers contributeurs et lecteurs, tous a priori de bonne foi, pourront estimer différemment le besoin d’illustrations, car il varie selon le lecteur, son savoir et le « chemin » qui l’a conduit à l’article.

Il ne faut pas hésiter à constituer un stock d'images possibles et à les essayer tour à tour afin de trouver celle la plus illustrative. Le cas est particulier lorsque le sujet ne possède pas d'illustrations propres (abstraction par exemple, mais aussi absence d'images pour cause de copyright). Les illustrations sont alors davantage des allusions.

Insertion des imagesModifier

La règle d'insertion d'images conditionne la position ergonomique des illustrations.

Les fichiers images (« Fichier: ») doivent être de type :

[[Fichier:Nom de l'image|thumb|upright SI BESOIN|alt=ALTERNATIVE TEXTUELLE|LEGENDE]]. 

Avec ce code de base, l'image apparaîtra avec une taille standard (220px par défaut) et se placera sur le côté droit de l'article, accompagnée en dessous de votre légende et d'une petite icône ( Magnify-clip.png ) à droite servant à donner un lien vers l'image dans son format original. Un texte alternatif invisible par défaut viendra remplacer l'image lorsque celle-ci ne peut pas apparaître (par exemple, lors de la lecture de la page par une synthèse vocale).

  • « Fichier:XXXX » est le nom du fichier image. C'est tout simplement le titre de sa page sur Commons (cliquez sur l'image de droite pour le voir, en haut de la page). « Fichier: » et « Image: » ont le même effet (Fichier: a été créé en 2008, et depuis Image: redirige dessus) ;
  • « thumb » (attention ne pas mettre un T majuscule) permet de ne voir automatiquement qu'un aperçu réduit de l'image, entouré d'un cadre blanc. Sur les articles, l'utilisation du thumb est obligatoire. Par défaut thumb affiche une image de 220px mais chaque wikipédien inscrit est libre de modifier cette taille paramétrable dans les préférences ;
  • « alt=XXXX » est l'alternative qui décrit brièvement l'image pour le visiteur n'y ayant pas accès (une image ne voulant pas se charger sera remplacée par ce texte ; dans un navigateur en mode texte, c'est l'alternative qui est affichée ; pour les malvoyants, le synthétiseur vocal lira l'alternative) ;
  • « XXXX » est le texte de la légende, au libre choix du contributeur mais doit répondre à certains critères précis : n'être pas trop long et situer le contexte de l'image. Il est possible d'insérer des liens internes dans la légende.

L'« alternative textuelle » doit être concise et reproduire rapidement l'information principale apportée par l'image. Pensez notamment aux logiciels de synthèse vocale pour mal-voyants et à la consultation sur du matériel n'affichant que le texte. En l'absence de cette alternative, les logiciels de synthèse vocale liront le plus souvent le nom du fichier image, généralement peu ou pas compréhensible. Il est donc important de le renseigner, de manière rapide et synthétique (exemple : alt=« Victor Hugo (portrait) ») afin de permettre l'accessibilité. Dans le cas d'un objet ou d'un paysage, il faudra le décrire.

Dimensions des imagesModifier

Les recommandations sur la mise en forme des images condensent l'ensemble des règles en la matière, trop nombreuses par ailleurs et peu explicites. Seules quelques principes sont à observer à tous prix à mon sens :

  1. Quand on met thumb dans une image c'est inutile de mettre right, sauf si on veut placer l'image sur la gauche, et alors on peut mettre left. Si par exemple une présentation alterne les miniatures d'un côté et de l'autre, alors la valeur right doit être indiquée obligatoirement, pour éviter à toute personne qui change ses valeurs par défaut de voir toutes les miniatures du même côté.
  2. Concernant la taille de l'image, on utilise le paramètre upright qui affichera l'image d'une taille augmentée d'un facteur 1.5 par rapport aux préférences basiques. Parfois l'expérience montre que dans certains cas pour bien régler par exemple la largeur de l'image par rapport à d'autres éléments (Modèle ou autre) insérés dans un article, le paramètre « px » permet d'obtenir un meilleur résultat en termes de précision. À la place de « 150px », par exemple, on pose « upright=1.2 ». Il existe comme paramétrages : 0.6, 2.3, 2.34. L'upright ne sert cependant pas à remplacer le "px". L'upright est à utiliser avec discernement, c'est-à-dire lorsque l'image (typiquement un schéma) n'est pas lisible en taille normale, lorsque l'image a des dimensions particulières, ou lorsque l'image est le sujet de l'article ; dans tous les autres cas il ne faut mettre que "thumb" qui donne la taille d'image normale.
  3. Parfois l'image ne se place pas à l'endroit où on le désire : elle est repoussée plus bas dans la page ou bien elle chevauche un texte encadré ou un tableau. Si elle est placée à gauche dans un article, le texte qui l'entoure peut aussi devenir inesthétique, ou un titre de section se retrouver décalé à droite de l'image. Pour empêcher ce flottement, juste après le placement de l'image, il est possible d'ajouter :
    1. Pour que le texte soit repoussé sous l'image, il convient de placer le modèle {{Clr|left}} en dessous du code de l'image, si l'image est alignée à gauche de la page, ou {{Clr|right}} si l'image est alignée à droite de la page.
    2. Pour descendre le texte d'une distance déterminée, en pixels, il faut ajouter le modèle {{saut|...px}}
[[Fichier:Nom de l'image|thumb|alt=alternative textuelle|positionnement|upright=multiplicateur|légende]]
Syntaxe Rendu
thumb
Positionnement

right
left
center
none

Placer l'image à droite[23].
Placer l'image à gauche.
Placer l'image au centre.
Placer l'image à gauche et exclure le texte à son côté.

Facteur multiplicateur

upright
upright=1.5
upright=0.5

Multiplie par autant la taille de l'image. Voir Wikipédia:IMG, et Aide:Taille des images pour l'utilisation de ce paramètre.

Le légendageModifier

Le légendage permet d'étendre la Qualité aux descriptions des images, par la légende encyclopédique, troisième point qualité concernant les illustrations.

Tout comme le texte, les illustrations doivent être sourçées, lorsque la légende aborde un point encyclopédique ; il faut alors utiliser les références conventionnelles. Le texte de la légende est laissé au libre choix du contributeur mais doit répondre à certains critères précis : n'être pas trop long et situer l'image dans le contexte de l'article. On peut aussi intervenir sur la fiche de description, directement sur Commons, afin d'ajouter des informations plus précises ou techniques, sans pour autant alourdir la légende dans l'article de Wikipédia.

De manière générale, plusieurs solutions existent :

  • La présentation de l'image (en renseignant le paramètre « alt ») permet un légendage même sans affichage (mode dégradé).
  • L'origine de l'image (par exemple, photo ou dessin personnel, ou lien vers une autre wikipedia) doit être donnée. La légende descriptive (artiste, lieu où l'œuvre est exposée, date, commentaire...) doit alors être mise en référence, précédée de {{image}} lorsque l'image est disponible sur un site muséographique.
  • Il est possible aussi d'insérer des liens internes dans la légende renvoyant à une ancre dans l'article légendant l'image.

Pour ajouter une consigne pour agrandir l'image ou la légende :

[[Fichier:NOM IMAGE|thumb|center|LEGENDE <br/> [[:Fichier:NOM IMAGE|Agrandissez cette image]]]]

La légende doit être simple et en lien avec l'image. Il est déconseillé de centrer le texte.

L'image interactiveModifier

Les images cliquables (en anglais, image maps) permettent de rendre sensible certaines zones d'une image et d'y définir des liens hypertexte. Elles sont notamment utiles en cartographie. Leur emploi est très complexe et déconseillé sur Wikipédia. Commons en possède quelques-unes.

Les cartesModifier

Le modèle {{Légende}} permet d'ajouter une légende explicative pour les couleurs utilisées dans l'image :

[[Fichier:Wine consumption world map.png|left|thumb|upright=2|alt=Carte du monde montrant une forte consommation en Europe et en Amérique du sud|Consommation annuelle de vin, par habitant :

{{Légende|#eeeeee|moins de 1 litre.}}
{{Légende|#eed4d3|de 1 à 7 litres.}}
{{Légende|#dea2a0|de 7 à 15 litres.}}
{{Légende|#ae6f6d|de 15 à 30 litres.}}
{{Légende|#5f0400|plus de 30 litres.}}]]

Diaporama ou galerie ?Modifier

La galerie permet le placement linéaire de plsuieurs images de tailles réduites. Il est possible d'ajouter le modèle {{message galerie}} pour indiquer au lecteur que le clic sur une image permet son agrandissement. Il ne reste alors plus qu'à la modifier en y substituant les images et leur légende. Il est en effet conseillé de donner un titre à la galerie :

<gallery caption="">
 Fichier:Exemple.jpg|
 Fichier:Exemple1.jpg|
 Fichier:Exemple2.jpg|
 </gallery>
{{m|message galerie|XXXX}}

La galerie à vignettes successives, ou diaporama, permet d'afficher plusieurs images sans alourdir la lecture. La galerie est davantage utilisée pour permettre une affiche de plusieurs images à la fois, pour les comparer par exemple. Elle est permise par le modèle {{Animation}}.

Le modèle {{Multiple image}} permet de créer une boîte contenant deux à cinq images les unes à côté des autres, horizontalement ou verticalement :

 {{Multiple image
 | align     = left
 | direction = vertical
 | width     = 150
 | image1    =
 | caption1  =
 | image2    =
 | caption2  =
}}

Son usage est cependant fortement déconseillé dans l'espace encyclopédique.

Liaison à CommonsModifier

Il est impératif de lier un article au projet frère Commons en utilisant les modèles {{Autres projets}} (champ « commons= »renseigné) dans la section des annexes. Dans le corps de l'article, on peut faire un renvoi vers Commons par le modèle {{Galerie détaillée}}, placé sous un titre de section.

La liaison se fait aussi en transposant le texte de l'alternative textuelle vers Commons (ou l'inverse le cas échéant).

Média externeModifier

Si le média ne peut être importé sous Commons (pour un problème de licence incompatible notamment), il existe le modèle {{Média externe}} pour faire un renvoi vers un lien externe présentant l'image, le son ou la vidéo concernés :

{{Média externe
|image1=
|audio1=
|video1=
|topic=
|width=
|align=}}

La prononciationModifier

Deux options possibles :

1. Le Projet:Prononciation vise à débattre et à organiser l'insertion de fichiers audio clarifiant la prononciation de certains mots dans les articles, notamment des termes en langue étrangère, et des noms propres. Ces fichiers audio sont signalé par l'icône Prononciation du titre dans sa version originale sur lequel il suffit de cliquer pour entendre le fichier son associé.

2. Le modèle {{Prononciation}} permet dans le corps de l'article de donner à entendre la prononciation d'un mot ou d'un nom propre (utile pour une biographie). Exemple, pour l'article Hódmezővásárhely : une présentation par ce modèle (écouter) es plus évident que l'incompréhensible « [ˈhoːdmɛzøːvaːʃaːrhɛj] ».

{{Prononciation|NOM FICHIER|écouter}}

L'orthographe et la grammaireModifier

La traductionModifier

Mention de traduction dans l'article (section « Annexes »)Modifier

Comme pour un texte papier, la traduction doit être à la fois respectueuse de la législation (article L112-3[24]) et des droits de l'auteur.

Par respect de la licence GFDL qui oblige à attribuer une œuvre à leur(s) auteur(s), il faut obligatoirement placer le modèle {{Traduction/Référence}} dans la section « Annexes » (soit avant soit après « Références ») de l'article traduit :

{{Traduction/Référence|code langue|nom de la page d'origine|oldid}} 

Mention de traduction en PdDModifier

En plus du modèle ci-dessus, il faut mentionner le crédit de traduction en page de discussion de l'article, au moyen du modèle réservé {{Traduit de}} :

{{Traduit de|code de langue|nom originel|oldid}}

Pour intégrer l'article dans le Projet:TraductionModifier

Le modèle {{Traduction}} permet d'apposer en haut de l'article traduit (ou en cours de traduction ou en relecture) un bandeau l'intégrant au Projet:Traduction. Ce bandeau modifiable sert à suivre la traduction. Centraliser les traductions en son sein est un démarche qualité qui mérite d'être développée et intensifiée. De nombreuxautres modèles existent.

Mentionner un lien interne à traduireModifier

Le modèle {{Lien}} a pour but de placer un lien interne vers un article inexistant (donc apparaissant par défaut en rouge), tout en fournissant un lien vers un article équivalent dans une version de Wikipédia dans une autre langue. Toutefois, dès que l’article est créé en français, le lien vers l’article dans l’autre langue disparaît (dans la mesure où un interwiki dans l’article nouvellement créé devrait jouer ce rôle).

Il existe deux cas :

  • le cas simple (lorsque que le titre étranger est reproduisible en français) :
{{lien
|lang=en
| <Titre de l'article en anglais>
}}

  • le cas complexe (lorsqu'il faut traduire le titre étranger en français) :
{{Lien
|fr   = <Titre de l’article en français>
|lang = <Code de langue de la Wikipédia cible>
|trad = <Titre de l’article dans la Wikipédia cible>
|texte= <texte affiché sous le lien>
}}

Le transfert de contenuModifier

Le contenu in extenso d'un article A vers un article B doit être signalé par le modèle {{Auteurs crédités après copie}} :

{{Auteurs crédités après copie|1|2|3}}

1 : la page source (obligatoire), 2 : la date de la scission (obligatoire) et 3 : le numéro de version (oldid) (facultatif ; historique actuel par défaut).

La transcription audio de l'articleModifier

Le projet d'articles audio vise à proposer aux visiteurs des versions lues à voix haute des articles.

Cela nécessite d'enregistrer la lecture de l'article. Peu d'articles ont été lus à ce jour et le projet est en sommeil.

Les palettes de navigationModifier

Les palettes de navigation se créent à partir de {{Méta palette de navigation}} dont le code complet est :

{{Méta palette de navigation
| modèle = {{subst:PAGENAME}}<!-- Ne pas modifier -->
| étatboîte = autocollapse<!-- Ne pas utiliser ce paramètre dans les articles -->
| styletitre = 
| titre = 
| sous-titre = 
| image = 
| stylecorps = 
| stylegroupe = 
| styleliste = 
| stylepair = 
| styleimpair = 
| styledessus = 
| dessus = 
| groupe1 = 
| liste1 = 
| groupe2 =
| liste2 = ...
| groupe20 = 
| liste20 = 
| styledessous = 
| dessous = 
| nocat=oui
}}

Pour obliger la palette à rester enroulée, il faut donner au champ étatboîte la valeur collapsed.

Le modèle {{Liste éléments}} permet d’afficher une liste d’éléments séparés par une puce. Chaque élément est affiché de manière insécable, et les puces ne s’affichent jamais en début de ligne. Ce modèle est principalement destiné aux palettes de navigation :

{{liste éléments
| élément 1
| élément 2
| et ainsi de suite
}}

La republication (OTRS)Modifier

La page concernant la demande de republication via OTRS énumère les erreurs à ne pas commettre pour avoir et ensuite envoyer l'autorisation d'un propriétaire de contenu hors Wikipédia (par un exemple un propriétaire de site web, l'auteur d'un article, etc.). Il faut utiliser pour cela le modèle de courriel à envoyer pour placer un texte sous Creative Commons BY-SA 3.0.

Crystal Clear app xmag.png
Contrôle de la Qualité
Modifier

La maintenabilité[25] permet un auto-contrôle régulier, stable et efficace des procédures. Trois étapes sont nécessaires pour mener à bien un contrôle Qualité : par l'évaluation des sources et des références, celle du contenu et enfin celle par Wikiprojets. Une démarche d'auto-correction (roue de Dewing) et de feedback constant est nécessaire pour évaluer la Qualité, de forme comme de fond.

Évaluation de la qualité : principe et méthodeModifier

Sans mesure pas de certitude quant à l'atteinte des objectifs.

Le problème de l'évaluation est celui de la mesure des objectifs. Ceux-ci ne peuvent dépendre des spécificités du sujet. Ainsi, tous les niveaux d'importance et d'avancement sont concernés par la qualité si bien que l'on peut parler de Qualité potentielle. Ceci permet de ne pas considérer la qualité comme réservée aux articles d'avancement B et plus par exemple. Une ébauche d'importance faible est concernée elle aussi par une évaluation de sa qualité. Ceci posé, la mesure qualititative repose et reposera toujours sur une démarche objective dans sa conduite mais subjective dans son appréciation. Il n'est pas en effet possible uniquement de proposer une grille de lecture et de mesure qui ne supporte pas les exceptions mais fonctionne dans la majorité des cas. La démarche de mesure doit évaluer la sous-qualité (pas ou peu de qualité normative validée) mais aussi la sur-qualité (trop d'exigence parfois à l'absurde comme dans le cas du sourçage des assertions évidentes, débat wikipédien récurrent, par exemple). En conséquence, l'évaluation de la Qualité ne peut reposer que sur le respect de points normatifs (les règles) et tout ce qui ne s'y conforme pas doit être regardé comme de la « Non-Qualité ». L'objectif de ces mesures est l'évaluation de la Non-Qualité.

Évaluation des sources et des référencesModifier

Le premier poste de contrôle doit être les références et plus globalement les sources, ce qui demande une action externe à Wikipédia comme se rendre en bibliothèque et vérifier les points polémiques et/ou de Non-Qualité. Une remédiation est alors de mise, suivant la nature du point de Non-Qualité détecté :

Il faut se reporter à l'échelle d'évaluation de la qualité des sources :

Évaluation des précisions quant au contenuModifier

Les modèles suivant, à ne pas systématiquement utiliser, permettent de se poser les bonnes questions quant au manque de précision du raisonnement, et plus généralement face aux points noirs de l'article. Le style est également l'objet de cette évaluation.

Pour indiquer un passage scabreux ou trop long, ou pour faire une remarque générale sur un passage (le titre le texte sont personnalisables) :

{{|Méta bandeau d'avertissement
| niveau = modéré
| icône = Broom icon.svg
| titre = ''Cette section est trop longue''
| texte = ''Elle gagnerait à être raccourcie ou répartie en plusieurs sous-sections''
}}

Les Pages de discussion sont un endroit privilégié pour déposer des remarques de cet ordre.

Évaluation WikiprojetModifier

PrincipeModifier

L'évaluation Wikiprojet, au moyen du projet Wikipédia 1.0 version 0.5 (signalé par le logo WP1 0 Icon.svg) comporte de nombreuses pages :

L'évaluationModifier

Le modèle {{Wikiprojet}} est utilisé pour résumer les évaluations d'importance et l'avancement pour tout article suivi par un ou plusieurs projets thématiques, signaler la sélection par le Projet:Wikipédia 1.0 ou pour afficher la liste des tâches à accomplir.

Ce bandeau permet notamment de catégoriser l'article en fonction de ses évaluations et de son appartenance à la sélection du projet Wikipédia 1.0.

Le modèle se place en haut de la page de discussion de l'article concerné, en général après l'éventuel bandeau de crédit d'auteur ou

{{Traduit de}} mais avant le bandeau {{Todo}}.

Jusqu'à 10 projets peuvent ainsi participer à l'évaluation d'un article.

L'évaluation Wikiprojet et Wikipédia 1.0 version 0.5 se pose en page de discussion. 4 syntaxes sont possibles :

Contenus de qualité par projetModifier

Le modèle {{Articles de qualité dans une autre langue}} permet de créer automatiquement une palette de navigation présentant les langues dans lesquelles l'article donné a été labellisé.

Le modèle {{Articles remarquables par portail}} génère lui aussi une palette de navigation pour un projet donné.

AccessibilitéModifier

Des normes incontournablesModifier

Les normes d'accessibilité du Web sont une Qualité de présentation de contenu de plus en plus attendue et exigée par le lectorat. Wikipédia doit placer ces normes au centre de sa démarche d'auto-amélioration. L'accessibilité permet de répondre aux trois exigences du lecteur :

  1. Garantir que l'article soit perceptible.
  2. Garantir que l'article soit utilisable.
  3. Garantir que l'article soit compréhensible.

La couleur et les images sont particulièrement à examiner. Il faut ainsi limitez l'usage de la couleur dans les articles en veillant à ce qu'une information ne soit pas uniquement véhiculée par un changement de couleur (elle peut être précisée par exemple par le contexte ou bien par un motif graphique ou encore par un effet typographique). On peut s'assurer du respect de cette recommandation en affichant la page par exemple dans Internet Explorer après avoir activé son option d'accessibilité « Ignorer les couleurs spécifiées sur les pages Web » et en s'assurant de conserver un ratio de contraste de couleurs d'avant-plan et d'arrière-plan suffisant.

L'Atelier accessibilité a pour objectif de véhiculer les bonnes pratiques.

Principaux points Qualité d'accessibilitéModifier

L'article relu doit se conformer aux principales bonnes pratiques d'accessibilité des contenus Web détaillées sur la page de référence. Les fondamentaux de l'accessibilité concernent :

  • la façon dont les titres de section sont organisés :

Ils doivent respecter l'ordre hiérarchique des niveaux de titrage (un titre de niveau == est suivi de sous-titres de niveau ===, ayant eux-mêmes des sous-titres de niveau ====, etc.). Ils ne doivent pas comporter de titres simulés à l'aide d'autres syntaxes (mise en gras, utilisation d'une entrée de liste de définition ;).

  • la façon dont les listes sont rédigées :

Elles doivent utiliser systématiquement la syntaxe wiki appropriée : * pour les listes à puces, # pour les listes numérotées, : et ; étant réservés aux listes de définition. Les listes à puces (en particulier) ne doivent pas comporter de lignes vides entre les différentes entrées.

  • la façon dont les tableaux sont rédigés :

Un tableau de données comporte systématiquement un titre et ses cellules d'en-tête utilisent les syntaxes ! scope=row pour les en-têtes de lignes ou ! scope=row pour les en-têtes de colonnes. Ceci permet l'interprétation correcte du tableau par des logiciels de synthèse vocale.

  • la façon dont les citations sont rédigées :

Elles doivent utilisent les modèles de citation ({{Citation}} ou {{Citation bloc}}), et non de simples guillemets directement saisis dans le texte, et ce afin d'être identifiables par les logiciels d'aide.

  • la façon dont les langues sont signalées :

À l'exception éventuelle des noms propres ou de termes entrés dans le vocabulaire français courant, chaque terme ou expression dans une autre langue est rédigé avec le modèle {{lang}} afin de permettre une prononciation correcte par un logiciel de synthèse vocale.

  • la façon dont les alternatives textuelles aux images sont décrites (facultatif, recommandé) :
    Le champ « alt » associé à chaque image permet à ceux qui ne peuvent la voir de leurs propres yeux de s'en faire une représentation mentale par l’intermédiaire des logiciels d'aide qu’ils utilisent et qui vont restituer cette alternative. Le texte à rédiger est indépendant de la légende que l’on place habituellement et qui, elle, justifie la présence de l’image dans l’article. Concis (environ 120 caractères au plus, de manière indicative), il va à l'essentiel et restitue l'information principale apportée par l'image dans le contexte précis où se trouve : il doit donc être rédigée en fonction de la section de la l'article qu'elle vient illustrer. Deux choix sont posssibles : ajouter une description dans le fichier image ou ajouter : « Consulter les données associées à cette image, dont la description suit ci-après » qui renvoie alors à la description du fichier sur Commons. Les guillemets fonctionnent dans les alt mais pas l’italique et les liens.
alt=Parmi quelques tubercules de couleurs différentes, cinq assiettes posées sur une table présentent des chips, une pomme de terre de robe des champs, de la purée, des croquettes et une galette de pomme de terre. légende= Pommes de terre cuites de différentes façons. Exemple d'image correctement titrée et à l'alternative textuelle complétée judicieusement.

Pour utiliser les modèles accessibles : Catégorie:Modèle par accessibilité.

D'autre part, le respect plus général des bonnes pratiques d'accessibilité détaillées dans la page Wikipédia:Atelier accessibilité/Bonnes pratiques est recommandé. Exemples d'articles satisfaisant aux normes d'accessibilité : Cantine et Cuisine de la pomme de terre.

Outils d'accessibilitéModifier

Je recommande d'utiliser l'outil WAVE qui permet de diagnostiquer les articles (exemple). Pour diminuer la fatigue visuelle et permettre la lecture aux personnes ayant une difficulté de vision des couleurs ou une forte baisse de perception il faut à la fois un contraste de 70 à 80 % et des lettres d'épaisseur suffisante (les caractères très fins nécessitent plus de contraste).

Le gadget accessibilité (à activer dans les préférences) est un outil destiné à permettre quelques vérifications rapides du respect des bonnes pratiques d'accessibilité dans les pages de la Wikipédia francophone. Il permet de repérer les oublis du champ alt, les modèles de langue manquants, l'ergonomie des tableaux, des titres de section et des listes, les modèles de citation enfin. Usage chaudement recommandé. C'est un outil d'assistance, aux capacités nécessairement limitées : il s'efforce de différencier le plus précisément possible les erreurs potentielles afin d'émettre des alertes qui puisse guider le rédacteur. Cependant, l'essentiel relève du jugement de celui-ci : en cas de doute, ne pas hésiter à demander de l'aide auprès de l'atelier accessibilité.

Pour signaler son utilisation, indiquez :

[[Fichier:Gnome-preferences-other.svg|25px]] Sauf oubli, cet article respecte les bonnes pratiques d'accessibilité — utilisation du [[Wikipédia:Atelier accessibilité/Aide gadget|gadget accessibilité]] de {{u'|Lgd}}.

Lectorat et traficModifier

PrincipeModifier

Un article vit par son public, qui reste et demeure le meilleur indicateur de qualité. Ainsi, il faut régulièrement, avant et après développement de celui-ci, et même après la labelisation, surveiller le trafic qu'un article génère. Pour connaitre la fréquentation des articles on clic sur « historique » puis sur « consultation » en haut à droite de la page. Il va de soi qu'un article pour lequel la fréquentation chute ne répond pas à certains critères de lisibilité et d'accessibilité.

Outils disponiblesModifier

Concernant un projet l'outil d'évaluation de popularité (toolserver.org) permet un retour intéressant.

Axes de travail de la qualitéModifier

Projet : Détection sémantique de contenu axiologiqueModifier

Projet actuellement en construction...

Enfin, pour contrôler la pertinence sémantique et le respect du NPOV, une démarche particulière doit être menée. La lecture attentive est bien souvent la seule méthode pour détecter les commentaires axiologiques. Je propose d'expérimenter un outil de détection sémantique de contenu axiologique. Le but est de repérer et évaluer les NPOV et le manque de sources par l'étude des expressions ou mots signalant un PDV comme par exemples "sans conteste", "certainement", "mauvais", "excellent", "décidément" etc et autres opérateurs linguistiques nuisant à la pertinence encyclopédique.

Le projet n'est pour le moment que sur le papier, en dépit d'une page de recommandations qui pointent du doigt les mauvais comportements en la matière. Si vous vous sentez intéressé, et apte à dresser un bot, n'hésitez pas.

Projet:LectureModifier

Le Projet:Lecture est destiné à faire progresser les bonnes pratiques concernant la lecture, l'écriture et la relecture des articles.

Il a également pour but d'intégrer tous les projets ou sous-projets actuels de la Wikipédia francophone à une démarche d'amélioration des articles, par la lecture et l'écriture.

Nuvola apps kcmsystem.png
Laboratoire de la Qualité : débats et évolutions de la démarche
Modifier

Au cours de cette étude, j'ai abordé des thèses externes ou internes (essais wikipédiens) à l'encyclopédie en ligne. J'ai également proposé des concepts permettant de préciser le propos ou certains points. Cette dernière partie me permet d'aller plus avant dans ces diverses pistes.

Théories de la Qualité sur WikipédiaModifier

1. L'approche de la Graduate School of Library and Information Science offre de nouveaux outils pour appréhender la qualité, en tenant compte de la notion d'information. Laure Endrizzi explique[26] :

À ces études qui s’attachent à mesurer un mouvement quantitatif, il faut ajouter celle de Besiki Stvilia, Michael Twidale, Les Gasser et Linda Smith [Stvilia et al., 2005], tous quatre chercheurs à la Graduate School of Library and Information Science (University of Illinois, Urbana – Champaign), qui ont développé une approche à la fois quantitative et qualitative pour examiner le contexte social de production et la variation du niveau de qualité à l’aide d’une grille critériée très complète. En s’appuyant sur les différents rôles assumés par les participants, sur les pages de discussion et sur les articles de qualité (« featured articles »), ils identifient 10 types de problèmes liés à la qualité (information quality ou IQ) :

  • accessibility (faible structuration et restriction de copyright),
  • accuacy (manque de précision, inexactitudes, niveau de langue insuffisant),
  • authority (manque d’examen par une autorité scientifique, généralisation infondée),
  • completeness (mauvaise prise en compte des différentes perspectives),
  • complexity (manque de lisibilité dû à un langage trop spécialisé),
  • consistency (manque de cohérence stylistique ou sémantique),
  • informativeness (redondance des contenus),
  • relevance (manque de pertinence),
  • verifiability (manque de références externes) et
  • volatility (manque de stabilité)

Cette citation, et la suite, nous offre un excellent point d'appui pour examiner plus avant la nature de la Qualité dans l'espace encyclopédique. La plupart de ces points sont un jargonnage renvoyant sans ambiguïté à des concepts wikipédiens. Ainsi la verifiability est la règle de vérifiabilité. Cependant, d'autres critères n'existent pas, ou alors pas de manière normative, sur Wikipédia et gagneraient à être intégrés. Un débat de fond devrait donc avoir lieu quant à renouveler les critères actuelles de qualité en ayant une démarche de mesure multidimensionnelle, fondée sur l'exemple de la Graduate School of Library and Information Science.

Poursuite de la Qualité : la « Veille Post-Label »Modifier

Une fois décroché, un article labellisé ne s'abandonne pas. Le sujet continue en effet à évoluer, parfois c'est même le champ de connaissance qui évolue. Soit il s'amenuise (c'est le cas des articles historiographiques), soit il se diffuse (exemple : les nanotechnologies). Il peut aussi être tout à coup sous les projecteurs de l'actualité et alors c'est à double tranchant (effet d'actualité ou effet charognard). L'article peut aussi être la cible d'arguments fallacieux tendant à en détourner le sens (POV-pushing ou POV-fork).

La Veille Post-Label concerne plusieurs points, très différents :

  • Éliminer les vandalismes de tous acabits ;
  • Analyser les micro-ajouts et éliminer ceux non pertinents, redondants ou falalcieux ;
  • Mettre à jour le fond au gré des nouvelles sources secondaire ou tertiaires sur le sujet ;
  • Mettre à jour la forme au gré des nouveaux modèles et des nouvelles règles communautaires :
  • Pour un article lié à l'actualité récente ou polémique, il faut ajouter les informations qui le densifieront et clôtureront son périmètre encyclopédique.

Modèle QualitéModifier

En parcourant les pages d'essais, je suis tombé sur le modèle {{Qualité}}, laissé à l'abandon :

 
{{Qualité
| pertinence =
| neutralité =
| vérifiabilité =
| rédaction =
| wikifaction =
|oldid =}}

Cliquez sur les liens pour avoir une description de l'échelle de cotation (NB : ces liens sont répétés dans la boîte affichée par le modèle):

  • Pertinence : La manière dont l'article couvre les connaissances associées au sujet, ni trop, ni trop peu.
  • Neutralité : La neutralité de point de vue, la capacité à aborder les différents points de vue pertinents de manière objective et détachée.
  • Vérifiabilité : La transparence de l'article, par la clarté de ses explication et la qualité de ses sources.
  • Rédaction : La qualité littéraire de l'article: orthographe, syntaxe, rigueur et pertinence du plan.
  • Wikifaction : Toute la cuisine interne de Wikipédia: liens internes, illustrations, catégories, portails.
  • oldid (paramètre facultatif) permet de donner un lien sur la version évaluée (la version courante a pu évoluer).

Les différents critères sont côtés sur une échelle de 0 à 6, inspirée de Projet:Wikipédia 1.0/avancement: 1 est le minimum syndical attendu d'une ébauche, 2 est quelque chose de passable, 4 celui d'un Bon article, 5 celui d'un Article de Qualité et 6 un Article parfait. (NB: la cotation vide correspond à non évalué, et la cotation 7 à un critère non applicable).

Icon tools.svg
Outils de contribution
Modifier

Remplir facilement le modèle Article si on dispose d'un article avec une référence doiModifier

(De Dr Brains (d · c · b)) Ce gadget permet de remplir « automatiquement » le modèle {{Article}} à partir d’une référence doi : MediaWiki:Gadget-RefJournalArticle.js

Pour obtenir le gadget, ajouter dans votre common.js : obtenir('RefJournalArticle');
Mode d'emploi :
Il faut renseigner la ref doi dans le champ ad'hoc; Appuyer sur « OK »; Une fenêtre s'ouvre; Copier/coller le contenu dans le gadget; appuyer sur « Convertir »

Une vidéo de démonstration est disponible : [vidéo] Visionner la vidéo sur YouTube

Spécificité avec Internet Explorer :
Le fichier ramené par le gadget est au format .json et IE ne sait pas le lire, il faut lier le format .json à un lecteur qui sait le lire par exemple notepad. Une façon parmi bien d'autre de faire cela est de créer un fichier toto.json puis de l'ouvrir. Une fenêtre s'ouvre demandant de choisir un lecteur. Choisir par exemple notepad et bien cocher la case : Toujours .... Cette manip est à faire une unique fois. Petite différence ici : il faut fermer notepad volontairement alors qu'avec les autres navigateurs le pop-up se ferme automatiquement.

Articles de qualité dans une autre langueModifier

Le modèle {{Articles de qualité dans une autre langue}} permet, en spécifiant dans le second champ le projet visé, d'avoir un état des lieux des articles de qualité dans es autres wikipédia.

Transfert de contenu de .Word ou .odf vers .mediawikiModifier

Open Office permet d'écrire son texte sur son traitement de texte (Writer) puis de le transférer, avec un minimum de modifications, sur mediawiki.

Mise en forme des pages de discussionModifier

Plusieurs outils de mise en forme existent :

  • {{Début cadre}} permet de créer des cadres esthétiques et simples d'utilisation.

WikiCleanerModifier

Citer un article de Wikipédia et mettre ses contributions sous CC-by-SaModifier

La citation et réutilisation du contenu de Wikipédia permet de créditer les auteurs-contributeurs d'un article.

La fonction « recherche » des navigateurs combinée à WikEdModifier

La fonction de recherche de mots ou expressions sous Firefox et Goggle Chrome (CTRL + F) permet l'indexation de termes précis. Idéale pour remplacer un mot par un autre, rechercher des espaces indésirables, des références etc. Sa combinaison avec le gadget WikEd permet des corrections de typographie efficaces et économes en terme de temps de contribution.

J'ai établi, au cours de mes relectures, plusieurs procédures permettant d'affiner l'usage de cette fonction :

Notes et référencesModifier

  1. Daniel Boéri, Maîtriser la Qualité, p. 17.
  2. Lean Machine Square.
  3. Laure Endrizzi, L’édition de référence libre et collaborative. Le cas de Wikipedia, p. 14.
  4. Pour information, le nombre total obtenu est sensiblement égal à celui d'Universalis, source : Comparatif des encyclopédies en ligne sur Clubic.
  5. [jargon] « Article-source » : article contenant plus de 3 articles détaillés liés. L'article-source est un AdQ potentiel, contrairement à ces articles liés, difficilement développables.
  6. In : Laure Endrizzi, L’édition de référence libre et collaborative. Le cas de Wikipedia, p. 15.
  7. (en) Douglas N. Walton, The place of emotion in argument, Penn State Press, (ISBN 9780271008530), p. 7.
  8. ...mais juste un commentaire n'en nécessitant pas, notamment pour éclairer un point précis ou renvoyer vers une lecture, sans surcharger le contenu de l'article.
  9. [jargon] « Subjectivité » : tout ce qui n'est pas empiriquement encyclopédique.
  10. [jargon] « Axiologiques » (mots) : effets de styles, mots connotés ou chargés affectivement et nuisant à la règle du NPOV.
  11. [jargon] « Chevauchement Encyclopédique » (CE) : dans le champ de connaissance encyclopédique, plusieurs sujets se recoupent. Ainsi deux articles peuvent évoquer des sujets trop proches si le raisonnement les aborde de manière conventionnelle.
  12. Essai de Star Trek Man/Notabilité.
  13. Ainsi le facteur externe de l'actualité peut influencer la notabilité, mais pas la pertinence.
  14. [jargon] « Communauté encyclopédique » : collège virtuel de spécialistes (wikipédiens ou non) dans un sujet donné.
  15. La Démarche Qualité exposée ici ne concerne que les articles en effet, et non les portails ou le main.
  16. [débat] Il s'agit sur Wikipédia d'un marronnier.
  17. Recommandations en introduction de la page de Lumière sur....
  18. Conformément aux recommandations en vigueur à Wikipédia qui préconisent l’application des règles de typographie éditées par le Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale, la typographie retenue pour l’abréviation de « page(s) » est « p. ».
  19. (en)Web Content Accessibility Guidelines (WCAG) 2.0, 3.1.2 Language of Parts
  20. (en) Understanding WCAG 2.0, Language of Parts:Understanding SC 3.1.2
  21. Voir la page Informations diverses sur Wikiquote.
  22. Référence appelée
  23. Facultatif, l'image est à droite par défaut.
  24. Les auteurs de traduction, d'adaptation transformations ou arrangements des œuvres de l'esprit jouissent de la même protection , sans préjudice des droits de l'auteur de l'œuvre originale, Code de la propriété intellectuelle, in Copyright France.
  25. [jargon] « Maintenabilité » : capacité à corriger et modifier simplement une structure, par une Démarche Qualité.
  26. Laure Endrizzi, L’édition de référence libre et collaborative. Le cas de Wikipedia, p. 21.

Voir aussiModifier

DémarcheModifier

Gestion de la qualité | Qualité totale | Esprit critique | Système qualité | Contrôle qualité | Cercle de qualité

Théorie de la connaissance | Pragmatisme | Abduction | Exploration de données

Pages d'aideModifier

Modèle (aide) | Modèles (liste)

BibliographieModifier

  1. p. 179.
  2. p. 64-65.
  3. p. 64-65 et 179-180.
  4. p. 65.
  5. p. 97.

Projet sourceModifier