Ouvrir le menu principal

PHIL34

Inscrit depuis le 3 octobre 2010
Nous sommes le jeudi 12 décembre 2019 - Wikipédia compte à l'heure actuelle 2 163 108 articles.


Anti Suppression
Ça change tout le temps
Ce jeudi 12 décembre 2019
Wikipedia
Expérience
Expérience
2000+
286
Créateur d'articles
29 200+





Dans toute dictature normalement constituée, le maître-mot est : « Puisque nous ne pouvons les empêcher de penser, obligeons-les à se taire. »

"Nous sommes dans une société de libre expression, le droit de dire n'importe quoi est un droit fondamental de la personne humaine." (Michel Rocard)

« Ou Dieu veut empêcher le mal et ne le peut, ou il le peut et ne le veut, ou il ne le peut ni ne le veut, ou il le veut et le peut. S'il le veut et ne le peut, il est impuissant; s'il le peut et ne le veut, il est pervers; s'il ne le peut ni ne le veut, il est impuissant et pervers; s'il le veut et le peut, que ne le fait-il, mon père ? » (Épicure)

modifier ]

Poème du jour

Version audio de L'Albatros.

« Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

À peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait !

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. »


Ce poème s'affiche de manière aléatoire : vous pouvez effectuer un nouveau tirage.

Présentation (succincte)Modifier

  • Je participe à Wikipédia depuis le 3 octobre 2010 - officiellement, auparavant quelques participations mineures sans y être inscrit.
  • Que la communication et le dialogue soit la règle pour tous les Wikipédiens ! Quoi de plus frustrant que de voir supprimer l'objet de sa participation en un clic sans la moindre explication ? Il s'agit souvent d'un malentendu qui peut très vite se dissiper par quelques échanges et/ou explications. (Si une suppression est nécessaire est-on vraiment à quelques heures près ?)
  • Mon premier contact avec un Wikipédien était en fait une wikipédienne, Lomita, que je remercie de s'être donné le temps et la peine de me contacter pour l'une de mes première contribution, pour un (prétendu) problème, qui en réalité n'était qu'un malentendu très vite dissipé par le dialogue, (sans quoi j'aurai très certainement fui Wikipédia). Merci Lomita !

encouragementModifier

  Merci pour ton attitude que j’apprécie beaucoup ! Wikipédia progresse grâce à des gens comme toi.

Cordialement,

— Le message qui précède, non signé, a été déposé par Amage9 (discuter), le 23 mai 2019.

MaximeModifier

Lorsque la franchise sert de tremplin à la bêtise, on se surprend à regretter l'hypocrisie, (Victor Hugo).

J'aime pasModifier

  • Les infos people qui sont aux journalismes ce que les ragots sont à la conversation.
  • La télé réalité qui porte le voyeurisme et le vulgaire au rang du divertissement.

J'aime ...Modifier

  • Les tigres, les éléphants, les requins, (...), les loups et les ours (vivants et en liberté dans notre douce France). Et aussi... mon chat, (une pensée aux chats P. et Z. et à B. et T. mes deux fidèles compagnons de la gente canine, aujourd'hui disparu).

la littératureModifier

Depuis l'extraordinaire bonheur que me procura Le lion de Joseph Kessel.

Pour les Rougon-Macquart de l'immense Émile Zola.

Pour L'homme qui rit de Victor Hugo. Pour ce génie du verbe et son incommensurable contribution à faire de la langue française « une langue belle. »

« Il était arrivé en même temps à l'âge des rhumatismes et de l'aisance. Ces deux produits du travail se tiennent volontiers compagnie. Au moment où l'on devient riche, on est paralysé. Cela couronne la vie. On se dit : Jouissons maintenant »

(V. Hugo Les travailleurs de la mer).

le cinémaModifier

Reconnaissance éternel à Laurel et Hardy et à celui qui le premier donna au 7ème art toute sa noblesse Charles Chaplin.

Pour le grand John Ford !

Pour Henri-Georges Clouzot, Jean Renoir, Julien Duvivier. Et encore Billy Wilder, Akira Kurosawa, Blake Edwards et l'immense Jacques Tati. Pour Jean-Luc Godard et Federico Fellini (grands tourmenteurs de mon faible esprit : Mais que disent-ils ?) / Pour François Truffaut et James Ivory, pour Maurice Pialat et John Cassavetes, pour Claude Sautet et Milos Forman, pour Roman Polanski (immense cinéaste malgré tout), pour Bertrand Blier et Bertrand Tavernier.

Pour, pour, pour... (pardon à tout ceux non cités dans cet inventaire non exhaustif).

Au meilleurs de Jacques Prévert-Marcel Carné ; Au génie d'Ingmar Bergman et à la douce folie narcissique de Woody Allen !

Pour Michelle Morgan et Jean Gabin, pour Maureen O'Hara et John Wayne, pour Miou-Miou Gérard Depardieu et Patrick Dewaere, pour Romy Schneider et Michel Piccoli, Pour Simone Signoret et Yves Montand...

Pour Marius et Fanny, pour Tarzan et sa compagne, pour La belle et la bête, pour Sailor et Lula, pour Bonnie and Clyde, pour César et Rosalie, pour Vincent, François, Paul et les autres... À nos amours !

Pour La grande illusion et La femme au portrait. Pour Les 400 coups et La règle du jeu. Pour Mission et Sous le soleil de satan. Pour Un homme et une femme et Marius et Jeannette. Pour Midnight Express et Vol au dessus d'un nid de coucou. Pour Les oiseaux et Birdy. Pour Les liaisons dangereuses et L'empire des sens. Pour Buffet froid et Certains l'aiment chaud. Pour Le juge et l'assassin et Meurtre mystérieux à Manhattan. Pour Les vacances de monsieur Hulot et Charlot fait la noce. Pour Né pour tuer et Tueurs nés. Pour Orange mécanique et Le dictateur. Pour Le salon de musique et The Rocky Horror Picture Show. Pour L'homme qui tua Liberty Valance et La vie et rien d'autre. Pour Smoking / no smoking et Denise au téléphone. Pour Les valseuses et Le Dernier Tango à Paris. Pour La grande bouffe et Meurtre dans un jardin anglais. Pour Affreux, sales et méchants... Noblesse oblige !

Je dédie ce petit clin d'œil au cinéma à Brigitte Bardot, Marilyn Monroe, Jack Lemmon, Philippe Noiret, Tex Avery et à... l'ours Baloo.

la musiqueModifier

Toutes les musiques, il n'y a pas de grandes et de petites musiques, il n'y a que celles qui nous procurent du plaisir.

Alors au génie de Mozart et de Miles Davis. Aux symphonies de Beethoven à Glenn Miller et son orchestre. Aux concertos pour piano de Rachmaninoff à Mike Oldfield. Aux mandolines de Vivaldi au piano de Thelonious Monk. À Wagner au Rolling Stones, au Rock and Roll et au boléro de Ravel. À Maria Callas et à Elvis Presley. À Charlie Parker et à Alexis Weissenberg.

Enfin nos oreilles éternellement reconnaissantes adressent un "clin d'œil" à Guido d'Arezzo, "sans qui l'histoire n'aurait pas tout à fait été la même" !

la chanson françaiseModifier

À Aristide Bruant !

Mes gouts hétéroclites vont et reviennent encore et toujours vers : Georges Brassens, Eddy Mitchell, Léo Ferré, Claude Nougaro, Jacques Brel, Serge Reggiani, Johnny Hallyday, Jean Ferrat, Charles Aznavour, Barbara, Anne Sylvestre, Véronique Sanson, Gilbert Bécaud, Maxime le Forestier, Yves Montand, Juliette Gréco et Bobby Lapointe.

J'en oublie (injustement), mais l'essentiel de mon "univers en chansons est là".

Une petite citation toutefois pour :

Sans oublier nos cousins Québecquois : Beau Dommage, Harmonium, Linda Lemay.

Merci pour leurs collaborations talentueuses à : Jacques Lanzmann, Philippe Labro, Claude Moine, Pierre Delanoë, Long Chris, Gilles Thibaut, Marguerite Monnot, Michel Mallory, Jacques Prévert.

Un grand merci à :


Enfin merci à Johnny Hallyday celui par qui, en ce qui me concerne, tout a commencé et par qui tout continue - je lui dois de connaître et surtout d'apprécier tout les autres.

Aide mémoireModifier


Galerie des émoticônes

Tango Project
      Bonjour    
{{???}} {{ange}} {{bisou}} {{bonjour}} {{clin}} {{;)}}
         
{{cool}} {{CQFD}} {{espiègle}} {{coquin}} {{;p}} {{euh ?}} {{!?}} {{fier}}
         
{{gêné}} {{fâché}} {{grr}} {{oups}} {{mdr}} {{lol}} {{=D}} {{drôle}} {{rire}} {{^^}} {{rofl}}
  Merci        
{{malin}} {{merci}} {{pleure}} {{bouh}} {{sourire}} {{=)}} {{surprise}} {{=o}}
         
{{tire langue}} {{=P}} {{triste}} {{=(}} {{bof}} {{boudeur}} {{expert}}
         
{{=/}} {{hum}} {{ampoule}} {{amour}} {{Smiley marronnier}}

Autres
         
{{bravo}} {{pendlg}} {{conf}} {{plr}} {{yeux}}
         
{{beurk}} {{énervé}} {{rougir}} {{sifflote}} {{applau}}
         
{{Bâille}} {{Troll3}} {{confus}} {{youpi}} {{dans le mur}}
         
{{ennui}} {{attend}} {{malade}} {{Gnii}} {{Injure}} {{hé hé}}
         
{{Gnii2}} {{N'importe quoi}} {{Je rêve}} {{Ah Ah}} {{Blll}}
         
{{2 cents}} {{boulet}} {{R-é}} {{désespoir}} {{Fiesta}} {{Hic}}
   
{{Tête en bas}} {{Sourire éclatant}}

mon bac à sable

Calme relatif.

 

22 diff de nouveaux ~0 patrouilleur