Pour être un fan de Frédéric Dard, de Michel Audiard et aussi de Georges Brassens, je garde toujours à l'esprit ces trois saillies pour éviter de faire moi aussi partie de la liste :

« Il y a plusieurs façons d'être con, mais le roi des cons choisi toujours la pire »

car

« Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît »

et c'est irécupérable

« Quand on est con, on est con [...] petits cons de la dernière averse, vieux cons des neiges d'antant »

« Qui suis-je, d'où viens-je, où vais-je ? »Modifier

Je ne répondrai pas comme Pierre Dac, « je suis moi, je viens de chez moi et j'y retourne, » j'ai trop tendance à ne pas savoir « où court-je, dans quel état j'erre ? »

Pour vous tous, je suis Jacquou Féral dit le Croquant. Ne pas confondre Jacquou le Croquant avec Jacquouille la Fripouille ! Moi, je suis censé mettre le feu au château du seigneur tyrannique et non lui cirer les bottes. Je suis tout fier comme un petit banc d'avoir ma statue assise sur un mur de Sarlat-la-Canéda pas loin d'une triplette d'oies pas très blanches.

En fait, certains me méconnaissent sous mon nom de l'Assistance publique Pierre-Paul Jacques, ne pas confondre encore avec Pierpoljack, c'est une autre musique. Mes amis me reconnaissent sous celui de Pépé Ji, mais pour être plus sérieux, je préfère Jacquou, un doux nom susurré à mon oreille par Lina, une femme que j'aime et qui m'aime.

Mes contributionsModifier

Image du jourModifier

Ida Minerva Tarbell, pédagogue, femme de lettres et journaliste américaine (1904).
(définition réelle 2 428 × 3 269)