Utilisateur:Constant VOLTZ/Brouillon

L'Europe divisée entre deux alliances militaires pendant la guerre froide.
[Ce brouillon est ouvert aux modifications de toute personne voulant l'améliorer. Afin de simplifier la vue des points à améliorer les commentaires sont à faire en texte préformaté tel que celui-ci. N'hésitez pas à mettre des sources que vous désirerez voir d'autre personne vérifier dedans ou toute chose que vous pensez importante pour l'amélioration de l'article. Je ne souhaites pas mettre en place de dead-line pour la republication de cet article. Afin de pouvoir remercier toutes les personnes ayant décidé de contribuer à l'amélioration de cet article, n'hésitez pas à mettre votre pseudonyme dans la sections en bas de l'article, lors de la republication de cet article, tout ces noms devrons être cité et remercié dans la page discutions de l'article.]

Une alliance militaire est un accord entre deux ou plusieurs factions militaires. En fonction des éventualités, ces accords peuvent être à vocation défensive, offensive ou les deux. Les alliances militaires impliquent souvent des accords de coopération non-militaires.

[Parler de la société des nations et de l'ONU. Où en parler ?]

OrigineModifier

La première alliance en tant que tel est considérer comme étant le traité de paix égypto-hittite fait à la suite de la Bataille de Qadesh en 1278 av. J.-C.

[Plus de détails ? Lesquels ?]

AntiquitéModifier

Les citées état Grecs s'alliaient souvent pour se défendre face à des nations plus puissante, tel que la Perse.

Exemple : Guerre de Cléomène 229 et 222 av. J.-C. impliquant des alliances entre Sparte et élis et la Ligue achéenne et le Royaume de Macédoine.

[Plus de précision ? Situation en dehors d'Europe ?]

Moyen-ÂgeModifier

Une pratique commune durant toute la période Féodale Européenne, était d'échanger un pacte de non-agression contre un mariage, de même les mariages servaient souvent de garantie pour la pérennité d'une alliance.

De plus la féodalité est basée sur un jeu d'alliance entre les vassaux et leur suzerain. Le suzerain dirige l'alliance et reçois un payement pour son soutient militaire en cas de besoin. Les vassaux payent un impôt pour la sécurité offerte, et dont appelé à venir en aide à leur suzerain en cas de guerre.

[Exemple de situation ? Guerre avec des alliance ? Situation en dehors d'Europe ?]

RenaissanceModifier

En Europe, durant la période moderne, avec la démocratisation des armes à feu et la création des premiers empires coloniaux, la puissance des nations c'est vu décuplés. Afin de lutter face à une puissance majeur des alliances se sont créer, on peut ainsi parler des première, deuxième, troisième, quatrième, cinquième et sixième coalitions faites en vue d'affronter l'Empire français.

[Autres exemples ? Situation hors Europe ?]

époque contemporaineModifier

Avec le déploiement de nouvelles technologies servant à la communication et au déplacement, les alliances sont devenues bien plus nombreuses tant en occurrence qu'en population.

Les première et seconde guerres mondiales ont été débuté par des jeux d'alliance.

Première guerre mondialeModifier

Suite à l'assassinat de l'archiduc Franz Ferdinand la triplice, alliance entre l'Autriche-Hongrie et l'Allemangne fit pression sur le royaume Serbe allié à la Russie, elle-même alliée à la France et au Royaume-Uni. Les déclarations de guerres ont créées des Casus Foederis donnant lieux à un conflit européen, au début des accords avaient été signé pour limiter l’implication des colonies cependant ils ont été rompus.

La première guerre mondiale a opposé la triple alliance à la triple entente.

[Améliorer le phraser. Parler de la triple entente. Parler des motivations de ces alliance.]

Seconde guerre mondialeModifier

La seconde guerre mondiale a opposé l'Axe et les Alliés.

Le IIIème Reich , l'empire Japonais et l'Italie fasciste ont débuter des alliances internes au vue de leurs idéologies communes, les trois puissances étaient alors impérialistes et profondément anti-communiste, c'est après le début de la seconde guerre mondiale que l'Axe Rome-Berlin-Tokyo prend réellement forme sous la forme d'une unique alliance avec le pacte tripartite. À noter que durant la période où l'alliance était effective, son influence était relativement mineure, les nations agissant de façon relativement indépendantes les unes des autres.

Face à l'expansionnisme du IIIème Reich, notamment face à la demande de Dantzig, le Royaume-uni et la France décident de former des alliances bilatérales avec la Pologne en 1939 ce qui entraîna le début de la seconde guerre mondiale le 3 septembre 1939. Les nations du Commonwealth ont rejoint la guerre par la suite aux coté du Royaume-uni.

[Y a-t-il seulement une alliance qui réunis les alliés ?.]

Guerre froideModifier

Durant la guerre froide, les jeu d'alliances étaient nombreux et servaient avant tout à assurer la sécurité des nations de chacun des blocs. On peut noter l'OTAN et le pacte de Varsovie les alliance du bloc l'Ouest et de l'Est respectivement.

[Quels sont les autres alliances durant la période de la guerre froide ?]

Types d'alliancesModifier

On peut, dès à présent, énumérer les types, dont l’ordre adopté fait ressortir une progression selon le degré de rapprochement et le lien d’amitié unissant les Etats participants : traités d’arbitrage et de conciliation, pactes de non-agression, traités de neutralité, traités d’amitié et de consultation, traités d’assistance et de garantie, alliances défensives et partis de vassalité et, enfin, les blocs, dans toute l’acception du mot. [1]

Pacte de non-agression et pacte de neutralitéModifier

Un pacte de non-agression est une forme d'alliance militaire où les partis font serment de ne pas se déclarer la guerre.

Exemple : Pacte germano-sovietique de 1939.

[Exemple ?]

Pacte d'assistance mutuelleModifier

La principale différence entre une alliance et un pacte d'assistance mutuelle est le fait qu'un pacte d'assistance mutuelle ne prendrais acte que dans la situation où l'une des parties se retrouve attaquer. Si une partie est agresseur l'autre n'a pas à l'aider.[1]

Exemple : Pacte de Varsovie

[Exemple ?]

ProtectoratModifier

Un protectorat est une forme d'alliance où un parti annonce assurer la sécurité d'un autre. C'est donc une opération unilatérale, le parti dont la sécurité est assuré n'a donc théoriquement pas à apporter son soutien dans le cas où le parti garantissant sa sécurité se retrouve à être attaquer.

[Exemples ?]

VassalisationModifier

[Des exemples de vassalisation ? Quel est le rôle d'une vassalisation ?]

CoalitionModifier

Le concept de coalition diffère du concept d'alliance par son idée directrice, l'alliance a pour vocation d'être assez générale, tandis que la coalition est faites avec une menace particulière à éliminer[2].

ConséquencesModifier

Durant l'allianceModifier

Certaines alliances, afin de faciliter les opérations combinées, décident de mettre en place des similarités dans l’entraînement et l'équipement de leur troupes. De même il arrive qu'il y ai des entraînement en commun[3].

Pour simplifier la logistique, des standards de munitions, de l'équipement et des informations sont installées au sein de l'alliance[4].

Afin de protéger l'alliance d'une extinction illégale, les alliances ont généralement été déclaré sous la protection d'une entités supérieur, durant l'antiquité les alliances se faisaient sous "l'observation" des dieux, cependant depuis la création de la société des nations, par la suite remplacée par l'organisation des nations unies, les alliances se sont faites sous l'observation de ces organisation.[5]

[Décision pour renforcer l'alliance ? Soft power ?]

Alliance pérenneModifier

Certaines alliances militaires notamment victorieuses et pérennes renforcent les liens entres les parties cela peut mener à une confédération comme la Ligue de Délos.

[Autres exemples de confédération ?]

ExtinctionModifier

Certaines alliances sont signées pour une durée déterminée afin d'éviter une rupture de l'alliance. De même il arrives parfois que certaines alliances soient abrogées, ce qui signifie que l'ensemble des parties contractantes décident de briser leur accord.[6]

Lorsqu'une alliance n'est pas respectée on parle de dénonciation, ce qui signifie que qu'une ou plusieurs parties contractante décide de quitter l'alliance sans le consentement des autres membres de l'alliance.[6]

[Que ce passe-t-il dans le cas d'une alliance brisé ?]

RéférencesModifier

  1. a et b Baron Axel Von Freytagh-Loringhoven, « “Les ententes régionales (Volume 56)” », Collected Courses of the Hague Academy of International Law,‎ (lire en ligne)
  2. Rémy M. Maudui, « Coalitions et alliances », Air & Space Power Journal,‎ hivers 2013 (lire en ligne [PDF])
  3. (en) NATO, « NATO Exercises », sur NATO (consulté le )
  4. (en) « List of Promulgated Standards »  , sur nso.nato.int (consulté le )
  5. (en) « United Nations Treaty Collection », sur treaties.un.org (consulté le )
  6. a et b Boutros Boutros-Ghali, contribution à une théorie générale des alliances, Paris, éd. Pedone, , 128 p., p. 79

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

[Liste des participants : Constant VOLTZ, ]

{{Portail|histoire militaire|relations internationales}}