Utilisateur:Angel Angel 2/Benjo Tsonev

Benjo Tsonev (janvier 12, 1863; Lovetch - Octobre 5, 1926; Sofia) est le fondateur des études bulgares, le premier historien en bulgare. Paléographe et dialectologue, le fondateur du bulgare études cyrillo-méthodiennes.

Recteur de l'Université de Sofia pour l'année académique 1910/11. Il est diplômé en philologie slave et en philologie romane de l'Université de Vienne. Un étudiant de l'éminent écrivain slave Vatroslav Jagić. Il confronte son professeur à la thèse selon laquelle les études scientifiques dans la langue slave pertinente peuvent être principalement traitées par les linguistes qui sont des locuteurs natifs. Après Vienne, il a soutenu son doctorat à l'Université de Leipzig à August Leskien. [1]

Auteur du premier inventaire des manuscrits de la Bibliothèque nationale saints Cyrille et Méthode. Elle traduit toutes les œuvres de Victor Hugo, Alphonse Daudet et Émile Zola du français pour le lecteur bulgare, enrichissant la société bulgare culturellement éclairée. [2]

Ses étudiants les plus célèbres sont Stefan Mladenov et Jordan Ivanov, qui ont jeté les bases de études cyrillo-méthodiennes en France après la fin de la Première Guerre mondiale. C'est lui qui a engagé son élève Jordan Ivanov pour jeter les bases du français études cyrillo-méthodiennes afin que la société française, après la fin de la Première Guerre mondiale, soit familiarisée et consciente de son attitude envers le patrimoine culturel, historique et littéraire bulgare, qui se démarque par son âge d'or de la civilisation bulgare. [3]

RéférencesModifier