Ouvrir le menu principal

Utilisateur:Alphabeta/Brouillon

enfantsModifier

  • Dictionnaire historique de l’orthographe française (DHOF), sous la dir. de Nina Catach, collection Trésors du français, Paris, Larousse, 1994 (ISBN 2-03-340330-0)
  • Dictionnaire historique de l’orthographe française (DHOF), sous la dir. de Nina Catach (1923-1997), collection « Trésors du français », Paris, Larousse, 1994, XL pages + 1327 pages, (ISBN 2-03-340330-0), entrée « enfant » page 413 et « § 123 Alignement du pluriel sur le singulier, type arc(s)-boutans/arc(s)-boutants » page 1172.


Dictionnaire de l'Académie française
Singulier Pluriel
1694 bastiment bastiments
1740 bâtiments bâtiments
1718-1798 bâtiment bâtimens
1835-1935 bâtiment bâtiments
  • Pour en revenir à « savans », j’ai aussi trouvé s:fr:Page:Revue des Deux Mondes - 1900 - tome 162.djvu/462 : « S’il appartient en effet aux savans de décider en quoi consiste l’originalité du génie scientifique de Pasteur et si nous mesurons chaque jour au nombre des existences préservées grâce à lui la vertu de ses découvertes, il reste à savoir quel homme était cet homme de génie, à le surprendre dans l’habitude de sa vie quotidienne, et dans l’intimité de son cœur. » Ça date de 1900, ce qui rapproche de la Grande Guerre (1914-1918) évoquée par N. Catach.

Voir par exemple ce texte remontant à 1886 : s:fr:Une Civilisation retrouvée - les Hétéens, leur écriture et leur art, page 331 et s:fr:Page:Revue des Deux Mondes - 1886 - tome 76.djvu/337 pour la page 331 en fac-simile : dans la note infrapaginale « (2) » devenant la note « [34] » dans la transcription procurée par Wikisource on renvoie au « Journal des savans (août et septembre 1877) ».

Quoi de plus naturel puisqu’on lit dans ce même article s:fr:Une Civilisation retrouvée - les Hétéens, leur écriture et leur art, page 309 (fac simile de cette page 309) : s:fr:Page:Revue des Deux Mondes - 1886 - tome 76.djvu/315 : « […] il était en relations avec un certain nombre de savans de l’Europe. » Cette Revue des deux Mondes m’a tout l’air d’avoir été un repaire d’« irréductibles savans »…

Et je viens de consulter sur papier : Yvonne Cazal et Gabriella Parussa, Introduction à l’histoire de l’orthographe, Armand Colin, 2015, 214 pages, (ISBN 978-2-200-60053-2) (ouvrage destiné aux candidat au CAPES et à l’agrégation, à ce que dit la quatrième de couverture) où je lis page 93 : « L’édition de 1835 adopte aussi pour le pluriel […] enfants, présens […]. La décision suscita un tollé dans l’opinion conservatrice, certains s’obstinèrent à ne pas écrire le t comme le firent Chateaubriand et le Journal des Savans. » Comme on voit l’erreur de N. Catach a été reprise…  

ananymeModifier

CausansModifier

Cassagnes-BégonhèsModifier

NunezModifier

J’ai consulté sur papier cet ouvrage censé travailler sur pièces (état civil notamment) : Who’s Who in France : dictionnaire biographique de personnalités françaises vivant en France et à l’étranger, et de personnalités étrangères résidant en France, éditions Lafitte-Hébrard, , 49e éd., 2395 p., 30 × 21,5 cm (ISBN 978-2857840596 et 2857840594) — édition 2018. J’y ai trouvé pages 1668-1669 une notice titrée « Nuñez-Belda, Laurent, Marie, Joseph » (j’ai vérifié qu’il s’agissait bien du même) avec un ñ, et sans explication sur -Belda (serait-ce le nom de famille de sa maman ?).

leu leuModifier

On m’a aussi signalé   bouillu, terme utilisé pour la rime au lieu et place de bouilli dans le proverbe   café bouillu café foutu. En tant que besoin je proposerais bien « terme fossile » ou « terme fossilisé » pour un terme qui ne survit que dans un mot composé, une locution figée, un proverbe ou une phrase toute faite (je n’ai pas trouvé mais on pourrait peut-être exister un tel terme qui figurerait dans plusieurs éléments de la liste). Et je suppose que les linguistes ont déjà créé leur terme.

duc d’AosteModifier

EthnophaulismeModifier

AymonModifier

J’ai consulté (sur papier) : * Chantal de Badts de Cugnac et Guy Coutant de Saisseval, Le Petit Gotha, nouvelle édition augmentée et mise à jour 2002, éditeur Le Petit Gotha, 989 pages (ISBN 2-9507974-3-1). il y est y bien question aux pages 614 et 615 de « Aimone de Savoie-Aoste » (1900-1948) mais il n’est rien dit sur sa carrière croate. Il est vrai que ces pages font partie du chapitre « Maison royale d’Italie ». Mais dans cet ouvrage la « Maison royale de Croatie » n’est pas traitée non plus… En page 614 il est question d’un éventuel voyage en sous-marin dans son royaume : « L’horreur de la situation, massacres et destructions, l’aurait fait fuir sans idée de retour ni désir de parler de son espérience, oubliant même d’abdiquer. — PS : vous pourriez songer à publier vos recherches.

estacadeModifier

Sylvana TomaselliModifier

La suppression de l’article incriminé risque de faire perdre jusqu’au souvenir des huit (8) interwikis, on tient à préciser que ces interwikis sont listés dans d:Q763241 : w:en:Sylvana Tomaselli (en anglais, article assez fourni), w:es:Sylvana Tomaselli (en espagnol), wikt:ro:Sylvana Tomaselli (en roumain), w:ca:Sylvana Tomaselli (en catalan), w:la:Sylvana Windsor (en latin !), w:et:Sylvana, St. Andrewsi krahvinna (en estonien ?), w:th:ซิลเวนา โทมาเซลลี (en thaïlandais ?) et w:ar:سيلفانا توماسيللي (en arabe).

télescopieModifier

PierretModifier