Utilisateur:Alexandc/Brouillon

Alexandc/Brouillon

Informations générales
Date 4-5 avril 1918
Lieu Amiens
Issue victoire des troupes australiennes et britanniques
Belligérants
AllemagneEmpire Britannique

Australie

Royaume-Uni
Commandants
Ludendorff

Première Guerre Mondiale

Coordonnées 49° 53′ 39″ nord, 2° 17′ 45″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
localisation

La Bataille de l'Avre est une bataille qui s'est déroulée du 4 au 5 avril 1918 dans la région Hauts de France dans la Somme, durant la Première Guerre Mondiale. Elle opposa les forces allemandes, dirigées par le général Ludendorff, à l'Empire Britannique, supportée par l'Australie et le Royaume-Uni.

Cette bataille, dont le but est la prise d'Amiens, marque le moment où les Allemands se rapprochèrent le plus de cette ville. Elle fait partie de l'opération Michael.

ContexteModifier

Au soir du 28 mars 1918, les Allemands abandonnèrent les assauts sur Arras, trop coûteux. Frustré, Ludendorff concentra son attention sur Amiens, son but ultime, espérant tirer un prix stratégique de la mission Michael en faillite. La Bataille de l’Avre qui s’ensuit marqua la fin de son offensive de Mars[1].

Les mouvements antérieurs à cette bataille étaient lents et difficiles à tel point que les opérations de l’armée allemande ont été suspendues entre le 1er et le 3 avril permettant aux soldats de récupérer[2].

Déroulement de la batailleModifier

Le 4 avril au matin, 17 divisions allemandes étaient disposées autour de la Somme pour menacer les troupes ennemies. 7 divisions alliées à l’est d’Amiens et au nord furent attaquées par des bombardements allemands juste après 5h du matin.

Une contre-attaque déterminante, vers la fin de la journée, a stoppé les Allemands. Le périmètre défensif à l’est de Villers-Bretonneux a été ré-établi[2].

Le 5 avril au matin, une tentative allemande renouvelle l'offensive. Les troupes britanniques ont réussi à repousser l'ennemi, à l'exception du coin sud-est de la ville. La progression allemande vers Amiens est finalement arrêtée.

ConséquencesModifier

Cette bataille a entrainé de très lourdes pertes allemandes mais peu de gains territoriaux. Par conséquent, Ludendorff ordonna l’arrêt des attaques. L’offensive Michael est définitivement terminée[3].

Cependant, l'offensive du Printemps ne soit terminée qu'à la mi-juillet 1918[4].

Les combats de ces 2 jours sont remarquables par l’utilisation de chars par les deux camps. De plus, cette bataille se caractérise par l'exceptionnelle contre-attaque par les unités australiennes et britanniques réussissant à arrêter l’assaut allemand[2].

Notes et référencesModifier

  1. CWGC, « Western Front 1918 : The German Offensives »
  2. a b et c (en) « Battle of the Avre », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  3. « :: CWGC :: The Ancre », sur web.archive.org, (consulté le )
  4. « Battle of the Avre, 5 April 1918 in the Great War » (consulté le )