Ursula Buchfellner

actrice allemande
Ursula Buchfellner
Surnom Uschi Buchfellner, Ursula Fellner
Naissance (61 ans)
Drapeau de l'Allemagne Munich
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemande
Profession Actrice, mannequin

Ursula Buchfellner est un mannequin et une actrice allemande née le à Munich, également connue sous les diminutifs ou pseudonymes Uschi Buchfellner, Ursula Fellner, Ulla Maris et Ursula Maris. Playmate du magazine Playboy, elle a ensuite tourné dans des films érotiques avant de changer complètement d'activité au milieu des années 1980.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Ursula Buchfellner était d'une famille de dix enfants, avec un père alcoolique et violent, qui vivait à Hasenbergl, quartier défavorisé de la périphérie de Munich. La famille habitait un baraquement pour sans-abri dans un appartement de 60m2 où la salle de bains était partagée avec trois autres familles. Pour tenter d'atténuer ces conditions misérables, la mère poussait ses enfants à se diriger vers des activités artisanales profitant à toute la famille. C'est ainsi que des frères et sœurs travaillèrent jeunes dans une boucherie, et Ursula elle-même commença à l'âge de quinze ans à se former comme vendeuse dans une pâtisserie[1].

En 1977 - elle avait seize ans - Ursula fut remarquée dans une brasserie munichoise par un rédacteur de Playboy qui lui suggéra de postuler pour devenir playmate. À cet âge, elle devait obtenir l'assentiment de ces parents, qu'elle obtint sous un prétexte quelconque. Seul son oncle, à qui elle se confiait à cette époque, l'encouragea à tenter, en participant aux séances de pose, « la chance de sa vie ».

Playmate et actriceModifier

Après la séance photo pour laquelle elle reçut environ 4000 Deutsche Marks, elle apparut en tant que Miss Dezember 1977, devenant la plus jeune playmate de l'édition allemande de Playboy. Ceci ne fut pas accepté par tout son entourage : elle fut renvoyée par son employeur, et répudiée par sa grand-mère. Cependant, ses photos furent remarquées par nombre de photographes, si bien qu'elle fut choisie pour devenir Miss October 1979 dans l'édition américaine du magazine ainsi que dans d'autres éditions étrangères (France, Espagne, Mexique, et plus tard Japon et Brésil) : elle y était la toute première playmate allemande, et fut sollicitée pour poser pour d'autres revues érotiques, comme Lui (dont elle fit la couverture en ), Mayfair (en) ou Penthouse. Mais elle refusa tout net lorsque Penthouse lui fit une offre de 80.000 $ pour « écarter les jambes ».

À partir de la fin des années 1970, elle tourna comme actrice dans des films érotiques allemands, inspirés d'une série d'albums à succès, Schulmädchen-Report ainsi que dans divers films européens de série B, comme par exemple des films de l'espagnol Jesus Franco[2] ou, aux côtés de Corinne Cléry dans L'ultimo harem de Sergio Garrone.

Vers le milieu des années 1980, Ursula Buchfellner mit un terme à sa carrière de modèle et actrice érotique. À partir de ce moment, elle n'apparut plus qu'occasionnellement en tant qu'actrice pour un théâtre populaire bavarois ou pour quelques séries télévisées. Contrairement à sa collègue Sibylle Rauch, playmate de l'édition allemande de Playboy en , avec laquelle elle avait souvent tourné, elle a complètement changé d'orientation pour retrouver une vie plus rangée.

Dans un article de la Süddeutsche Zeitung daté du 14/ et intitulé Das Playmate vom Hasenbergl, on peut lire : "L'histoire a une fin heureuse pour l'instant" et Ursula déclare : J'ai eu une chance invraisemblable dans la vie. La gratitude n'est pas le bon terme pour exprimer cela. Est-ce qu'on doit avoir de la gratitude envers le marais dans lequel on ne s'est pas enlisée ? Tout le monde ne peut pas choisir ici-bas le terrain sur lequel on peut trouver un peu de chance."

Dans cette nouvelle vie, Ursula a suivi une formation en cosmétologie, est devenue professeur de sport pour enfants et enfin astrologue après avoir suivi des séminaires en psychologie. Elle a fréquenté pendant sept ans avec l'homme d'affaires berlinois et ancien propriétaire de boîte de nuit Rolf Eden, mais ne l'a pas épousé. Elle est restée sans enfant et vit actuellement en Suisse.

En 2015, elle a publié son autobiographie, dans laquelle elle rapporte, entre autres, la maltraitance dont elle a été victime à l'âge de sept ans et toutes les difficultés subies les années suivantes[3].

FilmographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. (de) Ursula Buchfellner - Einst Deutschlands jüngstes Playmate, BR-Internetseite, consulté le 3 avril 2014
  2. (en) The Encyclopedia of Lesbian Movie Scenes
  3. (de) Uschi Buchfellner: Das Schicksal eines Nackt-Stars In: Abendzeitung. 12. Oktober 2015, consulté le 27 décembre 2015

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Lange war ich unsichtbar. Wie Versöhnung mein Leben rettete. Kailash, München 2015, (ISBN 978-3-424-63108-1).

Liens externesModifier