Urraca de Tolède

Urraca de Tolède
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Reine consort de León (d)
-
Sancha Sanchez de Pampelune (d)
Onneca Sánchez de Pampelune (en)
Reine consort des Asturies (d)
-
Munia Jiménez (d)
Biographie
Naissance
Avant Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Après Voir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Conjoint
Fruela II (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle

Urraca de Tolède, nièce de Lubb ibn Muhammad, était une princesse de la famille islamisée des Banu Qasi, les walis (gouverneurs) de Saragosse apparentés aux roi de Navarre. Elle épousa vers 917 le roi Fruela II des Asturies et du León et lui donna deux fils, Ordoño et Ramiro[1].

La famille d’UrracaModifier

Urraca était une arrière-arrière-petite-fille du Banu Qasi Musa ibn Musa (Musa II le Grand), qui dominait la vallée de l'Èbre au IXe siècle, et de la princesse vasconne Assona Íñiguez, fille du roi de Pampelune Eneko Arista. La puissance des Banu Qasi déclina à la fin du IXe siècle et plusieurs membres de la famille, dont Urraca, se convertirent au christianisme.


Arbre généalogique :

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Musa ibn Fortún
 
 
 
Oneca
 
 
 
Iñigo Jiménez
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Eneko Arista
 
 
 
Oneca Velasco
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Musa ibn Musa
 
 
 
 
 
 
Assona
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Lubb II ibn Musa
 
Ayab
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Issa
 
MuhammadMutarrif
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Lubb
 
Musa
 
YusufAbd AllahYunusMutarrif
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Abd AllahMuhammadFortúnMuhammad
 
Musa
 
Fortún
 
Abd AllahUrraca
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Lubb
 
 
 
 
 
 
Ordoño
 
 
 
Ramiro

RéférencesModifier

  1. Cf. l'arbre généalogique en p. 87 de la source d'Alberto Cañada Juste

Liens externesModifier

  • L'article de référence sur les Banu Qasi est dû à Alberto Cañada Juste, "Los Banu Qasi (714-924)", téléchargeable en ligne : [1]