Ouvrir le menu principal

Urial

espèce d'animaux

Ovis vignei

L'Urial (Ovis vignei) est un mouflon sauvage vivant dans l'est de l'Iran, en Asie centrale, en Afghanistan, au Pakistan et dans l'ouest de l'Inde.

[1]Caractéristiques physiquesModifier

L'urial mesure entre 110 et 150 cm pour une hauteur au garrot comprise entre 80 et 100 cm environ.

Il est facilement reconnaissable avec ses longues cornes recourbées vers l'arrière en forme de faucille.

Son pelage est de couleur brun à rougeâtre avec le ventre blanc. Les mâles possèdent une longue frange de poils sous la poitrine.

LongévitéModifier

L'urial a une espérance de vie moyenne comprise entre 8 et 12 ans à l'état sauvage.

AlimentationModifier

Mammifère herbivore, l'urial mange principalement des herbes, des buissons et des arbustes.

ComportementModifier

L'urial vit en petit groupe comprenant quelques congénères. Animal plutôt craintif, il est actif le matin et le soir et préfère se reposer dans un endroit isolé le reste de la journée.

Ses prédateurs sont la panthère des neiges et le loup gris.

MenacesModifier

L'urial a été classé comme une espèce vulnérable par l'UICN. Ses principales menaces aujourd'hui sont le braconnage, comme le montre par exemple une étude consacrée aux ongulés du Parc national du Golestan[2], et la destruction de son habitat naturel.

Sous-espèces[3]Modifier

 
Urial (Ladakh, Inde).
 
Urial (Ladakh, Inde).

PopulationsModifier

Selon des recensements de 1997 et 1998[3], les populations sauvages seraient de :

  • O. v. arkal : < 11 000
  • O. v. bocharensis : < 1 200
  • O. v. cycloceros (incluant blanfordi) : > 12 000
  • O. v. punjabiensis : < 2 000
  • O. v. severtzovi : > 2 000

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. « L'urial, ou mouflon oriental, mammifère d'Asie Centrale - Instinct animal », sur Instinct animal (consulté le 2 octobre 2018)
  2. Arash Ghoddousi, Mahmood Soofi, Amirhossein Kh. Hamidi, Sheyda Ashayeri, Lukas Egli, Siavash Ghoddousi, Julian Speicher, Igor Khorozyan, Bahram H. Kiabi and Matthias Waltert, « The decline of ungulate populations in Iranian protected areas calls for urgent action against poaching » Oryx, 1-8. doi:10.1017/S003060531600154X
  3. a et b Voir la liste sur la proposition de classement en annexe 1 de la CITES [PDF] faite par la République fédérale d'Allemagne.