Ouvrir le menu principal

Unquillosaurus

genre de dinosaures

Unquillosaurus est un genre de dinosaures théropodes maniraptoriens de la fin du Crétacé, découvert en Argentine. Il est connu seulement à partir d'un pubis fossilisé (un os pelvien). La longueur totale du corps pourrait atteindre 2 à 3 mètres[1],[2].

L'espèce type Unquillosaurus ceibalii a été décrite par Jaime Eduardo Powell en 1979. Le nom générique est dérivé de la rivière Unquillo. L'épithète spécifique se réfère à la ville d'El Ceibal[1].

DescriptionModifier

L'holotype, PVL 3670-11, a été trouvé à Arroyo-Morterito dans la Formation de Los Blanquitos datant du Campanien. Il se compose d'un pubis gauche, long de 514 millimètres. Une nouvelle étude du spécimen par Fernando Novas et Federico Agnolin en 2004 a conclu que l'orientation du pubis de Unquillausaurus ceiballi avait été mal interprétée : celui-ci pointe en arrière, comme le montre le spécimen fossile encore attaché à une partie déplacée du pédoncule pubien de l'ilium[2].

ClassificationModifier

Powell a initialement classé Unquillosaurus parmi les carnosaures[1], classification qu'il a confirmé en 1986[3]. Novas et Agnolin en 2004 ont conclu à partir de l'anatomie du pubis qu'Unquillosaurus faisait partie des maniraptoriens ou au moins des Maniraptoriformes, et probablement apparenté soit aux avialiens ou à la famille des Alvarezsauridae proche des oiseaux, ou peut-être lui-même était un oiseau, un membre basal des Metornithes[2]. En 2006, Martinez et Novas ont classé Unquillosaurus dans la famille des Dromaeosauridae[4].

RéférencesModifier

  1. a b et c (es) J. E. Powell, « Sobre una asociación de dinosaurios y otras evidencias de vertebrados del Cretácico Superior de la región de La Candelaria, Prov. de Salta, Argentina », Ameghiniana, vol. 16, nos 1-2,‎ , p. 191-204.
  2. a b et c (en) Fernando Novas et Federico Agnolin, « Unquillosaurus ceibalii Powell, a giant maniraptoran (Dinosauria, Theropoda) from the Late Cretaceous of Argentina », Revista del Museo Argentino Ciencias Naturales n.s., vol. 6, no 1,‎ , p. 61-66 (lire en ligne).
  3. (es) J. E. Powell, Revisión de los Titanosáuridos de América del Sur, Thèse, Universidad Nacional de Tucumán, , 340 p..
  4. (en) R.D. Martínez et F. E. Novas, « Aniksosaurus darwini gen. et sp. nov., a new coelurosaurian theropod from the early Late Cretaceous of central Patagonia, Argentina », Revista del Museo Argentino de Ciencias Naturales, nuevo serie, vol. 8, no 2,‎ , p. 243-259.
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Unquillosaurus » (voir la liste des auteurs).

AnnexesModifier