Unni de Hambourg

archevêque de Hambourg-Brême

Unni est un homme d'Église du Haut Moyen Âge, archevêque de Hambourg et évêque de Brême de 916 à 936. Il meurt, lors d'une mission d'évangélisation chrétienne des païens nordiques, à Birka, en Suède, le [1].

Unni
Fonctions
Archevêque catholique
Hamburg (d)
à partir de
Hoger (d)
Adaldag (en)
Évêque catholique
Biographie
Décès
Activité
Autres informations
Religion
Étape de canonisation

Il est évoqué dans les Gesta Hammaburgensis Ecclesiae Pontificum d'Adam de Brême. Selon ce chroniqueur, Unni rencontre en 936 à Jelling dans le sud-est du Jutland le roi de Danemark Gorm l'Ancien[2] et réussit à convaincre son fils Harald Ier d'autoriser la célébration publique du culte chrétien[3], mais sans résultat durable[4].

Selon Adam de Brême, le corps d'Unni est enterré à Birka, mais sa tête transportée et ensevelie devant le maître-autel de la cathédrale de Brême. Lors du démontage de l'autel en 1840, une plaque de plomb a été retrouvée avec l'inscription « VNNIS ARCHIEPC [archiepiscopi] ». Le tumulus de Birka, sous lequel reposait son corps, a longtemps été considéré comme un site sacré[5].

RéférencesModifier

  1. (en) Anders Winroth, The Conversion of Scandinavia : Vikings, Merchants and Missionaries in the Remaking of Northern Europe, , 238 p. (ISBN 978-0-300-20553-4).
  2. Lucien Musset, Les Peuples scandinaves au Moyen-Âge, Paris, Presses universitaires de France, 1951, p. 82.
  3. Adam de Brême, Histoire des archevêques de Hambourg, texte traduit par Jean-Baptiste Brunet-Jailly, Paris, Gallimard, 1998 (ISBN 2070744647), chapitre I, 52, p. 65.
  4. L. Bril, « Les premiers temps du christianisme en Suède. Etude critique des sources littéraires hambourgeoises », dans Revue d'histoire ecclésiastique, n° 12, 1911, p. 17-37.
  5. (de) Wilhelm Sillem, « Unni », dans Allgemeine Deutsche Biographie (ADB), Leipzig, 1908, vol. 54, p. 734 En ligne sur Wikisource.

BibliographieModifier

Liens externesModifier