Université d'Afrique du Sud

université sud-africaine à Pretoria
Université d'Afrique du Sud
UNISA Main Campus in Pretoria.jpg
Campus principal de l'université d'Afrique du Sud
Histoire
Fondation
Statut
Type
Nom officiel
University of South Africa, Universiteit van Suid-Afrika, Yunivesithi ya Afurika TshipembeVoir et modifier les données sur Wikidata
Régime linguistique
Recteur
Thabo Mvuyelwa Mbeki
Membre de
Site web
Chiffres-clés
Étudiants
420 000 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Localisation

L'université d'Afrique du Sud (en anglais University of South Africa, abrégé en UNISA) précédemment appelée l'université du Cap de Bonne Espérance, est une université sud-africaine, basée initialement au Cap puis actuellement à Pretoria.

Elle est la plus grande université d'Afrique du Sud. Avec plus de 420 000 étudiants, elle attire un tiers de tous les étudiants de l'enseignement supérieur.

HistoriqueModifier

Créée par la loi nº16 de 1873 du Parlement du Cap de Bonne-Espérance, comme la première université sud-africaine sous le nom University of the Cape of Good Hope (université du Cap de Bonne-Espérance), l'université fut construite sur le modèle de l'université de Londres.

La reine Victoria reconnut ses statuts en 1877, en garantissant la reconnaissance de ses diplômes à travers le Royaume-Uni et ses colonies. L'université était à ses débuts une agence d'examen pour accéder aux universités d'Oxford et de Cambridge.

Rebaptisée University of South Africa (université d'Afrique du Sud) en 1916, elle s'installe à Pretoria.

Personnalités liées à l'universitéModifier

L'université compte de nombreux Sud-Africains célèbres parmi ses alumni, dont deux lauréats du Prix Nobel de la paix : Nelson Mandela, le premier président démocratiquement élu d'Afrique du Sud et l'archevêque Desmond Tutu. L'écrivain portugais Fernando Pessoa y obtient le Queen Victoria Memorial Prize en 1903 puis en 1904 l'Intermediate Examination in Arts. L'université souligne ses talents de critique littéraire.

Liens externesModifier