Université Liberty

université américaine

L'université Liberty (en anglais : Liberty University), est une université privée américaine, chrétienne évangélique baptiste située à Lynchburg dans l'État de Virginie. Liberty est membre de l'Association of Southern Baptist Colleges and Schools.

Université Liberty
Liberty University logo.svg
Histoire et statut
Fondation
Type
Nom officiel
Liberty University
Régime linguistique
Fondateur
Président
Jerry Prevo
Devise
« Knowledge Aflame » (« Connaissance enflammée »)
Membre de
Center for Research Libraries (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Chiffres-clés
Étudiants
79 152
Localisation
Ville
Pays
Localisation sur la carte de Virginie
voir sur la carte de Virginie
Red pog.svg
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Red pog.svg

HistoireModifier

L'université est fondée sous le nom de Lynchburg Baptist College par Jerry Falwell en 1971 [1],[2], afin de « former des champions pour le Christ »[3]. En 1985, elle obtient le statut d'université et adopte son nom actuel[4]. En 2007, Jerry Falwell Jr. est devenu le président de l'université[5].

L'institution est devenu un passage habituel des politiciens conservateurs républicains, comme George W. Bush, Mitt Romney, John McCain, Mike Pence ou encore Donald Trump qui se sont rendues sur le campus pour différents évènements[6].

Pour l'année 2018-2019, elle comptait 79,152 étudiants[7].

Jerry Falwell Jr a démissionné de son poste de président en à la suite de publications sur les réseaux sociaux de photos controversées et de la révélation de l’approbation d’une relation extraconjugale de sa femme avec un autre homme[8].

En , Jerry Prevo ancien pasteur d’une église baptiste d’Anchorage, est devenu président de l’université[9].

FonctionnementModifier

Elle détient en 2020 une réserve de fonds de plus de 1,5 milliard de dollars[10].

CroyancesModifier

L’université est affiliée à la Convention baptiste du Sud, une dénomination chrétienne évangélique baptiste fondée en 1845 aux États-Unis[11].

Elle se présente comme la pépinière de la future élite chrétienne américaine (droite chrétienne) et défend des valeurs conservatrices sur la famille et la sexualité. Le code de conduite que doivent suivre les étudiants interdit notamment la consommation d’alcool et la présence dans les bars ou les boîtes de nuit[12].

L'Université Liberty enseigne le créationnisme Jeune-Terre, une version stricte du créationnisme, qui interprète la Bible comme un livre de sciences naturelles et d’histoire[13]. Cette interprétation littérale de textes s’appuie sur la conviction que ces textes ont été « dictés par Dieu » comme vérités absolues, définitives et indiscutables. L'université précise sur son site officiel que ses étudiants bénéficient d'une « étude approfondie de la création et de l'évolution »[14].

CritiquesModifier

En , l’université a été critiquée par plusieurs de ses voisins et par le maire de la ville de Lynchburg pour ne pas avoir fermé ses portes pendant l’épidémie de COVID-19 [15]. Jerry Falwell Jr., président de l'université au moment des faits, avait suggéré lors d'une émission de télévision que la maladie avait été produite par la Chine et la Corée du Nord pour empêcher la réélection du président Trump[16].

Voir aussiModifier

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. Randall Herbert Balmer, Encyclopedia of Evangelicalism: Revised and expanded edition, Baylor University Press, USA, 2004, p. 405
  2. Edward E. Hindson, Daniel R. Mitchell, The Popular Encyclopedia of Church History: The People, Places, and Events That Shaped Christianity, Harvest House Publishers, USA, 2013, p. 145
  3. « Sexe, éducation et religion : un soutien évangélique de Trump contraint à la démission », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)
  4. Timothy J. Demy Ph.D., Paul R. Shockley Ph.D., Evangelical America: An Encyclopedia of Contemporary American Religious Culture, ABC-CLIO, USA, 2017, p. 256
  5. George Thomas Kurian, Mark A. Lamport, Encyclopedia of Christian Education, volume 3, Rowman & Littlefield, USA, 2015, p. 738
  6. (en) Alec MacGillis, « How Liberty University Built a Billion-Dollar Empire Online », sur .nytimes.com, (consulté le 8 novembre 2020)
  7. Univstats, Liberty Student Population, univstats.com, USA, consulté le 5 décembre 2020
  8. Jeff Williamson, Jerry Falwell Jr. resigns as Liberty University president, wsls.com, USA, 24 août 2020
  9. Richard Chumney, Rev. Jerry Prevo now Liberty University's acting president, newsadvance.com, USA, 10 août 2020
  10. Université Liberty, Financial success means more benefits for students, liberty.edu, USA, 12 juin 2019
  11. Southern Baptist Convention, Colleges and Universities, sbc.net, USA, consulté le 20 avril 2020
  12. Université Liberty, Liberty University Online Honor Code, liberty.edu, USA, consulté le 8 septembre 2020
  13. Randall Herbert Balmer, Encyclopedia of Evangelicalism: Revised and expanded edition, Baylor University Press, USA, 2004, p. 405
  14. (en) « Creation Studies », sur liberty.edu, (consulté le 8 novembre 2020)
  15. C. Levenson, Une fac chrétienne de Virginie refuse de fermer malgré la pandémie, Slate.fr (28 mars 2020).
  16. M.-A. Argentino, A. Gagné, Les prêcheurs au temps de la Covid-19 : Complots, combat spirituel et remèdes miracles, La Conversation ().