Unity Dow

personnalité politique et militante botswanaise

Unity Dow
Illustration.
Unity Dow en 2011.
Fonctions
Ministre botswanaise des Affaires étrangères
En fonction depuis le
(4 ans, 1 mois et 23 jours)
Président Mokgweetsi Masisi
Prédécesseur Pelonomi Venson-Moitoi
Vincent T. Seretse (intérim)
Biographie
Date de naissance (63 ans)
Lieu de naissance Protectorat du Bechuanaland (Botswana)
Nationalité Botswanaise
Parti politique BDP
Diplômée de Université du Botswana
Profession Romancière
Magistrate
Unity Dow
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais
Genres

Œuvres principales

  • Les Cris de l'innocence

Unity Dow, née le dans le Protectorat du Bechuanaland, est une magistrate, femme politique et écrivaine botswanaise, militante pour les droits des femmes.

BiographieModifier

En 1992, elle conteste la constitutionnalité de la loi qui l'oblige à demander chaque année un permis de séjour pour ses deux enfants car le père de ces derniers, bien que vivant depuis une dizaine d'années dans le pays, est étranger (américain en l'occurrence). Après trois ans, Unity Dow obtient gain de cause, et à la suite de ce jugement, dix-neuf autres pays africains abandonnent ce type de discrimination[1],[2].

En 1998, elle rejoint la Cour suprême du Botswana en tant que juge, devenant ainsi la première femme de l'histoire de l'institution à occuper ce poste[3]. Elle occupera ce poste jusqu'en 2009[4].

En parallèle à son activité de magistrate, elle publie plusieurs romans, dont l'un a été édité en français par les éditions Actes Sud en 2006 : Les Cris de l'innocente.

En , elle devient chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur.

Le , elle devient ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement du président Mokgweetsi Masisi.

ŒuvresModifier

RomansModifier

Notes et référencesModifier

  1. Alain Faujas, « Elles n'ont pas tous les droits - JeuneAfrique.com », sur JeuneAfrique.com, (consulté le ).
  2. Benoît Bréville, « Pourquoi vous ne deviendrez jamais chinois », sur Le Monde diplomatique, (consulté le )
  3. (en) « First Woman Judge. | HighBeam Business: Arrive Prepared », sur business.highbeam.com (consulté le ).
  4. (en) Danielle Friedman, « How Botswana Beat AIDS », sur The Daily Beast, (consulté le ).

Article connexeModifier

Liens externesModifier