Union socialiste républicaine

ancien parti politique français

Union socialiste républicaine
Image illustrative de l’article Union socialiste républicaine
Logotype officiel.
Présentation
Président Joseph Paul-Boncour
Fondation
Fusion de Parti socialiste français
Parti socialiste de France-Union Jean Jaurès
Parti républicain-socialiste
Disparition
Secrétaire général Marcel Déat
Positionnement Centre gauche
Idéologie Socialisme démocratique
Néo-socialisme
Social-démocratie
Planisme
Affiliation française Front populaire (1936-1938)
Affiliation internationale Internationale ouvrière socialiste

L'Union socialiste républicaine (USR) est une formation politique française, fondée en 1935 pour réunir les socialistes modérés en vue des élections législatives de 1936. Il est un groupe parlementaire jusqu’en 1940.

CréationModifier

PartiModifier

Le 3 novembre 1935, à l'issue d'un congrès organisé dans la ville de Pantin, trois partis positionnés à la droite de la Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO), le Parti socialiste de France-Union Jean Jaurès (PSdF), le Parti socialiste français (PSF) et le Parti républicain-socialiste (PRS) fusionnent pour constituer l'Union socialiste républicaine.

Dans leur déclaration commune, les partis constitutifs de l'USR se réclament « également du socialisme, de la République et de la France », s’unissent pour « défendre la République contre les fascismes dictatoriaux et les dogmatismes totalitaires », « surmonter la crise économique » et « sauver la paix ». Ils décident également de fusionner leurs groupes parlementaires, bien que certains députés s'y refusent[1].

Groupe parlementaireModifier

Dans le groupe Socialiste de France, vingt députés sur vingt-cinq suivent l'union.

L'inter-groupe Socialiste français-Républicain socialiste comptait dix députés pour le premier et treize pour le second, plus sept députés qui avaient fait une entente.

Sur les 30 membres du groupement, neuf Socialistes français, huit Républicains socialistes et quatre indépendants qui avaient fait une entente rejoignent l'USR (21 sur 30)

Au total, 41 membres rejoignent la formation sur les 55 des anciens groupes[2].

Un petit groupe de réfractaire se forme. Il réunit trois Républicains socialistes, deux Socialistes français, un indépendant et deux députés qui viennent d'autres groupes. Ils créent ainsi le « groupe républicain socialiste indépendant ».

Les huit derniers ne rejoignent ni ne créent un autre groupe.

Membres avant les législatives de 1936Modifier

Député[3] Département XVe législature (1932-1935) XVe législature (1935-1936) XVIe législature (1936-1940) Vote sur les pleins pouvoirs
Pierre Appell Manche Républicain socialiste Union socialiste et républicaine Battu
Édouard Barthe Hérault Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Raymond Bérenger Eure-et-Loir Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Charles Berthézenne Gard Républicain socialiste Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Louis Besnard-Ferron Loir-et-Cher Républicain socialiste (Entente) Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Maxence Bibié Dordogne Socialiste français Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Georges Boully Yonne Socialiste français Union socialiste et républicaine Élu sénateur en 1936 Pour
Raoul Brandon Seine Républicain socialiste Union socialiste et républicaine Élu sénateur en 1936 Pour
Émile Bravet Ain Républicain socialiste Union socialiste et républicaine Battu
Victor Brémond Var Républicain socialiste Union socialiste et républicaine Battu
André Breton Cher Socialiste français Union socialiste et républicaine Battu, élu sénateur en 1938 Pour
Laurent Camboulives Tarn Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Battu, élu sénateur en 1936 Pour
Hubert Carmagnolle Var Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Battu
Henri Cazalet Gironde Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Ne se représente pas
Léon Chommeton Var Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Ne se représente pas
Anatole de Monzie Lot Socialiste français Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Marcel Déat Marne Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Battu puis Union socialiste et républicaine (1939-1940) Pour
Louis Deschizeaux Indre Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Antoine Dubon Landes Républicain socialiste Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Jean Félix Hérault Républicain socialiste (Entente) Union socialiste et républicaine Battu
Henri Fiori Algérie française Républicain socialiste Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Albert Forcinal Eure Socialiste français Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Ne prend pas part au vote
Eugène Frot Loiret Républicain socialiste (Entente) Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
René Gounin Charente Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine (Sénateur en 1939) Pour
Max Hymans Indre Républicain socialiste (Entente) Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Gabriel Lafaye Gironde Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Georges Lasserre Gironde Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Battu
Louis Lebel Somme Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Battu
René Lebret Seine-Inférieure Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Justin Luquot Gironde Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Contre
Barthélemy Montagnon Seine Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Battu
Charles Pomaret Lozère Républicain socialiste Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Édouard Pouzet Charente-Inférieure Socialiste français Union socialiste et républicaine Ne se représente pas
André Pringolliet Savoie Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Paul Ramadier Aveyron Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Contre
Gaston Simounet Dordogne Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Ne se représente pas
Rodolphe Tonnellier Somme Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Battu
Henri Triballet Dordogne Socialiste français Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Excusé
Alexandre Varenne Puy-de-Dôme Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Battu
Pierre Viénot Ardennes Socialiste français Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine À bord du Massilia
Léon Vincent Pas-de-Calais Républicain socialiste Union socialiste et républicaine Battu

XVIe législatureModifier

Gouvernement BlumModifier

Les élections législatives de 1936 sont délicates pour l’Union socialiste républicaine, quatorze sortants étant battus et quatre autres ne s'étant pas représentés. Vingt-deux seulement rempilent pour cette législature, rejoints par sept nouveaux membres.

L'USR participe à la coalition de Front populaire en 1936 ainsi qu'au gouvernement Blum, qui est issu de sa victoire du scrutin, avec trois ministres :

Le nombre de députés change peu (entre 26 et 29), mais cinq élus rejoindront la SFIO en 1937-1938, et en contrepartie les trois députés du Parti d'unité prolétarienne et Lucien Camus du groupe de la Gauche indépendante le rejoindront en 1938.

Composition du groupe après les législatives de 1936Modifier

Député[4] Département XVe législature (1932-1935) XVe législature (1935-1936) XVIe législature (1936-1940) Vote sur les pleins pouvoirs
Édouard Barthe Hérault Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Raymond Bérenger Eure-et-Loir Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Charles Berthézenne Gard Républicain socialiste Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Louis Besnard-Ferron Loir-et-Cher Républicain socialiste (Entente) Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Maxence Bibié Dordogne Socialiste français Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Raoul Brandon Seine Républicain socialiste Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Auguste Brunet La Réunion Indépendants de gauche Indépendants de gauche Union socialiste et républicaine Pour
Anatole de Monzie Lot Socialiste français Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Marcel Déat Marne Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Battu puis Union socialiste et républicaine (05/1939-1940) Pour
Louis Deschizeaux Indre Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Antoine Dubon Landes Républicain socialiste Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Groupe socialiste (03/1937) Pour
Henri Fiori Algérie française Républicain socialiste Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Albert Forcinal Eure Socialiste français Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Ne prend pas part au vote
Eugène Frot Loiret Républicain socialiste (Entente) Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
René Gounin Charente Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine (Sénateur en 1939) Pour
Max Hymans Indre Républicain socialiste (Entente) Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Édouard Jonas Meurthe-et-Moselle Non élu Non élu Union socialiste et républicaine Ne prend pas part au vote
Gabriel Lafaye Gironde Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Joseph Lagrosillière Martinique Parti socialiste de France Non inscrit Union socialiste et républicaine Groupe socialiste (01/1938) Ne prend pas part au vote
Pierre-Olivier Lapie Meurthe-et-Moselle Non élu Non élu Union socialiste et républicaine Réfugié à Londres
René Lebret Seine-Inférieure Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
Justin Luquot Gironde Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Groupe socialiste (03/1937) Contre
Raymond Patenôtre Gironde Indépendants de gauche Indépendants de gauche Union socialiste et républicaine Ne prend pas part au vote
Charles Pomaret Lozère Républicain socialiste Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Pour
André Pringolliet Savoie Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Groupe socialiste (03/1937) Pour
Paul Ramadier Aveyron Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Contre
Maurice Satineau Guadeloupe Non élu Non élu Union socialiste et républicaine Pour
Raymond Susset Seine Républicain socialiste Républicain socialiste indépendant Union socialiste et républicaine Pour
Henri Triballet Dordogne Socialiste français Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Excusé
Pierre Viénot Ardennes Socialiste français Union socialiste et républicaine Union socialiste et républicaine Groupe socialiste (06/1938) À bord du Massilia
Arrivées après 1936 (Dates d'entrées)
Ludovic-Oscar Frossard Haute-Saône Groupe socialiste Non inscrit (1935-1937) Union socialiste et républicaine (03/1937) Pour
Louis Gélis Seine Unité ouvrière Gauche indépendante (1936-1938) Union socialiste et républicaine (06/1938) Décédé le 28/01/1940
Émile Périn Nièvre Unité ouvrière Gauche indépendante (1936-1938) Union socialiste et républicaine (06/1938) Pour
Lucien Camus Seine-et-Oise Non élu Gauche indépendante (1936-1938) Union socialiste et républicaine (06/1938) Ne prend pas part au vote
René Plard Aube Unité ouvrière Gauche indépendante (1936-1938) Union socialiste et républicaine (12/1938) Ne prend pas part au vote
Marcel Déat Marne Parti socialiste de France Union socialiste et républicaine Battu en 1936 puis Union socialiste et républicaine (05/1939) Pour
Antoine Cayrel Gironde Parti socialiste de France Gauche indépendante Union socialiste et républicaine (04/1940) Pour
Adrien Marquet Gironde Parti socialiste de France Gauche indépendante (Entente) Union socialiste et républicaine (04/1940) Pour

Rupture et virage à droiteModifier

L’Union socialiste républicaine participe au 3e gouvernement Daladier de 1938-1939 (avec également trois ministres), ce qui met définitivement fin à l'alliance entre radicaux et socialistes. Le groupe fait aussi partie des 4e et 5e gouvernements Daladier, jusqu’en 1940.

Disparition et suitesModifier

Entrée en sommeil en 1940, l'USR n'est pas reconstituée à la Libération. La plupart de ses membres retournent à la SFIO, à l'instar de Paul Ramadier, Joseph Paul-Boncour et Max Hymans, ou rejoignent le Rassemblement des gauches républicaines (RGR). D'autres, essentiellement issus du courant dit « néo-socialiste » de Marcel Déat, sont condamnés pour faits de collaboration.

Notes et référencesModifier

  1. Matthieu Boisdron, Joseph Paul-Boncour : un itinéraire politique contrarié (1873-1972), thèse de doctorat en histoire, sous la direction d'Olivier Dard et Christine Manigand, Sorbonne Université, 30 novembre 2020, p. 541-542.
  2. Matthieu Boisdron, Joseph Paul-Boncour : un itinéraire politique contrarié (1873-1972), op. cit.
  3. Feuilleton de la Chambres des Députés de décembre 1935 et de janvier 1936 https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6530480n/f347.image.r=%22union%20socialiste%22?rk=21459;2
  4. Feuilleton de la Chambres des Députés de juin 1936, mai 1937, juin 1938 et de mai 1939 https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6530480n/f347.image.r=%22union%20socialiste%22?rk=21459;2