Ouvrir le menu principal

Union sociale allemande
Deutsche Soziale Union
Image illustrative de l’article Union sociale allemande
Logotype officiel.
Présentation
Président Roberto Rink
Fondation
Siège Plauen
Adhérents 1000
Couleurs Bleu
Site web http://www.dsu-deutschland.de/
Présidents de groupe
Bundestag Aucun
Parlement européen Aucun
Représentation
Députés 0
Députés européens 0

L’Union sociale allemande (Deutsche Soziale Union, DSU) est un parti politique issu de l'ancienne Allemagne de l'est, fondé le à Leipzig par la réunion de plusieurs mouvements de la droite est-allemande sous la présidence de Hans-Wilhelm Ebeling, lui-même fondateur du Parti chrétien-social d'Allemagne (Christlich-Sozialen Partei Deutschlands, CSPD).

Sommaire

HistoriqueModifier

Un parti conservateur soutenu par la CSUModifier

Largement soutenue par l'Union chrétienne-sociale bavaroise, qui pensait se renforcer durablement à l'échelle nationale en créant un parti-frère dans les nouveaux Länder, la DSU se positionne comme le parti conservateur le plus décidé à rompre avec l'héritage est-allemand, et espère un temps concurrencer la CDU, compromise par sa participation à l'ancien régime communiste.

La défaite dès les premières échéances électoralesModifier

Mais ces espoirs sont anéantis par les résultats des premières élections libre de mars 1990 : la DSU n'obtient finalement que 6,3 % des voix et 25 sièges à la Chambre du peuple, loin derrière la CDU (40,8 % et 163 sièges) avec laquelle elle est associée au sein d'une coalition conservatrice baptisée l'« Alliance pour l'Allemagne » (Allianz für Deutschland). Quelques mois plus tard, les premières élections de l'Allemagne réunifiée témoignent de l'échec politique de la DSU, qui ne recueille que 0,2 % des voix à l'échelle nationale. La plupart de ses animateurs rejoignent alors l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne. La DSU survit encore de nos jours, à une échelle groupusculaire.

AnnexesModifier