Union des républicains de progrès

Union des républicains de progrès
Image illustrative de l’article Union des républicains de progrès

Élections concernées par l'alliance Législatives de 1967
Législatives de 1968
Législatives de 1973
Organisations politiques concernées Union des démocrates pour la République
Républicains indépendants
Centre démocratie et progrès (dès 1969)

Représentation à l'Assemblée nationale
261  /  490
Idéologie Conservatisme
Libéralisme
Conservatisme libéral
Gaullisme
Couleurs Bleu

L'Union des républicains de progrès (URP) fut, en France, une coalition de droite de majorité présidentielle créée après les élections législatives de 1967 afin de soutenir le général de Gaulle puis Georges Pompidou.

CompositionModifier

L’URP regroupe essentiellement l'Union des démocrates pour la République (UDR, parti gaulliste), la Fédération nationale des républicains indépendants de Valéry Giscard d'Estaing et le Centre démocratie et progrès (scission du Centre démocrate).

ÉlusModifier

En 1967, l'URP réunissait 283 députés. En 1968, elle monte jusqu'à 387 sièges. Enfin, en 1973, elle recule à 261 élus avant de se diviser en 1974 pour l'élection présidentielle.

Résultats électorauxModifier

Année 1er tour 2d tour Sièges
Voix % Voix %
1967 8 453 512 37,75 8 675 260 46,33
259  /  487
1968 10 581 144 47,79 7 258 633 49,80
367  /  487
1973 9 567 911 40,28 10 041 570 47,02
311  /  490

Voir aussiModifier