Une sirène à Paris

film français sorti en 2020

Une sirène à Paris
Auteur Mathias Malzieu
Pays France
Genre roman fantastique amour
Distinctions prix babelio imaginaire 2019
Version originale
Langue français
Version française
Date de parution 6 février 2019
Nombre de pages 240
Une sirène à Paris

Réalisation Mathias Malzieu
Scénario Stéphane Landowski
Mathias Malzieu
Musique Dionysos
Olivier Daviaud
Acteurs principaux
Sociétés de production Overdrive Productions
Pays de production Drapeau de la France France
Genre fantastique
Durée 102 minutes
Sortie 2020

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Une sirène à Paris est en premier lieu un roman de Mathias Malzieu publié en 2019 par les éditions Albin Michel. Comme à son habitude, un album nommé Surprisier de son groupe Dionysos où il est le chanteur accompagne la lecture de son roman. Il a été récompensé par le prix babelio imaginaire de 2019.

C'est aussi un film fantastique français coécrit et réalisé par Mathias Malzieu, sorti en 2020. Il s'agit de l’adaptation cinématographique de son roman éponyme (2019).

SynopsisModifier

À Paris, Gaspard est crooner dans une péniche-cabaret familiale nommée le Flowerburger hérité de sa grand-mère et en faillite. Depuis une rupture sentimentale, il ne croit plus en l'amour. Un jour lors de la crue de la Seine le , il se retrouve nez à nez avec une sirène inconsciente sur un quai. Il décide alors de l'emmener à l'hôpital mais le médecin se retrouve hypnotisé par son chant et décède. Celui-ci étant en couple d'une femme nommée Milena qui décide de se venger de la sirène. Elle part donc à la poursuite de celle-ci. Étant donné que l'hôpital ne peut rien faire de plus, Gaspard l'emmène la sirène chez lui et l'allonge dans sa baignoire. Voyant une blessure sur sa nageoire, il lui fait un pansement. Le lendemain, elle se présente sous le nom de Lula. Elle est étonnée que Gaspard soit toujours vivant car d'habitude, tous les hommes qui entendent son chant meurent. Elle lui demande de la ramener dans la Seine mais il refuse de faire ça avant d'avoir soigné sa blessure. Lorsqu'il la laisse chez lui avec un film pour aller au travail, elle reçoit la visite de son excentrique voisine : Rossy. Mais en laissant tomber une cigarette qu'elle lui a donnée, Lula provoque un incendie qui manque de détruire tout l'immeuble.

Malgré cet événement, une complicité s'installe entre Lula et Gaspard. Ce dernier devient de plus en plus réticent à la laisser partir. Il décide de l'emmener au Flowerburger, où son père est ravi de l'accueillir, croyant qu'il a enfin trouvé l'amour. Lula raconte à Gaspard qu'un jour, sa mère s'est fait tuer par un marin. Depuis, elle ne fait plus confiance aux humains. Pour lui prouver son amour, il la conduit dans un aquarium de requins où il plonge pour nager en sa compagnie. Mais ne pouvant pas respirer sous l'eau, il boit la tasse. Alors que Lula et Gaspard sont recueillis par l'hôpital, la voisine, qui les a suivis, s'aperçoit que la docteur a l'intention de tuer Lula pour éviter qu'elle ne fasse d'autres victimes, après le décès de son collègue et amant. Après s'être déguisée en infirmière pour faire diversion, elle parvient à libérer les deux patients et Gaspard conduit Lula loin de Paris. Il parvient à la plonger dans une rivière et échappe une nouvelle fois à la noyade, voulant rester avec Lula, sauvé par Milena qui les avait poursuivis.

De retour chez lui, Gaspard reçoit de la part d'un biologiste de l'hôpital un flacon contenant des perles de chagrin de Lula, d'une valeur inestimable. Il décide alors de racheter le Flowerburger et partir sur les flots avec en espérant un jour retrouver sa chère et tendre.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données d'Unifrance.   Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre original : Une sirène à Paris
  • Réalisation : Mathias Malzieu
  • Scénario : Stéphane Landowski et Mathias Malzieu, d'après le roman Une sirène à Paris de Mathias Malzieu (2019)
  • Musique : Dionysos et Olivier Daviaud
  • Décors : André Fonsny
  • Costumes : Claudine Tychon
  • Photographie : Virginie Saint-Martin
  • Montage : Thibault Hague
  • Production : Sébastien Delloye, Grégoire Melin
Coproduction : Labina Mitevska
Production associée : Nicolas Bary et Nathanaël La Combe

DistributionModifier

ProductionModifier

Le tournage a lieu entre août et , à Paris et en Macédoine[2],[3].

AccueilModifier

Critiques du romanModifier

ActuaLitté le dit à propos du roman : "Et la magie tout entière peut opérer. D’une page à l’autre, Malzieu saupoudre avec largesse, une ambiance poético-graindefoliesque. Le récit devient magique dans une réalité où la réalité est distordue pour que n’apparaisse que la beauté de toute chose. Une beauté simple, puissante, qui déclenche des sourires d’enfance, ravit l’esprit, et dévoile une autre essence. La vie de Surprisier n’est pas de tout repos, c’est une évidence, ça va sans dire ! Mais découvrir et héberger une sirène, voilà qui vous bouscule toute une existence, durablement. Splendide, du grand Malzieu." [4]

Critiques du filmModifier

Une sirène à Paris
Score cumulé
SiteNote
Allociné 
Compilation des critiques
PériodiqueNote
La Croix [5]
Libération [6]

En France, le film obtient une note moyenne de 2,75 sur le site Allociné, qui recense vingt titres de presse[7].

La Croix n'est pas entièrement conquis : « Après le magnifique Mécanique du cœur, Mathias Malzieu revient avec un film un peu moins réussi mais continue à nous charmer »[5].

L'ambiance particulière de cette comédie romantique n'a pas convaincu chez Libération : « Avec sa poésie régressive et son esthétique en toc, Mathias Malzieu noie son sujet sous les sentiments sirupeux »[6].

C'est une déception pour Première qui écrit : "on se régalait d’avance de cette love story impossible entre un homme qui a souffert d’avoir trop aimé et une créature qui n’a jamais connu l’amour». Mais la prise de vues réelles empêche le spectateur de s'immerger totalement dans le film et son ambiance «étriquée». Thierry Cheze se prend à rêver de «plus de fantasque pour renforcer une émotion indéniablement présente»".[8]

Notes et référencesModifier

  1. (en) Release info sur l’Internet Movie Database.
  2. (en) Locations sur l’Internet Movie Database.
  3. « Sorties-Cinema - Une sirène à Paris : Le tournage débutera le 29 août », sur Mulderville, (consulté le ).
  4. « Juin 2016, la Seine en crue accouche d'une sirène, par Mathias Malzieu », sur www.actualitte.com (consulté le )
  5. a et b « Une sirène à Paris : sortie de Seine », sur La Croix (consulté le ).
  6. a et b « Une sirène à Paris, nanar palmé », sur Libération (consulté le ).
  7. AlloCine, « Une Sirène à Paris: Les critiques presse » (consulté le )
  8. « Une sirène à Paris : pas très fantastique [Critique] », sur Premiere.fr, (consulté le )

Liens externesModifier