Un par un... sans pitié

film sorti en 1968
Un par un... sans pitié
Titre original Uno a uno sin piedad
Réalisation Rafael Romero Marchent
Scénario Odoardo Fiory
Marino Girolami
Tito Carpi
Acteurs principaux
Sociétés de production Nike Cinematografica
Copercines
Cooperativa Cinematográfica
Pays d’origine Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau de l'Italie Italie
Genre Western spaghetti
Durée 82 minutes
Sortie 1968

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un par un... sans pitié (Uno a uno sin piedad) est un western spaghetti italo-espagnol réalisé par Rafael Romero Marchent, sorti en 1968.

SynopsisModifier

Durant la guerre de Sécession, le colonel Grayson est assassiné par quatre de ses hommes qui s'emparent d'une forte somme d'argent et laissent pour mort un Mexicain nommé Charro. Ce-dernier survit à ses blessures mais échoue en prison durant plusieurs années. De son côté, le fils de Grayson, Bill, désire de se venger du meurtre de son père. Lorsqu'il est relâché, Charro décide de le prendre sous son aile et l'aide à retrouver les quatre meurtriers devenus de riches notables respectés. Alors que Bill les élimine méthodiquement un par un, une relation quasi filiale s'établit entre les deux hommes mais une forte somme d'argent ne va-t-elle pas les opposer ?

Fiche techniqueModifier

  • Titre espagnol : Uno a uno sin piedad
  • Titre italien : Ad uno ad uno... spietatamente
  • Titre français : Un par un... sans pitié
  • Réalisation : Rafael Romero Marchent
  • Scénario : Odoardo Fiory, Marino Girolami et Tito Carpi
  • Montage : Antonio Jimeno
  • Musique : Vasili Kojucharov et Vasco Mancuso
  • Photographie : Emilio Foriscot
  • Production : Luigi Mondello
  • Sociétés de production : Copercines et Nike Cinematografica
  • Société de distribution : Indipendenti Regionali
  • Pays d'origine :   Espagne,   Italie
  • Langue originale : espagnol
  • Format : couleur
  • Genre : western spaghetti
  • Durée : 82 minutes
  • Date de sortie :

DistributionModifier

Notes et référencesModifier

Lien externeModifier