Un linceul n’a pas de poches (roman)

livre de Horace McCoy

Un linceul n'a pas de poches
Auteur Horace McCoy
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman policier, roman noir
Version originale
Langue Anglais américain
Titre No Pockets in a Shroud
Éditeur Arthur Barker
Lieu de parution Londres
Date de parution 1937
Version française
Traducteur Sabine Berritz et Marcel Duhamel
Éditeur Gallimard
Collection Série noire
Lieu de parution Paris
Date de parution 1946
Nombre de pages 238

Un linceul n'a pas de poches (No Pockets in a Shroud) est un roman policier américain écrit par Horace McCoy publié en 1937.

RésuméModifier

Incapable de composer avec l'hypocrisie et l'auto-censure d'une salle de rédaction soumise aux diktats de ses annonceurs, Mike Dolan abandonne son emploi de reporter au journal où il travaille. Il veut avoir les mains libres et entend révéler toute la vérité sur les milieux corrompus où s'exerce le pouvoir.

Avec l'aide de son ami Eddie Bishop, journaliste des pages judiciaires, et de la courageuse Myra Barnovsky, il fonde un hebdomadaire qui devra être un véritable organe d'informations. Mais on ne dénonce pas l'establishment sans subir sa violente contre-attaque...

CritiqueModifier

Selon Claude Mesplède dans le Dictionnaire des littératures policières cette « œuvre mythique dans l'histoire du roman noir s'achève tragiquement. C'est un récit réaliste, violent et sans concession sur la société américaine et sa soi-disant liberté de la presse »[1].

Éditions françaisesModifier

Autour du livreModifier

Claude Mesplède dans le Dictionnaire des littératures policières rappelle que « faute d'éditeur, l'ouvrage fut d'abord édité en Angleterre (1937). Traduit en France en 1946 pour la Série noire, il ne sera publié aux États-Unis qu'en 1948 »[1]

AdaptationModifier

Au cinémaModifier

SourceModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier