Un homme change son destin

film sorti en 1950
Un homme change son destin
Description de cette image, également commentée ci-après

Titre original The Stratton Story
Réalisation Sam Wood
Scénario Douglas Morrow
Guy Trosper
Acteurs principaux
Sociétés de production MGM
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Biographie
Durée 106 minutes
Sortie 1949


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un homme change son destin (The Stratton Story) est un film américain en noir et blanc réalisé par Sam Wood, sorti en 1949.

Le film raconte la véritable histoire de Monty Stratton, un joueur de la ligue I de baseball qui a joué pour les White Sox de Chicago de 1934 à 1938.

SynopsisModifier

James Stewart joue le rôle de Stratton qui en 1938, pendant l'intersaison, s'est tiré accidentellement une balle dans la jambe droite au cours d'une partie de chasse, si bien qu'il a dû être amputé. Il semblait que sa carrière fût bel et bien terminée, et pourtant, avec une jambe de bois et l'appui de sa femme Ethel (June Allyson), il est arrivé à renouer avec le succès en ligue II en 1946.

CommentaireModifier

Ronald Reagan aurait souhaité le rôle-titre mais il était sous contrat avec la Warner Bros, qui n'a pas voulu le libérer pour un film, dont elle pensait que ce serait un échec. Un homme change son destin a été financièrement un grand succès et a remporté l'Academy Award pour le meilleur scénario original.

Selon Stratton, Stewart « a fait un travail du tonnerre pour donner de moi une image dont je pense qu'elle était aussi proche que possible de la réalité ».

Parmi les autres artistes qui y ont joué on peut citer Frank Morgan comme l'entraîneur personnel de Stratton, « Barney Wile », Agnes Moorehead comme Ma Stratton, et les grands joueurs de ligue Gene Bearden, Bill Dickey et Jimmy Dykes dans des apparitions en cameo. C'est à l'occasion du tournage du film qu'Agnes Moorehead aurait rencontré son premier mari, l'acteur Robert Gist.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Acteurs non crédités :

Liens externesModifier