Un gars, une fille (série télévisée, 1997)

série télévisée québécoise
Un gars, une fille
Description de l'image Un gars, une fille (série télévisée, 1997).jpg.
Titre original Un gars, une fille
Genre Comédie de situation
Création Guy A. Lepage
Production Avanti Ciné Vidéo
Acteurs principaux Guy A. Lepage
Sylvie Léonard
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origine Radio-Canada
Nb. de saisons 7
Nb. d'épisodes 130 épisodes, 1 spécial, 1 documentaire et 28 émissions thématiques
Durée 26 minutes
Diff. originale
Site web http://www.radio-canada.ca/television/ungarsunefille/

Un gars, une fille est une comédie de situation québécoise en 130 épisodes de 26 minutes, créée par Guy A. Lepage, produite par Avanti Ciné Vidéo et diffusée entre le et le à la Télévision de Radio-Canada.

La série connut un succès fulgurant et a été reproduite dans plusieurs pays, notamment en France où elle connut du succès. En 2004, le concept est récompensé d’une Nymphe d'or pour le meilleur format scénarisé au Festival de télévision de Monte-Carlo[1]. En 2014, selon la firme suisse WIT, l'émission Un gars, une fille demeure l'émission télévisée de fiction la plus adaptée dans le monde avec 30 pays[2], et surclasse d'autres formats de fiction comme Caméra café, Betty la fea, As the Bell Rings et In Treatment[3].

HistoriqueModifier

Elle est issue au départ de scènes humoristiques sur la vie de couple de l'émission Besoin d'amour diffusée sur les ondes de TQS en 1996 animée par Guy A. Lepage.

Le concept, simple, était de rassembler des scènes humoristiques de courte durée selon l'endroit où se trouve le couple (au cinéma, au lit, en voyage). Un épisode regroupait généralement trois endroits entrecoupés de pauses publicitaires pour un total de 22 minutes. Les épisodes étaient filmés presque toujours sous un seul angle de vue et on ne voyait à l'écran que le couple. Les personnages secondaires étaient souvent derrière la caméra et on n'entendait que leur voix ou on ne voyait que leurs mains. Certains personnages tertiaires qui apparaissaient à l'écran étaient joués de façon répétitive par les mêmes acteurs et actrices tels Norman Helms, France Parent, etc. qui incarnaient les serveurs de restaurant, les préposés à la clientèle, les clients de Guy, etc.

DistributionModifier

ÉpisodesModifier

Adaptations dans le mondeModifier

Cette série a été adaptée dans plus de 25 pays[4] :

  •   Abou Dabi : Adam wa Hawa avec Hassan Youssef et Fatma Altaki
  •   Afrique : Chéri Coco[4] avec Yvan Minko et Marie-Amy Doukouré
  •   Allemagne Du & Ich avec Martin Armknecht et Annette Frier
  •   Belgique Gelukkig Zijn (« Être heureux ») avec Kurt Defrancq et Veerle Eyckermans
  •   Bulgarie : Тя и той («T ia i toï » - Lui et elle) avec Julian Vergov et Stefaniya Koleva
  •   Canada (en) : A Guy & A Girl (« Un gars et une fille ») avec Jeff Clarke et Katherine Ashby
  •   Chypre : Εγώ κι εσύ (« Moi et toi ») avec Marios Metti et Niovi Haralambus puis Fotis Georgidis et Danae Christou
  •   Espagne : El y Ella (« Lui et elle ») avec Josep Julien et Cristina Solà
  •   France : Un gars, une fille avec Jean Dujardin et Alexandra Lamy
  •   Grèce : Σ' αγαπώ μ' αγαπάς - S' agapo - M' agapas (Je t'aime, tu m'aimes (el))[5] avec Thodoris Atheridis et Dimitra Papadopoulou
  •   Hongrie : Szeret, nem szeret (« Il aime, elle n'aime pas » ou « Elle aime, il n'aime pas ») avec Szabó Gyózó et Oroszlán Szonja
  •   Israël : הוא והיא (« Lui et elle »)
  •   Italie : Love Bugs (it) avec en saison 1 Fabio De Luigi et Michelle Hunziker, en saison 2 Fabio De Luigi (lui-même) et Elisabetta Canalis et en saison 3 Emilio Solfrizzi et Giorgia Surina
  •   Kazakhstan : Marat+Janna avec Marat Kokkozov et Gayni Kudaybergenova
  •   Lettonie : Saldais pārītis (« Doux duo ») avec Arturs Skrastinš et Sandra Zvigule
  •   Liban Adam wa Hawa avec Issam Breidy et Patricia Nammour
  •   Lituanie Saulius ir Juga avec Saulius Stancikas et Jurgita Tvarijonait
  •   Maroc L'Couple avec Hassan El Fad et Dounia Boutazout
  •   Mexique Tal Para Cual avec Daniel Martínez et Andrea Noli
  •   Pays-Bas : Volgens hem, volgens haar (« Selon lui, selon elle ») avec Bart Oomen et Marina Duvekot
  •   Pologne : Kasia i Tomek[6] (« Kasia et Tomek ») avec Pawel Wilczak et Joanna Brodzik
  •   Portugal : Entre Marido e Mulher (« Entre mari et femme ») avec José Raposo et Maria João Abreu
  •   République tchèque : Ona a On (« Elle et lui ») avec Marek Vašut, David Sucharípa, Katerina Brožová et Sandra Pogodová
  •   Russie : Саша+Маша (« Sacha+Macha ») avec Georgy Dronov et Elena Biryukova
  •   Serbie : Andrija et Anđelka (sr)[7] avec Andrija Miloševic et Andelka Prpic
  •   Slovénie : Da, dragi! Da, draga![8] (« Oui chérie! Oui chérie! ») avec Lotos Vincenc Šparovec et Gorka Berden
  •   Suède: Tva som oss (« Deux comme nous ») avec Per Svensson et Anna-Lena Hemström[9]
  •   Turquie : 1 Kadın,1 Erkek[10],[11] (« 1 femme, 1 homme ») avec Emre Karayel et Demet Evgar
  •   Ukraine : Леся+Рома (« Lessia+Roma ») avec Dmytro Lalenkov et Irma Vitovska

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Un gars, une fille et Monte-Carlo » (version du 16 février 2015 sur l'Internet Archive), sur Infopresse,
  2. « En Slovaquie | Une 30e adaptation pour Un gars, une fille », sur La Presse, (consulté le )
  3. « Un gars, une fille : la série la plus vendue au monde », sur ICI radio-canada,
  4. a et b Agence QMI, « En version africaine: «Un gars, une fille» devient «Chéri Coco» », sur Le Journal de Montréal (consulté le )
  5. (en) S' agapo - M' agapas sur l’Internet Movie Database
  6. (en) Kasia i Tomek sur l’Internet Movie Database
  7. « Andrija i Andjelka », sur YouTube (consulté le )
  8. (en) Da dragi da draga sur l’Internet Movie Database
  9. (en) « Två Som Oss | Anna-Lena Hemström », sur annalenahemstrom.se (consulté le )
  10. « 1 Kadın 1 Erkek », sur YouTube (consulté le )
  11. (tr) « 1 Kadin 1 Erkek » (consulté le )