Un envoyé très spécial

film américain réalisé par Jack Conway et sorti en 1938

Un envoyé très spécial
Description de cette image, également commentée ci-après

Titre original A Yank at Oxford
Réalisation Jack Conway
Scénario Laurence Stallings
John Lee Mahin
d'après une histoire de Len Hammond
Musique Franz Waxman
Acteurs principaux
Sociétés de production Metro-Goldwyn-Mayer
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Durée 107 minutes (h 47)
Sortie 1938


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un envoyé très spécial (titre original : Too Hot to Handle) est un film américain réalisé par Jack Conway, sorti en 1938.

SynopsisModifier

"Gabby" Mac Arthur dirige une agence de reporters-cadreurs d'actualités. Il juge que son envoyé spécial en Chine, Chris Hunter, ne lui fournit pas assez de sujets. Chris monte alors un faux bombardement avec maquettes. Son rival professionnel, Bill Dennis, découvre cela et, de son côté, fait venir une grande aviatrice, Alma Harding, avec un faux chargement de sérum. Celle-ci a un accident d'atterrissage que Chris s'empresse de filmer...

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Acteurs non crédités

CritiqueModifier

"De même que l'admirable Cameraman de Buster Keaton était une éblouissante réflexion sur le monde des cadreurs d'actualités - on se souvient de la bataille dans Chinatown -, de même Un envoyé très spécial évoque, sur le ton de la comédie, le travail - souvent périlleux et héroïque - de ces hommes, en opposant deux d'entre eux, aussi retors et de mauvaise foi l'un que l'autre. La scène où Clark Gable reconstitue à sa manière et filme un faux bombardement est à ce titre un véritable joyau. Brillamment écrit par Laurence Stallings et John Lee Mahin, deux excellents scénaristes, le film bénéficie non seulement d'une succession de rebondissements mais aussi d'un dialogue superbe. Clark Gable, Myrna Loy et Walter Pidgeon sont d'ailleurs les premiers à s'amuser de cette folle suite d'aventures pimentées d'humour et d'héroïsme. Peu connu, le film mérite d'être redécouvert. On y retrouve en effet le charme inimitable de la comédie américaine des années 1930."

Liens externesModifier