Ulysses Burgh (2e baron Downes)

général de l'armée britannique

Le général Ulysse de Burgh, 2e baron Downes GCB (), est un soldat irlandais et un politicien conservateur. Général dans l'armée britannique, il est arpenteur général de l'Ordnance sous Lord Liverpool entre 1820 et 1827. Après avoir succédé à un cousin comme second baron Downes en 1826, il siège à la Chambre des lords en tant que pair représentatif irlandais de 1833 jusqu'à sa mort.

Ulysses Burgh
Lord Downes.jpg
Fonctions
Membre du 6e Parlement du Royaume-Uni (d)
Membre du 7e Parlement du Royaume-Uni (d)
Membre du 6e Parlement du Royaume-Uni (d)
Membre de la Chambre des lords
Membre du 8e Parlement du Royaume-Uni (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
Nationalités
Britannique, royaume de Grande-Bretagne (jusqu'au )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Thomas Burgh (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Anne Aigion (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Charlotte de Burgh (d)
Anne de Burgh (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Parti Tory (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
6e Parlement du Royaume-Uni (d)
7e Parlement du Royaume-Uni (d)
8e Parlement du Royaume-Uni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Arme
Conflit
Distinction

BiographieModifier

Né Ulysse Burgh, il est le fils de Thomas Burgh et d'Anne, fille de David Aigion. Son arrière-grand-père est Ulysses Burgh (en), évêque d'Ardagh. En 1848, il prend par licence royale le nom de famille de de Burgh au lieu de simplement Burgh [1]. Son grand-père Thomas Burgh (1670-1730) (en) est l'un des plus grands architectes irlandais de son temps, qui a conçu de nombreux bâtiments notables, dont la Bibliothèque du Trinity College et le Dr Steevens 'Hospital. Son père est contrôleur général et commissaire aux recettes de l'Irlande, et cousin germain de William Downes, qui est Lord Chief Justice of Ireland de 1803 à 1822; et ses deux sœurs ont épousé respectivement le chancelier de l'Échiquier irlandais et le baron en chef de l'Échiquier irlandais [2].

Ulysses Burgh est né à Dublin le 15 août 1788. Il entre dans l'armée britannique et est promu par l'influence familiale. Il est nommé enseigne dans le 54e Regiment d'infanterie le 31 mars 1804, puis promu lieutenant le 12 novembre 1804 et capitaine le 4 septembre 1806. Il est employé dans le service de garnison ordinaire avec son régiment à Gibraltar et dans les Antilles jusqu'en 1808, quand il passe dans le 92e et accompagne Sir John Cradock (1er baron Howden) au Portugal comme aide de camp [2].

Guerre péninsulaireModifier

Lorsque Arthur Wellesley de Wellington succède à Cradock, il prend à son tour Burgh, dont le père est un ami proche, comme aide de camp. Burgh est présent à la bataille de Talavera, où il est légèrement blessé. Il ramène à la maison l'envoi annonçant la victoire à la Bataille de Buçaco le 29 septembre 1810, est promu major et revient au Portugal en janvier 1811. Il est alors présent à la Bataille de Fuentes de Oñoro, au Combat d'El Bodón, à la prise de Ciudad Rodrigo et Badajoz, et à la Bataille des Arapiles, et a de nouveau rapporté la nouvelle de l'entrée de Wellington à Madrid. Il est promu lieutenant-colonel le 25 septembre 1812. Il est retourné en Espagne et est présent à la Bataille de Vitoria et à la bataille des Pyrénées. Il est présent à l'assaut de Saint-Sébastien, à la bataille de la Nivelle, où son cheval est tué sous lui; à la bataille de la Nive, et à la bataille de Toulouse, où il est de nouveau blessé [2].

À la fin de la guerre en 1814, Burgh est devenu chevalier de l'Ordre du Bain et de l'Ordre de la Tour et de l'Épée, et reçoit une compagnie dans les Grenadier Guards [2].

Carrière politiqueModifier

Il est élu au Parlement pour le comté de Carlow en 1818, un siège qu'il occupe jusqu'en 1826 [1],[3], puis représente Queenborough entre 1826 et 1830 [4]. Sous lord Liverpool il est arpenteur général de l'Ordnance entre 1820 et 1827. En 1826, il succède à son cousin au second degré William Downes (1er baron Downes), qui n'avait pas d'enfants, comme second baron Downes selon un reste spécial dans les lettres patentes. Comme il s'agissait d'une pairie irlandaise, cela ne lui donnait pas droit à un siège automatique à la Chambre des lords et il pouvait rester membre de la Chambre des communes. Cependant, en 1833, il est élu pair irlandais et entre à la Chambre des lords [5]. En 1860, il est nommé Chevalier Grand-Croix de l'Ordre du Bain.

À la retraite du duc de Wellington de la vie politique, Lord Downes prend également sa retraite mène la vie d'un gentleman campagnard. Il devient major-général le 10 janvier 1837, lieutenant-général le 9 novembre 1846, colonel du 54e régiment d'infanterie de 1845 à 1850,[2] colonel du 29e reéiment le 15 août 1850, général de division le 20 juin 1854, et est fait GCB en 1869.

Downes est décédé à Bert House, Athy, comté de Kildare, le 26 juillet 1863 [2].

FamilleModifier

Lord Downes est marié deux fois. Il épouse d'abord Maria, fille de Walter Bagenal, en 1815. Ils ont deux filles:

  • Charlotte qui épouse James Colborne, 2e baron Seaton
  • Anne qui épouse John Scott, 3e comte de Clonmell.

Après sa mort en août 1842, il épouse en secondes noces Christopheria, fille de James Buchanan et veuve de John Willis Fleming de North Stoneham Park, en 1846. Il n'y a pas d'enfants de ce mariage. Elle est décédée en octobre 1860. Lord Downes est décédé en juillet 1864, à l'âge de 75 ans. La baronnie s'est éteinte à sa mort car il n'avait pas de fils [1].

RéférencesModifier

(en)   « Burgh, Ulysses Bagenal », dans Dictionary of National Biography, Londres, Smith, Elder & Co, 1885–1900.

Liens externesModifier