USS Forrestal (CV-59)

navire de guerre

Le porte-avions USS Forrestal (CV-59) est un porte-avions de l'US Navy qui fut en service de 1955 à 1993. Il est le plus lourd bâtiment de combat réalisé depuis la construction du porte-avions japonais Shinano pendant la Seconde Guerre mondiale. Il donne son nom à la classe Forrestal, dont font partie l’USS Saratoga (CV-60) et l'USS Ranger (CV-61).

USS Forrestal (CV-59)
illustration de USS Forrestal (CV-59)
Le USS Forrestal le 31 mai 1962.

Type Porte-avions
Classe Classe Forrestal
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Chantier naval Chantier naval Newport News Shipbuilding
Commandé
Quille posée
Lancement
Armé
Mise en service 1956
Statut Retiré du service actif le 11 septembre 1993
Équipage
Équipage 4940 hommes dont 452 officiers
Caractéristiques techniques
Longueur 316,7 m hors tout
Maître-bau 76,8 m hors tout (pont d'envol) 39,5 (flottaison)
Tirant d'eau 11,2 m à pleine charge
Déplacement 59 650 tonnes standard (78 000 tonnes à pleine charge)
Propulsion 4 groupes de turbines à vapeur Westinghouse, 4 hélices
Puissance 260 000 shp (shp) (190 MW)
Vitesse 33 nœuds (61 km/h)
Carrière
Pavillon États-Unis
Indicatif CV-59

Il est baptisé en hommage à l'ancien secrétaire à la Défense des États-Unis, James Forrestal (1892-1949), y compris son surnom, « First In Defense », affectueusement abrégé en « F.I.D. », par référence au fait qu'il est le premier à occuper ce nouveau poste. C'est pourquoi la mention « First In Defense » figure sur ses insignes et écussons.

Plus ironiquement, il est aussi baptisé « USS Zippo », « Forest Fire » ou encore « Firestal » en raison d'un certain nombre d'incendies à bord, notamment celui de 1967, au cours duquel 134 marins ont péri et 161 autres ont été blessés.

Caractéristiques

modifier

Le Forrestal, construit en tenant compte des enseignements de la guerre de Corée, est lancé le au chantier naval Newport News en Virginie, en présence de Josephine Forrestal, la veuve de James Forrestal et il est admis au service actif le .

Il est le premier porte-avions américain à être construit dès l'origine avec un pont oblique, des catapultes à vapeur et des aides lumineuses à l'appontage.

Il compte 19 ponts et plus de 2 000 compartiments.

Parc aérien

modifier
 
Un C-130 Hercules sur le pont de l'USS Forrestal.

Le , le lieutenant James H. Flatley (en), pilote dans l'USN et son copilote le lieutenant commander (LCDR) Stovall y effectuent à bord d'un C-130 Hercules 21 appontages et décollages au total[1],[Note 1]. Il s'agit d'un test de cet avion COD (anglais : Carrier Onbord Delivery, ou ravitaillement à bord par un avion). Ce jour-là, le Forrestal et le C-130 établissent le record d'appontage par l'avion le plus lourd de l'époque.

Historique

modifier

Le Forrestal est déployé :

Après 1968, il est principalement déployé en Méditerranée ou en Atlantique Nord.

L'accident du Forrestal

modifier

Le , pendant son premier et unique tour au Viet-Nam et après quatre jours consécutifs de raids aériens, le porte-avions connaît un des plus graves accidents de la Marine américaine. Pendant la préparation du raid suivant, une roquette Zuni se déclenche en percutant le réservoir externe d'un autre appareil. Le kérosène s'écoulant de ce réservoir prend feu et déclenche une série d'explosions et d'incendies, détruisant 21 avions, tuant 134 marins et en blessant 161 autres.

Fin de service

modifier

Après son retrait du service en 1993, il reste à quai dans la base navale de Newport jusqu'à ce qu'il soit remorqué en à Philadelphie dans l'attente de son sort final. En , il est vendu pour un cent symbolique et démoli à Brownsville, au Texas, en 2014[2],[3].

 
Insigne du Forrestal.

Culture populaire

modifier

Le Forrestal est utilisé dans deux tomes de la bande dessinée Les Aventures de Buck Danny, de Jean-Michel Charlier et Victor Hubinon, S.O.S. Soucoupes Volantes (no 20), et Un prototype a disparu (no 21), parus en 1957 dans Le Journal de Spirou. Les trois aviateurs, héros de la série, testent un nouvel appareil à décollage vertical en plein océan Pacifique, afin d'empêcher tout espionnage sur ces appareils top-secret. Le porte-avions apparaît également dans les albums Top Secret (no 22), Opération Mercury (no 29), Les Voleurs de satellites (no 30) et Le Vol du Rapier (no 9, série Classic).

On rencontre également le Forrestal dans le tome III d'Emergency, Zéphyr éditions, 2012.

Notes et références

modifier
Note
  1. En 2003, le fait est mentionné dans le générique de fin, de la série télévisée américaine JAG, épisode no 5 de la 9e saison, intitulé : Torture (Touchdown) (consulté le ).
Références
  1. (en) [vidéo] C-130 Aerial Achievement sur YouTube, (consulté le )
  2. (en) « Navy Awards Contract for ex-Forrestal Scrapping », sur Naval Sea Systems Command Office of Corporate Communication, US Navy, (version du sur Internet Archive) (consulté le ).
  3. (en) Steve Clark, « Retired 'supercarrier' to arrive at Brownsville ship recycler », (version du 12 mai 2014 sur Archive.ph), sur The Monitor, The Brownsville Herald (en), (consulté le ).

Voir aussi

modifier

Bibliographie

modifier

Liens externes

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :