Ouvrir le menu principal

USS Bismarck Sea (CVE-95)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir USS Alikula Bay.

USS Bismarck Sea
Image illustrative de l’article USS Bismarck Sea (CVE-95)
Le Bismarck Sea ancré à Majuro.
Type Porte-avions d'escorte
Classe Casablanca
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Commanditaire Congrès des États-Unis
Constructeur Kaiser Shipyards
Chantier naval Vancouver (Washington)
Commandé
Quille posée
Lancement
Commission
Statut Coulé le
Équipage
Équipage 923 officiers, membres d'équipage et pilotes
Caractéristiques techniques
Longueur 512,3 pieds (156,1 m)
Maître-bau 65,2 pieds (19,9 m) à 108,1 pieds (32,9 m)
Tirant d'eau 22,6 pieds (6,9 m)
Déplacement 7 800 t
10 902 t (pleine charge)
À pleine charge 9 750 t
Propulsion 2 moteurs
4 chaudières à vapeur
Puissance 9 000 ch
Vitesse 19,3 nœuds (35,7 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 1 × canon de 5 pouces/38 calibres
8 × 2 canons Bofors 40 mm
20 × canons de 20 mm Oerlikon
Rayon d'action 10 240 milles marins (18 964 km) à 15 nœuds (27,8 km/h)
Aéronefs 27 avions
Carrière
Indicatif CVE-95
Localisation
Coordonnées 24° 02′ 21″ nord, 141° 18′ 49″ est

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
USS Bismarck Sea
USS Bismarck Sea

L'USS Bismarck Sea (CVE-95) était un porte-avions d'escorte de classe Casablanca en service dans l'US Navy durant la Seconde Guerre mondiale.

Initialement désigné Alikula Bay, il est commandé le , sa quille est posée en vertu du contrat de la United States Maritime Commission le par Kaiser Shipyards, à Vancouver dans l'état de Washington. Il est lancé le parrainé par Mme M. C. Wallgren, épouse du sénateur Monrad Wallgren (en), et mis en service le avec le capitaine J. L. Pratt au commandement.

ConceptionModifier

Le Bismarck Sea mesure 156,13 m de long (longueur hors-tout) ; sa largeur est comprise entre 19,86 m et 32,94 m et son tirant d'eau est de 6,86 m. Son déplacement est de 7 800 t (9 750 t à pleine charge). Ses machines dégagent une puissance de 9 000 ch et alimentent deux hélices qui peuvent porter la vitesse du navire à 19,3 nœuds (35,7 km/h). Le navire emporte 27 aéronefs et sa défense est assurée par un canon de 5 pouces/38 calibres, seize canons de Bofors 40 mm et vingt canons de 20 mm Oerlikon. Son équipage est composé de 860 hommes (hors escadron aéronaval).

HistoriqueModifier

Durant les mois de juillet et d'août 1944, le Bismarck Sea escorte des convois entre San Diego et les îles Marshall. Après quelques modifications et une formation supplémentaire à San Diego, il fait route vers Ulithi, dans les îles Carolines, pour rejoindre la 7e flotte de l'amiral Thomas C. Kinkaid. Du 14 au , il prend part à la bataille de Leyte et participe au débarquement du Golfe de Lingayen (6-). Le 16 février, il opère au large d'Iwo Jima pour soutenir l'invasion.

 
L'USS Bismarck explose après avoir été touché par un kamikaze pendant la nuit du 21 au 22 février 1945, au large Iwo Jima. Photographié du pont de l'USS Saginaw Bay.

Le , malgré une lourde artillerie, le Bismarck Sea est atteint par deux kamikazes japonais, le premier du côté tribord sous le canon Bofors 40 mm, s'écrasant dans le hangar en touchant les magasins du navire. Le feu était quasi sous contrôle lorsque le deuxième avion frappe l'arbre d'hélice de l'ascenseur arrière, explosant sous l'impact et détruisant le système de distribution d'eau salée contre les incendies, empêchant tout contrôle. Peu de temps après, l'ordre est donné d'abandonner le navire. Le Bismarck Sea coule à la position géographique 24° 02′ 21″ N, 141° 18′ 49″ E, emportant 318 des 923 hommes d'équipage.

Il est le dernier porte-avions de la Marine américaine à être coulé pendant la Seconde Guerre mondiale. Trois destroyers et trois escorteurs secoururent les 605 survivants pendant plus de 12 heures. Ils furent ensuite transférés sur l'USS Dickens (en) et l'USS Highlands (en).

Selon le Dictionary of American Naval Fighting Ships, l'USS Edmonds (en) dirigea les opérations de sauvetage des survivants restants, sauvant 378 hommes dont le commandant, malgré l'obscurité, une mer houleuse et des attaques aériennes continues.

Le Bismarck Sea reçut trois battle stars pour ses opérations au cours de la Seconde Guerre mondiale.

CommandementModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier