Voiture UIC-X

(Redirigé depuis UIC-X)

Les voitures type X ou UIC-X sont un type de voitures de chemin de fer qui a été standardisé par l'Union Internationale des Chemins de fer.

Voiture UIC type X de la DB.

Les types X et Y ont été définis en 1961 dans le bulletin 567 de l'UIC, suivis par l'actuel type Z. Cette standardisation permet l'utilisation de matériel de différents réseaux dans les trains internationaux. Une des innovations confortées par ces standards a été l'utilisation de bourrelets en caoutchouc à la place des soufflets d'intercirculation.

Le type XModifier

Le type X de l'UIC se base sur des voitures d'express développées après la Seconde Guerre mondiale par la Deutsche Bundesbahn (DB). Ces voitures étaient longues pour l'époque, avec une longueur hors tampons de 26.40 m toujours en vigueur sur le type Z actuel.

Les voitures possédaient des portes d'accès battantes puis pliantes (1960) aux quatre extrémités de caisse. Elles étaient aménagées en compartiments desservis par un couloir latéral :

  • 10 compartiments avec 6 fauteuils en première classe,
  • 12 compartiments avec 6 fauteuils en deuxième classe,
  • 5 compartiments de première classe et 6 compartiments de 2e classe pour les voitures mixtes.

Les voitures allemandes et italiennes étaient typiques avec leur toit lisse arrondi aux extrémités.

Les voitures suisses avaient une allure bien différente avec leur toit raidi, aux extrémités légèrement biseautées. Conformément à l'usage local, les fenêtres des toilettes descendent moins bas que les autres.

Les voitures-couchettes Bcmz 50-70 / 59-80 (10 compartiments) et 59-70 (9 compartiments) des ÖBB sont dérivées des voitures suisses.

CaractéristiquesModifier

tare : de 35 à 40 t
longueur : 26,40 m
largeur : 2,825 m
hauteur : 4,05 m
Empattement : 19,00 m
Vitesse maximale: 140 à 200 km/h

SériesModifier

Voitures suissesModifier

 
Voiture Bm d'origine à 12 compartiments de 2e classe.
 
Voiture ABm dérivée des UIC-X mais à 10 compartiments au lieu des 11 attendus.

Les voitures UIC-X suisses sont montées sur bogies Schlieren aptes aux 160 km/h. Leur tare varie de 35 à 37 t.

Les CFF ont acquis 2 séries de voitures UIC-X ou dérivées :

  • 1re série conforme au type :
    • 100 Bm 51 85 22-70 000 à 099 à 12 compartiments (1966 et 1968)
  • 2e série, dérivée du type :
    • 40 Am 51 85 19-70 000–039 à 9 compartiments (1969)
    • 20 ABm 51 85 30-70 000–039 à 10 compartiments (1971)
    • 220 Bm 51 85 21-70 000 à 219 à 11 compartiments (1972)

soit un total de 320 voitures de 2e classe.

S'ajoutent à cette liste :

Voitures autrichiennesModifier

 
Voiture-couchettes ÖBB Bcmz à 9 compartiments commerciaux et 4 cabinets de toilette.

Les voitures-couchettes suivantes des ÖBB sont apparentées aux Bcm suisses :

  • 30 Bcmz 51 81 50-70 000 à 029, 1976, à 10 compartiments à 4 ou 6 couchettes, + 1 pour le service et 2 cabinets de toilettes, construites par Jenbacher Werke AG, Jenbach, Tirol;
  • 60 Bcmz 51 81 59-70 000 à 059, 1981-1982, à 9 compartiments de 6 couchettes, + 1 pour le service et 4 cabinets de toilettes, même constructeur.

Les livrées sont successivement : bleu à bande blanche, gris clair avec zone des fenêtres et bas de caisse bleus, enfin gris et gris clair à toit et bas de caisse rouge.

Voitures allemandesModifier

 
Modèle réduit Märklin de voiture Am de la DB avec 10 compartiments de 1e classe ; livrée bleue époque III.

On dénombre selon les séries :

  • première série à portes battantes et fenêtres de 1 m en 2e classe :
    • 199 Am202 (1954),
    • 357 ABm223,
    • 1 225 Bm232 (1955),
    • 88+260 Bcm251/241 (1953/4) et
    • 20+118 BDms271/272 [Note 1] (1958/9),
  • deuxième série, à portes pliantes :
    • 164 Am203 (1963), 55 ABm224 (1961), 97 Bm233 (1962), 16+18+25 Bcm252/242/254 (ex Bcm251/241 [Note 2], 1960) et 163 BDms273 (1964),
  • troisième série, à portes pliantes et fenêtres de 1.20 m en 2e classe,
    • 302 ABm225, 1 848 Bm234/235 (1963) et 20+467 Bcm253/243 [Note 3](11 compartiments couchettes, 1958/62).

Il y eut aussi des voitures-restaurant : 16 ARm216 et 50+3 BRbumh282/283. Elles connurent peu de succès et 5 BRbumh282 deviendront en 1971 des BRbumh285 « Snack Bar ».

De 1966 à 1969, 118 voitures-couchettes Bcm251/241 ont été reconstruites en Bm239 à places assises. En 1970, 13 autres Bcm251/241 ont été reconstruites en Bocmh244 selon le schéma des Bcm243 à 11 compartiments. 29 Bcm247 suivront.

À partir de 1980, 140 Bcm243 ont été reconstruites en Bcmh246 climatisées. Elles seront modernisées en Bvcmz248 dans les années 1990. En 1981, 32 BDms272 sont modernisées en BDms278. En 1982, 3 Am202 deviennent des Am208 puis en 1984, 68 ABm223 sont modernisées en ABm228.

En 1988 apparaissent les voitures InterRegio (IR) :

  • 155 Aim260 à partir d'ABm203 et d'ABm225
  • 155 ARkimbz « BistroCafé » à partir d'ABm225
  • 563 Bim263/264 à partir de Bm234/235.

Les voitures-lits de type U sont également rattachées au type UIC-X :

  • 10 WLABm173 (1954) à 12 compartiments et offrant jusqu'à 36 places
  • 77 WLABm174 (1959) à 11 compartiments et offrant jusqu'à 33 places.
  • 75 WLABmh175 (1967) à portes pliantes Mielich et aptes à 160 km/h.

Voitures espagnolesModifier

Les voitures UIC-X espagnoles, appelées série 8000, ont été importées à partir de 1961 puis construites sous licence allemande.

Voitures italiennesModifier

 
Voiture UIC-X de 2e classe des FS en 1995.

Les voitures UIC-X italiennes ont été construites sous licence allemande. On distingue les séries suivantes, selon l'année de commande :

  • UIC-X 64 : à portes pliantes Mielich, sans jupe, bogies Minden-Deutz :
    • 135 voitures de première classe (A) ,
    • 110 AB (5+6 compartiments)
    • 260 B.
  • UIC-X 66 & 68 : aération latérale côté couloir, sans jupe :
    • 178 A et respectivement 74 & 415 B, à bogies Minden-Deutz,
    • 252 voitures-couchettes Bc à 11 compartiments et bogies Au24.
  • UIC-X 70 : avec jupes livrées de 1972 à 1976 :
    • 123 A, 145 AB et 239 B,
    • 90 Bc : 30 sans jupe mais à bogies Minden-Deutz et prise d'air modifiée (1971-1973), 60 avec jupe (1973-1975).
  • UIC-X 75,
    • à bogies Minden-Deutz : 50 A et 75 B
    • à bogies FIAT :
      • 50 A, 40 AB et 255 B
      • 30 Bc (11 compartiments) et 30 AcBc (4+6½ compartiments)
  • UIC-X 79 & 82 : avec ou sans raidisseurs de toit
    • UIC-X 79 : 175 A et 940 B
    • UIC-X 82 : 45 A et 50 B
 
Voiture-pilote UIC-X 2000 R des FS.

Voitures rénovées :

  • UIC-X 75 T et 79 T[Note 4] : respectivement 73 et 101 B climatisées.
  • UIC-X 95 R : 200 B et 117 voitures-couchettes "Comfort" T4 (8 ou 9 compartiments de 4 places, 1996-2000, 9+2 fenêtres côté couloir, 10+2 côté compartiments), respectivement ex UIC-X 75 à 82 et UIC-X 68 à 75.
  • UIC-X 97 R, équipées pour la réversibilité : 40 A et 140 B à salle de 58 et 80 places, respectivement ex UIC-X 64 à 70 et UIC-X 70 à 79.
  • UIC-X 98 R : 114 voitures-couchettes "Comfort" T4 (8 ou 9 compartiments de 4 places, 9 fenêtres côté couloir, 10+2 côté compartiments), ex UIC-X 82.
  • UIC-X 2000 R : 40 B à salle de 80 places, ex UIC-X 75 à 82. Des voitures-pilote npBDH à plateforme surbaissée avec 7 compartiments de 2e classe, espace PMR et fourgon.

Elles n'ont plus de fenêtres opposées aux toilettes depuis les 95 R (sauf pour les T4 95 R). Les portes sont louvoyantes coulissantes à partir des 97 R.

Notes et référencesModifier

  • Notes :
  1. Les portes du fourgon des 20 BDms271 sont de 1.8 m ; elles passent à 2 m sur les 118 BDms272
  2. Les 16 Bcm252, 18 Bcm242 et 25 Bcm254 ont été réaménagées avec 6 compartiments inchangés et 4 compartiments doubles + 1/2 pour l'accompagnateur
  3. Puis Bocm243
  4. elles se distinguent par leurs aérateurs latéraux décalés par rapport au centre.

Voir aussiModifier