UAC (compagnie aéronautique)

OAK
Объединённая авиастроительная корпорация
logo de UAC (compagnie aéronautique)
illustration de UAC (compagnie aéronautique)

Création Février 2006
Fondateurs Vladimir PoutineVoir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société ouverte à responsabilité limitée
Action MICEX-RTS : UNAC
Siège social Moscou
Drapeau de Russie Russie
Direction Sergueï Borissovitch Ivanov (président)
Mikhail Pogosyan (ru) (directeur général)
Actionnaires Gouvernement russe (80 %)
Activité Construction aéronautique et défense
Produits Avion
Filiales Mikoyan-Gourevitch, Soukhoï, Tupolev, Iliouchine, Yakovlev, Association de construction aéronautique de Tachkent et Komsomolsk-on-Amur Aircraft Production Association (en)
Effectif ~100 000
Site web UAC Russia
Chiffre d'affaires 451 800 000 000 de rouble russe ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Résultat net -4 481 000 000 rouble russe ()[2]Voir et modifier les données sur Wikidata

La United Aircraft Corporation (UAC), soit la Compagnie aéronautique unifiée, en russe Объединённая авиастроительная корпорация (OAK), est un consortium créé en février 2006 et rassemblant les principaux avionneurs civils et militaires de Russie : Soukhoï, MiG, Tupolev, Iliouchine, Yakovlev, Beriev et Irkout.

HistoriqueModifier

Le président Vladimir Poutine a signé le 20 février 2006 un décret présidentiel portant création d'UAC, société intégrée regroupant l'industrie aéronautique russe. UAC englobe la totalité de l'industrie aéronautique russe - une telle concentration n'avait jamais existé, même sous Staline : en URSS, il existait vers 1953 environ 25 bureaux d'études aéronautiques (voir OKB) auxquels étaient rattachées des usines de test et de fabrication. L'UAC assure la réalisation des projets de l'industrie aéronautique russe, dont l'avion régional "RRJ" de Soukhoï rebaptisé SuperJet 100 en juillet 2006 et un avion moyen-courrier appelé MS-21 (coopération de NPK Irkout, Iliouchine et Tupolev).

OAK détient 5 % du capital d'Airbus Group (sept. 2006) achetés par l'État russe par le biais de la deuxième banque de Russie, la Vnechtorgbank.

Son capital est privé à 25 % (44 % d'Irkout) et étatique à 75 % (Soukhoï et autres entreprises publiques)

Airbus Group détient 10 % des parts d'Irkout.

Article connexeModifier

Lien externeModifier