Ouvrir le menu principal
Tyrone Hayes
Description de cette image, également commentée ci-après
Hayes, 2013
Nom de naissance Tyrone B. Hayes
Naissance
Columbia (Caroline du Sud), États-Unis
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Profession

Tyrone B. Hayes est un biologiste américain, professeur de l'Université de Californie à Berkeley, connu pour ses recherches sur l'effet perturbateur endocrinien de l'atrazine, l'herbicide produit par la société Syngenta.

Sommaire

BiographieModifier

Tyrone Hayes après avoir passé son enfance à Columbia en Caroline du Sud, est diplômé de l'Université Harvard. Il travaille comme consultant à Tiburon en Californie, puis comme professeur à l'Université de Californie à Berkeley.

Recherches sur l'atrazineModifier

En 1997, Hayes fait partie d'un groupe d'expert conduisant des études pour le compte de Novartis (actuellement Syngenta), et met en évidence une toxicité inattendue de l'herbicide atrazine[1].

En 2007 il publie un rapport mettant en cause l'atrazine comme cause potentielle de certains cancer de la prostate et de cancer du sein[2].

Conflit avec SyngentaModifier

Depuis 2005, le fabricant d'atrazine Syngenta a mis en cause les travaux effectués par Hayes.

En 2014, le magazine The New Yorker, a révélé des tentatives d'attaques personnelles menées par Syngenta, à l'encontre de Hayes et des autres chercheurs de son équipe [3].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Rachel Aviv, « A Valuable Reputation: After Tyrone Hayes said that a chemical was harmful, its maker pursued him », The New Yorker,‎ (lire en ligne)
  2. (en) W. Fan, T. Yanase, H. Morinaga, S. Gondo, T. Okabe, M. Nomura, T. Komatsu, K.I. Morohashi et T.B. Hayes, « Atrazine-Induced Aromatase Expression is SF-1 Dependent: Implications for Endocrine Disruption in Wildlife and Reproductive Cancers in Humans », Environmental Health Perspectives, vol. 115, no 5,‎ , p. 720–7 (PMID 17520059, PMCID 1867956, DOI 10.1289/ehp.9758)
  3. (en) « Tyrone Hayes, a valuable reputation. », The New-Yorker, 10 février 2012

Liens externesModifier