Ouvrir le menu principal

Tyreek Hill

joueur américain de football américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hill.
Tyreek Hill
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (25 ans)
à Lauderhill, Floride
Taille 1,78 m (5 10)
Poids 84 kg (185 lb)
Surnom Cheetah[1]
Numéro 10
Position Wide receiver
Carrière universitaire ou amateur
2014
2015
Cowboys d'Oklahoma State
Tigers de West Alabama
Carrière professionnelle
Choix draft NFL Chiefs de Kansas City
(2016, 165e choix au total)
2016- Chiefs de Kansas City
Pro Bowl 2016, 2017, 2018
All-Pro 2018
Carrière pro. Depuis 2016

(en) Statistiques sur NFL.com

Tyreek Hill (né le ) est un joueur américain de football américain évoluant comme wide receiver. Il a été auparvant un athlète, comme spécialiste du sprint.

Après avoir été un sprinteur de haut niveau, Hill se reconvertit dans le football américain. En 2016, il est drafté par les Chiefs de Kansas City.

Sommaire

BiographieModifier

Carrière universitaireModifier

Il rejoint en 2013 le Garden City Community College, un collège communautaire au Kansas, où il y fait de l'athlétisme et du football américain. Pouvant gagner des yards aussi bien par la course que par la réception de passes, il réalise 659 yards au sol pour 5 touchdowns en plus de réceptionner 67 passes pour 532 yards[2].

Après un séjour réussi avec Garden City, il est convoité par de nombreuses universités et choisit finalement l'Université d'État de l'Oklahoma[3]. Avec l'équipe des Cowboys, il a un rôle de joueur d'utilité, en jouant comme wide receiver, running back ainsi que spécialiste des retours de kickoffs et de punts.

Le 12 décembre 2014, il est arrêté par la police de Stillwater pour violence conjugale envers sa petite amie enceinte, qui déclare avoir été frappée et étranglée par Hill. À la suite de ces accusations envers Hill, il est expulsé par de l'équipe des Cowboys[4]. Le 22 août 2015, il plaide coupable à des accusations de violence conjugale et de coups et blessures par étranglement, et est condamné à trois ans de probation[5].

En septembre 2015, il rejoint l'équipe des Tigers de l'Université de West Alabama. L'entraîneur principal des Tigers, Brett Gilliland, a initialement refusé de prendre Hill dans l'équipe après avoir lu les détails du rapport de police de son arrestation pour violence conjugale. Néanmoins, il fait personnellement connaissance avec Hill, en plus de référer à ses entraîneurs à Oklahoma State et Garden City avant de finalement le recruter dans l'équipe[6]. Tout comme avec Oklahoma State, Hill est utilisé autant à l'attaque (running back et wide receiver) que dans les unités spéciales (punt returner et kick returner).

Carrière professionnelleModifier

À l'approche de la draft 2016 de la NFL, les pronostics croient que Hill ne sera pas sélectionné par une équipe, principalement à cause de l'épisode de violence conjugale, et il n'est invité lors du NFL Scouting Combine. Malgré tout, Hill impressionne les recruteurs par sa rapidité durant un pro day par West Alabama[7]. Malgré tout, plusieurs équipes ne se laissent pas convaincre et préfèrent éviter de le recruter, mais son entraîneur à West Alabama croit qu'au moins 20 équipes s'intéressent à lui[8].

Lors la draft, il trouve preneur en étant choisi au cinquième tour par les Chiefs de Kansas City au 165e rang. Cette sélection est critiquée par les supporteurs des Chiefs à cause de son passé de violence conjugale, en plus de rappeler l'histoire des Chiefs avec Jovan Belcher[9]. Le manager général de l'équipe John Dorsey a par d'ailleurs dû recevoir l'approbation du propriétaire, Clark Hunt, pour sélectionner Hill[9]. Hill s'entend par la suite avec les Chiefs sur un contrat de 4 ans pour un montant de 2,58 millions de dollars[10].

Il commence la saison 2016 en jouant principalement dans les unités spéciales comme spécialiste pour les retours de kickoffs et de punts, et est quatrième dans la hiérarchie des receveurs derrière Jeremy Maclin, Chris Conley et Albert Wilson[11]. Lors du premier match de la saison, il réceptionne une passe de touchdown de 9 yards en plus de gagner 35 yards sur 3 retours de punts.

Au fur et à mesure que la saison avance, Hill est de plus en plus utilisé en attaque et le 27 novembre contre les Broncos de Denver, il marque un touchdown sur un retour de kickoff de 86 yards en plus d'en marquer deux autres, un par une course de 3 yards et un autre par une réception de 3 yards, qui permet d'égaliser le score dans les dernières secondes du dernier quart-temps. Il devient ainsi le premier joueur à marquer un touchdown par un retour de botté, une course et une réception depuis Gale Sayers en 1965[12].

Il est sélectionné au Pro Bowl pour cette saison en tant que kick returner. Alors qu'il s'établit comme un membre important autant en attaque dans les unités spéciales au sein des Chiefs, il figure dans la liste des 100 meilleurs joueurs de la NFL en étant classé 36e[13].

Le 26 avril 2019, il est exclu indéfiniment de toute activité par les Chiefs à la suite d'un enregistrement sonore à propos des traitements infligés à son fils de trois ans[14],[15].

StatistiquesModifier

Statistiques en saison régulière dans la NFL
Année Équipe  MJ  Passes réceptionnées Courses Fumbles
 Nb. Yards Moy.  TD   Nb. Yards Moy.  TD  Nb. Perdus
2016 Chiefs de Kansas City 16 61 593 9,7 6 24 267 11,1 3 4 1
2017 Chiefs de Kansas City 15 75 1 183 15,8 7 17 59 3,5 0 2 0
2018 Chiefs de Kansas City 16 87 1 479 17,0 12 22 151 6,9 1 0 0
Totaux en carrière 223 3 255 14,6 25 63 477 7,6 4 6 1

PalmarèsModifier

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Performance
2012 Championnats du monde juniors Barcelone 4e 100 m 10 s 29
3e 200 m 20 s 54
1er 4 x 100 m 38 s 67

RecordsModifier

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
100 mètres 10 s 19 Orlando 26 mai 2012
200 mètres 20 s 14 Orlando 26 mai 2012

RéférencesModifier

  1. (en) « Tyreek Hill's 'Cheetah speed' and athleticism turn heads », sur www.espn.com (consulté le 27 avril 2019).
  2. (en) « Tyreek Hill - Football - University of West Alabama Athletics », sur uwaathletics.com (consulté le 26 avril 2019).
  3. (en) « Tyreek Hill Recruit Interests », sur 247sports.com (consulté le 26 avril 2019).
  4. (en) « Tyreek Hill dismissed after arrest », sur www.espn.com (consulté le 26 avril 2019).
  5. (en) « Ex-Oklahoma State RB Tyreek Hill gets 3 years probation for domestic abuse », sur www.espn.com (consulté le 26 avril 2019).
  6. (en) « West Alabama coach explains decision to accept Tyreek Hill, says multiple NFL teams were interested », sur www.kansascity.com (consulté le 26 avril 2019).
  7. (en) « Tyreek Hill, DS #24 WR, West Alabama », sur www.nfldraftscout.com (consulté le 26 avril 2019)
  8. (en) « Bell: Chiefs take huge risk by drafting Tyreek Hill », sur www.usatoday.com (consulté le 26 avril 2019).
  9. a et b (en) « Chiefs giving Tyreek Hill opportunity to atone for heinous crime », sur www.nfl.com (consulté le 26 avril 2019).
  10. (en) « Tyreek Hill Contract Details, Salary Cap Breakdowns, Salaries, Bonuses », sur www.spotrac.com (consulté le 27 avril 2019).
  11. (en) « Kansas City Chiefs Archive (10/01/2016) », sur www.ourlads.com (consulté le 27 avril 2019).
  12. (en) « 'Freak of nature' Tyreek Hill scores 3 TDs in Chiefs' win », sur www.nfl.com (consulté le 27 avril 2019).
  13. (en) « Top 100 NFL Players of 2017: No. 36 Tyreek Hill » [vidéo], sur www.nfl.com (consulté le 27 avril 2019).
  14. « Les Chiefs se distancent de Tyreek Hill », sur www.rds.ca (consulté le 27 avril 2019).
  15. (en) « Criminal case against Tyreek Hill, fiancee reopened following audio's release », sur www.kctv5.com (consulté le 27 avril 2019).

Liens externesModifier