Typhon Durian

Typhon Durian
Le typhon Durian s'approche des Philippines à son intensité maximale le 29 novembre
Le typhon Durian s'approche des Philippines à son intensité maximale le 29 novembre

Apparition 25 novembre 2006
Dissipation 9 décembre 2006
(Tempête post/extra-tropicale à partir du 7 décembre 2006)

Catégorie maximale Typhon catégorie 4
Pression minimale 915 hPa
Vent maximal
(soutenu sur 1 min)
250 km/h

Dommages confirmés Au moins 580 millions (2 006)
Morts confirmés >1 500
Blessés confirmés >1 400

Zones touchées État de Yap, Philippines, Vietnam, Thaïlande, Malaisie, îles Andaman, Inde

Trajectoire selon l'échelle de Saffir-Simpson.
Trajectoire selon l'échelle de Saffir-Simpson.
Échelle de Saffir-Simpson
DT12345
Saison cyclonique 2006 dans l'océan Pacifique nord-ouest

Le typhon Durian (PAGASA: Reming) est un violent cyclone tropical qui a fait des ravages aux Philippines en fin novembre 2006, causant des pertes humaines importantes par des coulées de boue sur les pentes du volcan Mayon qui ont enseveli de nombreux villages. Le typhon a touché terre pour la première fois aux Philippines, entraînant des vents forts et de fortes pluies. Après avoir causé d'énormes dégâts aux Philippines, il est ressorti dans la mer de Chine méridionale et s'est légèrement affaibli, avant de réussir à se réorganiser et à se transformer en typhon peu de temps avant sa deuxième touche au Vietnam près de Ho Chi Minh-Ville.

Au total, Durian a tué plus de 1 500 personnes, et laissé des centaines d'autres disparus. Les dommages causés par le typhon aux Philippines se sont élevés à 5,086 milliards de PHP (130 millions de dollars US) et au moins 1399 morts[1],[2],[3]. Au Vietnam, ce sont 85 personnes tuées et 1 379 autres blessées, ainsi que des dommages estimés à 450 millions de dollars[4].

Évolution météorologiqueModifier

Le typhon Durian s'est formé sous forme de dépression tropicale le près de l'État de Chuuk. Situé au sud d'une crête, le système s'est déplacé vers l'ouest-nord-ouest à travers une région de faible cisaillement du vent et de bonne divergence d'altitude[5]. Tard le , la dépression s'est intensifiée en une tempête tropicale et a été nommée Durian par l'Agence météorologique du Japon (JMA). Un renforcement constant a eu lieu au cours des deux jours suivants alors que le système s'approchait des Philippines. Après avoir atteint le statut de typhon le , Durian a connu une période d' intensification rapide, culminant avec des vents maximums soutenus sur 10 minutes de 195 km/h (250 km/h sur une minute) et une pression barométrique centrale de 915 hPa. Le typhon a frôlé la côte sud des Catanduanes à cette intensité le , où une rafale record de 320 km/h a été observée[5],[6].

Un léger affaiblissement a eu lieu avant que la tempête ne touche terre dans la région de Bicol. L'interaction avec le relief a précipité une nouvelle dégradation de la tempête, bien qu'elle ait conservé son statut de typhon lors de son émergence au-dessus de la mer de Chine méridionale le après avoir passé à seulement 80 km au sud de la région métropolitaine de Manille. Une certaine réintensification s'est produite ensuite, Durian atteignant un pic secondaire le [5],[6].

Par la suite, des conditions de plus en plus hostiles l'ont affaibli en une violente tempête tropicale alors qu'il tournait vers le sud-ouest. La tempête s'est d'abord intensifiée avant de frapper le sud du Vietnam tôt le à la force d'un typhon minimal avant de se transformer en dépression tropicale. Le système tourna de nouveau vers l'ouest et traversa la péninsule Malaise. Le JMA a cessé de suivre la tempête le lorsqu'elle a traversé l'ouest de 100 ° E dans le bassin nord de l'océan Indien[5],[6]. Le Joint Typhoon Warning Center (JTWC) a continué à la suivre à travers le golfe du Bengale où la dépression a dégénéré en une dépression résiduelle le avant de se dissiper finalement trois jours plus tard au large des côtes de l'Andhra Pradesh en Inde[7].

RetraitModifier

Lors de la 39e session conjointe de la Commission économique et sociale pour l'Asie et le Pacifique et du Comité des typhons de l'Organisation météorologique mondiale à Manille du 4 au , peu après Durian, le nom Durian a été retiré des listes futures et remplacé par Mangkhut en 2008[8],[9]. PAGASA a également retiré le nom local Reming en 2006 et l'a remplacé par Ruby[10].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Costliest Typhoons Of The Philippines », Typhoon2000.ph (consulté le ).
  2. (en) « Situation Reports: Southeast Asia: Typhoon Durian - Dec 2006, Viet Nam: Typhoons Revised Appeal No. MDRVN001 Operation Update No. 3, Situation Reports: Southeast Asia: Typhoon Xangsane - Sep 2006, Viet Nam: Typhoons Revised Appeal No. MDRVN001 Operation », .
  3. (en) « Analysis: Indonesia: Earthquake - May 2006, Disaster data: A balanced perspective - Mar 2007, Analysis: Southeast Asia: Typhoon Durian - Dec 2006, Disaster data: A balanced perspective - Mar 2007 », .
  4. (vi) « Vietnam Report », .
  5. a b c et d (en) Gary Padgett, Kevin Boyle et Simon Clarke, « Monthly Global Tropical Cyclone Summary – November 2006 », Typhoon 2000, (consulté le ).
  6. a b et c (en) Agence météorologique du Japon, « Annual Report on Activities of the RSMC Tokyo : Typhoon Center 2006 » [PDF] (consulté le ), p. 44.
  7. (en) Joint Typhoon Warning Center, « Typhoon 24W 2006 (Durian) Best Track », United States Navy (version du 16 octobre 2020 sur l'Internet Archive).
  8. (en) « ESCAP/WMO Typhoon Committee Thirtyninth Session » [PDF], Organisation météorologique mondiale, .
  9. (en) « List of Retired Typhoon Names », ESCAP/WMO Typhoon Committee, (consulté le ).
  10. (en) Helen Flores, « 'Bebeng' out of Pagasa name list », Philippine Star,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Article connexeModifier