Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Semeuse.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les pièces à l'effigie de la Semeuse, voir Type Semeuse (monnaie).
Type Semeuse camée de 1937 surchargé en 1941

Les timbres français au type Semeuse sont des timbre d'usage courant émis pour la première fois en 1903. Cette semeuse semant à contre-vent a servi à plusieurs reprises et sous plusieurs formes.

Sommaire

Description et auteur initialModifier

Tous les types Semeuse émis entre 1903 et la fin des années 1930 sont imprimés à partir d'un dessin conçu par Oscar Roty, gravé par Louis-Eugène Mouchon.

Semeuse lignéeModifier

Article détaillé : Semeuse lignée.

À partir de 1903.

Ce type, modifié, est repris par Jules Piel à partir de 1960.

Semeuse caméeModifier

Article détaillé : Semeuse camée.

Selon les catalogues, ce timbre est aussi appelé Semeuse à fond plein.

À partir de 1907.

Timbres commémoratifsModifier

Académie de philatélieModifier

En 1978, pour le cinquantenaire de l'Académie de philatélie, on se servit d'une Semeuse à fond plein de couleur bleu, dans un cadre violet.

Philex-Jeunes 1984Modifier

Pour cette exposition philatélique qui eut lieu à Dunkerque, Claude Andréotto conçut et grava un timbre[1] commémoratif représentant deux visages d'enfant, suivi par la Semeuse qui s'était détaché du décor de son timbre, visible à gauche.

Journée du timbre 1996Modifier

De 1994 à 1998, la Journée du timbre a été consacrée à d'anciens timbres d'usage courant. La Semeuse de Roty eut droit à cet hommage le . Le timbre a été émis en feuille avec surcharge et en carnet de timbres (avec et sans surcharge).

Le timbre d'un format plus grand que la Semeuse originale représente une partie de l'allégorie : le visage, le dos tourné et le bras droit. Il a été dessiné par Charles Bridoux et gravé par Claude Jumelet.

La dentelure permet de différencier les timbres surchargés : 13 1/2 x 13 1/2 s'ils sont issus d'une feuille, 13 1/2 x 13 pour un timbre de carnet.

Le carnet mixte de 2003Modifier

Le , pendant le Salon d'automne à Paris, La Poste émit un carnet de dix timbres autocollants pour le centenaire de la Semeuse de Roty sur timbre-poste. Il était composé de cinq timbres à validité permanente Marianne du 14 juillet rouge habituels, et de cinq Semeuse lignée rouge. Ces timbres d'hommage ont été gravés en taille-douce par Claude Jumelet, et portent les mentions « RF 0,50  - La Poste ».

Tirés à 650 000 exemplaires, ce carnet provoqua un scandale chez les collectionneurs réservataires français et un début de spéculation, un an à peine après le bloc-feuillet Rouge-gorge. En effet, ce carnet ne fut pas fourni à tous les bureaux de poste, et donc à tous les philatélistes locaux. La Poste a été accusée d'avoir favorisé les visiteurs parisiens du Salon d'automne.

Notes et référencesModifier