Ouvrir le menu principal

Type 209
Image illustrative de l’article Type 209
Le San Luis S32, désarmé en 1997
Caractéristiques techniques
Type Sous-marin anaérobie
Longueur 54,1 à 64,4 m
Maître-bau 6,2 à 6,5 m
Tirant d'eau 5,9 à 6,2 m
Déplacement 1 207 à 1 810 t
Propulsion Diesel-électrique, 4 diesels
Vitesse Maxi 11,5 nd (surface)
Maxi 22,5 nd (plongée)
Profondeur 500 m
Caractéristiques militaires
Rayon d’action 20 000 km à 10 nd (surface)
15 000 km à 10 nd (snorkel)
700 km à 4 nd (plongée)
Autres caractéristiques
Équipage 31 à 36
Histoire
Constructeurs Howaldtswerke-Deutsche Werft, Nordseewerke, Arsenal de Marinha do Rio de Janeiro (en), Chantier naval Mazagon, Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering, Gölcük Naval Shipyard (en)
A servi dans Pavillon de la marine argentine Marine argentine
Naval Jack of Brazil.svg Marine brésilienne
Naval Jack of Chile.svg Marine chilienne
Pavillon de la marine colombienne Marine colombienne
Flag of Ecuador.svg Forces armées équatoriennes
Naval Ensign of Egypt.svg Marine égyptienne
Flag of Greece.svg Marine hellénique
Naval Ensign of India.svg Marine indienne
Naval Jack of Indonesia.svg Marine indonésienne
Naval jack of South Korea.svg Marine de la République de Corée
Naval Jack of Peru.svg Marine péruvienne
Naval Ensign of South Africa.svg Marine sud-africaine
Pavillon de la marine turque Marine turque
Naval Jack of Venezuela.svg Marine vénézuélienne
Navires construits 61
Navires prévus 64
Navires annulés 3
Navires en activité 59
Navires désarmés 2

Les sous-marins d'attaque à propulsion classique de Type 209 sont des sous-marins de conception allemande utilisés et construits dans plusieurs pays. Ils ont été déclinés en plusieurs versions 209/1100, 1200, 1300, 1400, 1500 et PN. Ils remplissent des missions de combat en haute mer et de lutte ASM dans un environnement en eaux dites « bleues » et « grises vertes ».

Leur système de combat se compose de missiles anti-navires AGM-84 Harpoon (Grèce, Corée du Sud et Turquie uniquement), de torpilles de 533 mm, de mines ainsi que de missiles de défense rapprochée.

Ils sont équipés d'un radar de veille air/mer, d'un sonar d'étrave et d'un sonar remorqué.

Sommaire

Production par pays et versionModifier

États version
1100 1200 1300 1400 1500
Argentine 2
Brésil 5
Chili 2
Colombie 2
Équateur 2
Grèce 4 4
Inde 4
Corée du Sud 9
Pérou 2 4
Afrique du Sud 3
Turquie 6 8
Venezuela 2
Égypte 1(+3)

Type 209-1100Modifier

  Marine hellénique

  • 4 exemplaires type 209/1100 dont 3 en service fin 2011 dont le S112 Triton, le S110 Glaukos étant retiré le 9 juin 2011.

  Marine péruvienne

  • 2 exemplaires : BAP Islay (SS-35) entré en service en 1974, BAP Arica (SS-36) entrée en service en 1975.

Type 209-1200Modifier

Le tableau correspond à un bateau de la flotte argentine.

ÉlectroniqueModifier

  • 1 radar de veille surface Thomson CSF Calypso 2
  • 1 sonar actif/passif Atlas Elektronik CSU 3
  • 1 télémètre acoustique Thomson Sintra DUUX 2C
  • 1 sonar passif Thomson Sintra DUUG 1D
  • 1 contrôle d’armes Signaal M.8
  • 1 détecteur radar DR 2000
  • 1 sonar AN-256

  Marine argentineModifier

2 exemplaires (classe Salta) : le S31 Salta (modernisé entre 1988 et 1996) et le S32 San Luis désarmé en 1997.

  GrèceModifier

4 exemplaires : les S 116 Poseidon (Ποσειδών), S 117 Amphitriti (Αμφιτρίτη), S 118 Okeanos (Ωκεανός ), S 119 Pontos (Πόντος).

  TurquieModifier

6 exemplaires, appelé localement classe Atılay (S-347, S-348, S-349, S-350, S-351, S-352).

  Marine péruvienneModifier

4 exemplaires : BAP Angamos (SS-31), BAP Antofagasta (SS-32), BAP Pisagua (SS-33), BAP Chipana (SS-34).

  Marine colombienneModifier

2 exemplaires : ARC Pijao (S-28), ARC Tayrona (S-29).

  ChiliModifier

2 exemplaires.

  Corée du SudModifier

 
Le ROKS Chang Bogo (SS-061); Premier des 9 type 209 entré en service

9 exemplaires de la classe Chang Bogo entré en service en 1993 et 2001 dans la Marine de la République de Corée. Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering a développé une version améliorée dont un contrat pour la livraison de trois exemplaires a été signé par l'Indonésie en décembre 2011. Ceux devant entrer en service à partir de 2018[1].

Type 209-1300Modifier

  ChiliModifier

2 Type 209-1300 sont actuellement en service dans la marine de guerre chilienne.

Commandés en 1980 aux chantiers Howaldtswerke de Kiel (Allemagne), le Thomson et le Simpson y sont opérationnels depuis 1984.

Le Thomson subit une refonte fin 1990 à Talcahuano (Chili) et le Simpson en 1991.

  IndonésieModifier

La marine indonésienne possède également 2 sous-marins du type 209-1300, construits en 1981, le KRI Cakra et le KRI Nanggala.

  ÉquateurModifier

2 exemplaires au sein de la marine équatorienne.

  VenezuelaModifier

2 exemplaires au sein de la marine vénézuélienne.

Type 209-1400Modifier

Type 209-1400
Type Sous-marin d’attaque
Histoire
A servi dans   Marine brésilienne
  Marine chilienne
  Marine égyptienne
Équipage
Équipage 36 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 61,20 m
Maître-bau 6,18 m
Tirant d'eau 5,48 m
Déplacement 1 400 t (surface), 1550 t (plongée)
Propulsion 4 diesels MTU 12V-493-AZ80-GA31L, 1 moteur électrique Siemens, 1 hélice
Puissance 1760 - 3 360 kW
Vitesse 20 - 40 km/h
Caractéristiques militaires
Armement 8 tubes de 533 mm avec 16 Mk.24 Tigerfish mod.1
Rayon d'action 15 186 km à 14,81 km/h (surface)

  BrésilModifier

  • Constructeur
    • Howaldtswerke / Deutsche Werft, Kiel, Allemagne (S.30)
    • Arsenal de Marinha, Rio de Janeiro, Brésil (les autres)

Tupi (S.30)Modifier

  • Dates
    • Sur cale : 8 mars 1985
    • Lancement : 28 avril 1987
    • Mise en Service : 6 mai 1989
    • Parcours :
    • Date retrait :
    • Fin de vie :

Tamoio (S.31)Modifier

  • Dates
    • Sur cale : 15 juillet 1986
    • Lancement : 18 novembre 1993
    • Mise en Service : 12 décembre 1994
    • Parcours :
    • Date retrait :
    • Fin de vie :

Timbira (S.32)Modifier

  • Dates
    • Sur cale : 15 septembre 1987
    • Lancement : 5 janvier 1996
    • Mise en Service : 16 décembre 1996
    • Parcours :
    • Date retrait :
    • Fin de vie :

Tapajó (S.33)Modifier

  • Dates
    • Sur cale : 6 mars 1996
    • Lancement : 5 juin 1998
    • Mise en Service : 16 novembre 1999
    • Parcours :
    • Date retrait :
    • Fin de vie :

  TurquieModifier

8 exemplaires, appelé localement classe Preveze (S-353, S-354, S-355, S-356) et classe Gür (S-357, S-358, S-359, S-360.)

  Afrique du SudModifier

3 exemplaires.

  ÉgypteModifier

 
Le premier Type 209 de la marine égyptienne en avril 2017.

Quatre exemplaires commandés en 2011 et 2014. Premier arrivé en Égypte le 19 avril 2017[2].

ÉlectroniqueModifier

  • 1 radar de veille surface Terma Scanter
  • 1 sonar actif/passif Thomson Sintra Scylla
  • 1 sonar passif Atlas Elektronik CSU-83/1
  • 1 contrôle d’armes Ferranti KAFS-A10
  • 2 périscopes Kollmorgen Mod.76
  • 1 détecteur radar Thomson CSF DR.4000
  • 1 système de navigation Sperry Mk.29 mod.3

Type 209/1500Modifier

  Inde - 4 type 209/1500 Seulement utilisé par l'Inde, le type 209/1500 est aussi le plus lourd de la famille. Les quatre navires sont entrés en service à partir de 1986.

Caractéristiques (Inde):

  • Poids en plongée : 1 850 tonnes
  • Longueur : 64,4 mètres
  • Équipement analogue au 209/1400

Type 209PNModifier

  Portugal 2 exemplaires

Mentionné ici uniquement pour mémoire : le Type 209PN n'est pas dérivé du Type 209. Il s'agit d'un Type 214.

Liens internesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « South Korea Exports Submarines to Indonesia », sur Defense News, (consulté le 28 avril 2012)
  2. « L’Égypte accueille son nouveau sous-marin », sur Mer et marine, (consulté le 21 avril 2017).

Sur les autres projets Wikimedia :